Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty entreprend de nettoyer le récif randle

Communiqué archivé

Le gouvernement McGuinty entreprend de nettoyer le récif randle

L'Ontario fournit 30 millions de dollars pour améliorer la qualité de vie et renforcer l'économie de Hamilton

Cabinet du premier ministre

Le gouvernement McGuinty fait sa part pour nettoyer un endroit dans le port de Hamilton connu sous le nom de récif Randle. Cela fait partie des efforts visant à améliorer la qualité de l'eau des Grands Lacs, de dire Dalton McGuinty, premier ministre de l'Ontario.

« Des sites riverains sains sont essentiels pour avoir une belle qualité de vie au sein de collectivités, telles que Hamilton », de dire le premier ministre McGuinty. « Nous progressons dans ce dossier parce que nous voulons aider Hamilton à atteindre son objectif qui est d'avoir un site riverain propre et sain pour sa population et son économie. »

Le gouvernement fournit 30 millions de dollars pour couvrir les coûts de la restauration et on espère que le gouvernement fédéral et les partenaires municipaux défrayeront chacun un tiers des coûts qui restent.

La contamination avec des résidus de goudron de houille et des métaux lourds du récif Randle s'est produite au fil de bien des années. Le nettoyage de ce récit mènera au retrait du port de Hamilton parmi les secteurs préoccupants des Grands Lacs et cela aidera le gouvernement à respecter sa promesse de protéger la santé des Grands Lacs pour le bien-être de tous les Ontariens et Ontariennes.

Le nettoyage du récif Randle est la plus récente façon par laquelle le gouvernement McGuinty obtient des résultats pour Hamilton. Parmi les autres mesures, on compte :

  • la création d'un plan d'action pluriannuel sur les transports en commun doté de 17,5 milliards de dollars pour la région du Grand Toronto qui inclut deux lignes de trains rapides qui traverseront Hamilton
  • la revitalisation du centre-ville avec la restauration et le réaménagement de l'édifice Lister
  • la protection de 180 acres de terre qui font partie du patrimoine naturel provincial pour créer la plus récente zone de conservation de Hamilton, soit Eramosa Karst

« Le nettoyage de ce site est important pour maintenir la qualité de vie de Hamilton, de Burlington et des collectivités avoisinantes. Il est aussi essentiel que l'Ontario respecte ses obligations d'assurer la protection des Grands Lacs », de dire le premier ministre McGuinty. « On nous a confié ce riche patrimoine naturel et notre gouvernement va continuer à travailler avec les Ontariens et Ontariennes pour prendre de bonnes mesures de telle sorte que les générations futures puissent jouir de Grands Lacs propres et sains. »

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie