Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario prend des mesures pour éliminer les gras trans des écoles

Communiqué archivé

L'Ontario prend des mesures pour éliminer les gras trans des écoles

Le gouvernement McGuinty présente un nouveau projet de loi pour aider les jeunes à manger de manière intelligente

Cabinet du premier ministre

L'Ontario prend des mesures pour faire des écoles des lieux plus sains d'apprentissage en éliminant les gras trans du menu des cafétérias scolaires.

« La santé de nos jeunes est trop précieuse pour qu'on la mette à risque », de dire le premier ministre McGuinty. « Les gras trans n'ont pas de place dans nos écoles et nous devons agir dès maintenant. »

Le projet de loi qui sera présenté demain permettra d'éliminer les gras trans du menu des cafétérias et des machines distributrices dans les écoles. Il mise sur les mesures déjà prises contre la malbouffe dans les écoles élémentaires et les 20 minutes d'exercice quotidien.

Les gras trans se retrouvent bien souvent dans les frites, certains biscuits et autres aliments de cafétéria. Ces huiles traitées peuvent contribuer à l'obésité infantile. Au cours des 25 dernières années, le taux d'obésité chez les enfants a triplé. La plupart des enfants obèses deviennent des adultes qui ont un surplus de poids, ce qui les placent dans une catégorie de risque élevé pour devenir diabétique et cardiaque. La réduction de la consommation des gras trans traités pourrait permettre de sauver des vies et d'économiser bien des dollars en soins de santé.

Voici ce que la Loi portant sur une alimentation saine pour des écoles saines exigera :

  • Interdiction de vendre des aliments avec des gras trans dans les cafétérias scolaires
  • Interdiction complète de toute malbouffe et les gras trans dans toutes les machines distributrices des écoles publiques
  • Des choix plus sains dans les menus des cafétérias, qui se fondent sur le nouveaux guide alimentaire canadien Eating Well.

Dans le cadre de cette proposition, l'Ontario exempterait certains aliments, comme le bœuf, l'agneau et le lait, qui contiennent de petites quantités de gras trans.

« Nous sommes très heureux que le gouvernement se joigne à nous dans notre lutte contre les gras trans », de dire Rocco Rossi, directeur général de la Fondation des maladies du cœur de l'Ontario. « Nous avons hâte de travailler ensemble pour faire de nos écoles des environnements plus sains pour nos enfants. »

Voyez ce qu'en pensent les experts en visitant le site www.ontario.ca/premier.

Pour en apprendre plus sur les gras trans.

Obtenez des conseils sains en matière d'alimentation et de modes de vie actifs pour les familles.

Partager

Sujets

Éducation et formation Santé et bien-être Domicile et communauté Enfants et adolescents