Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Ce que les experts en disent

Document d'information archivé

Ce que les experts en disent

Cabinet du premier ministre

« Ce projet de loi est un pas important pour protéger la santé de nos enfants et de nos jeunes. La réduction de la quantité de gras trans qui est consommé par les enfants permettra de réduire le taux d'obésité, ce qui aidera à réduire la prolifération des maladies comme le diabète de type 2. »

Dr David William, médecin hygiéniste en chef de l'Ontario

« Nous sommes très heureux que le gouvernement se joigne à nous dans notre lutte contre les gras trans. Nous avons hâte de travailler ensemble pour faire de nos écoles des environnements plus sains pour nos enfants. »

Rocco Rossi, directeur général de la Fondation des maladies du cœur de l'Ontario

« Une bonne alimentation est importante pour les personnes de tout âge mais il est tout particulièrement important pour la croissance et le développement sain des enfants et des adolescents. Des enfants et des jeunes bien nourris seront en meilleure forme pour apprendre et être actif. Ils pourront se maintenir en meilleure santé lorsqu'ils seront des adultes. »

Tara Brown, diététicienne diplômée et présidente de l'Ontario Society of Nutrition Professionals in Public Health.

« Nous appuyons fermement et nous sommes heureux de l'interdiction des gras trans dans nos écoles. Les écoles doivent donner l'exemple dans tous les domaines de la vie, y compris l'alimentation. Ceci enverra un message à nos enfants et à leurs parents qu'ils doivent éviter les gras trans et devenir plus conscients des choix alimentaires qu'ils font. »

Stephen Joseph, directeur général de www.BanTransFats.com

« Une alimentation saine est un élément essentiel pour avoir une communauté scolaire saine. L'ASÉPO appuie la présentation de la Loi portant sur une alimentation saine pour des écoles saines et l'engagement général du gouvernement envers des écoles saines. »

Chris Markham, directeur exécutif de l'Association pour la santé et l'éducation physique de l'Ontario

« Des habitudes et un style de vie sains pour nos élèves sont des objectifs que partagent tous les partenaires en éducation publique. Nous soutenons de tout cœur la présentation de ce projet de loi comme l'un des moyens de nous permettre d'atteindre ces objectifs. »

Bernard Murray, président de l'Ontario Catholic School Trustees' Association

« Un corps sain dans un esprit sain. Ceci est une étape importante pour assurer le succès de nos enfants. »

Kathleen Wynne, ministre de l'Éducation

« Notre message est clair. Pour avoir une meilleure santé, il fait commencer dès l'enfance. Des choix de vie plus sains chez les élèves signifient de meilleures habitudes plus tard dans la vie. »

Margarett Best, ministre de la Promotion de la santé

Partager

Sujets

Éducation et formation Santé et bien-être Domicile et communauté Enfants et adolescents