Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty réduit les substances toxiques pour l'environnement

Communiqué archivé

Le gouvernement McGuinty réduit les substances toxiques pour l'environnement

Le gouvernement s'attaque aux causes de maladies qui sont liées à l'environnement

Cabinet du premier ministre

Le gouvernement s'est engagé à protéger nos familles et nos enfants grâce à de nouvelles lois strictes visant à réduire les causes de maladies qui sont liées à l'environnement en Ontario, a dit le premier ministre Dalton McGuinty aux parents rassemblés à Queen's Park aujourd'hui.

« En tant que premier ministre, mais plus encore en tant que parent, je sais à quel point il est crucial de faire tout ce que nous pouvons pour protéger la population de l'Ontario contre les risques que peuvent constituer pour la santé les substances toxiques pour l'environnement », a déclaré le premier ministre McGuinty.

« Ce que tout parent veut plus que tout, c'est que sa famille soit en santé. Il est suffisamment exigeant d'élever des enfants sans qu'il faille en plus se soucier des substances toxiques et cancérigènes cachées. »

La stratégie de réduction des substances toxiques comportera un train de mesures visant à protéger notre santé. Elle englobera l'adoption de nouvelles mesures législatives sur la réduction des substances toxiques ayant pour but de diminuer la pollution, de sensibiliser davantage les Ontariens et Ontariennes aux substances toxiques qui se trouvent dans l'air, dans l'eau, dans le sol et dans les produits de consommation, et de les protéger contre celles-ci.

Un groupe de parents et d'enfants s'est rassemblé à Queen's Park aujourd'hui pour souligner la Journée nationale de l'enfant et pour attirer l'attention du public tout particulièrement sur les produits chimiques qui se trouvent dans des biberons en plastique et d'autres produits similaires.

Le gouvernement McGuinty constituera un comité d'experts scientifiques et en médecine pour qu'il le conseille sur les substances toxiques qui devraient faire l'objet d'une attention, de mesures et de réductions immédiates dans le cadre du processus d'élaboration des nouvelles mesures législatives sur la réduction des substances toxiques. Ce groupe devra en tout premier lieu formuler des recommandations sur les meilleures mesures à prendre quant au bisphénol A, qui est utilisé fréquemment dans les biberons en plastique et d'autres produits de consommation similaires.

« Nous sommes heureux que le gouvernement ait pris l'engagement d'adopter une loi sur la réduction des substances toxiques, qui comporteront des mesures visant à protéger les Ontariens et Ontariennes contre les substances toxiques de produits de consommation », a dit Rick Smith, directeur général, Environmental Defence.

« Le premier ministre McGuinty comprend qu'il est sensé, sur le plan environnemental, de réduire l'exposition des gens à des produits toxiques nocifs, qu'il s'agit d'une bonne politique en matière de santé publique et que, franchement, cela contribue au développement de la nouvelle économie verte qui est positive pour la planète et ses habitants », a déclaré le Dr Ted Boadway, ancien directeur général de la politique en matière de santé, Ontario Medical Association. « Grâce à l'engagement du gouvernement de déposer la première mesure législative au Canada visant à réduire l'utilisation de substances toxiques, l'Ontario sera à l'avant-garde des efforts déployés au pays pour s'attaquer aux causes des maladies et des souffrances humaines liées à l'environnement. » 

« Nous sommes heureux du leadership dont a fait preuve le premier ministre McGuinty en s'engageant à déposer une mesure législative au début de 2008 en vue d'interdire, dans l'ensemble de la province, l'utilisation de pesticides à des fins esthétiques », a dit Janet Kasperski, directrice générale de l'Ontario College of Family Physicians. « Nous devons mettre la priorité sur la santé de nos enfants même si cela signifie qu'il y a des mauvaises herbes ici et là. »

En plus d'adopter de nouvelles mesures législatives sur la réduction des substances toxiques, le gouvernement McGuinty met en oeuvre un certain nombre d'initiatives, qui s'inscriront dans le cadre d'une stratégie de réduction des substances toxiques, en vue de protéger la population de l'Ontario contre les substances toxiques pour l'environnement pouvant être nocives. Voici certaines de ces initiatives : 

  • Déposer, au printemps 2008, une mesure législative visant à interdire l'utilisation de pesticides à des fins esthétiques;
  • Collaborer avec Action Cancer Ontario et l'Ontario Medical Association en vue de déterminer et de cibler les agents cancérigènes libérés dans notre environnement, et d'en réduire le nombre;
  • Établir de nouvelles normes strictes visant à réduire les émissions nocives dans l'atmosphère de 14 substances toxiques;
  • Remplacer les centrales au charbon en Ontario de façon à les éliminer complètement d'ici 2014;
  • Établir de nouvelles normes et règles provinciales visant à protéger les enfants contre l'exposition à des niveaux élevés de plomb pouvant être présents dans le réseau d'eau potable des vieux quartiers et des vieilles écoles et garderies.

« Nous nous sommes engagés à veiller à la santé publique, à protéger notre environnement à tous et à travailler dans l'intérêt public », a ajouté M. McGuinty.

Partager

Sujets

Environnement et énergie Domicile et communauté Enfants et adolescents