Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Fiducie pour le développement communautaire

Document d'information archivé

Fiducie pour le développement communautaire

Cabinet du premier ministre

La Fiducie pour le développement communautaire servira à financer un plan triennal pour l'aide à la transition, la formation professionnelle et la création de nouveaux débouchés pour les travailleurs touchés par l'effondrement du marché américain du logement, la baisse du dollar américain, l'accroissement de la concurrence étrangère et d'autres obstacles que doivent désormais surmonter certains secteurs de l'économie ontarienne.

S'élevant à 358 millions de dollars, la part des crédits fiduciaires de l'Ontario servira à financer des programmes qui améliorent la productivité et la concurrence, le développement technologique ainsi que la formation des travailleurs et des collectivités touchés dans les secteurs de l'agriculture, de la foresterie et de la production manufacturière (y compris le secteur automobile). Entre autres initiatives, mentionnons : de nouveaux centres de formation à jour pour les étudiants et les travailleurs au chômage qui ont besoin de se perfectionner. En outre des mesures particulières s'adresseront aux collectivités du nord de la province qui ont été durement touchées par les mises à pied dans le secteur forestier.

La province sera consultée sur les meilleurs moyens d'utiliser ces nouveaux crédits à l'avantage des travailleurs. Le nouveau financement fédéral vise à appuyer sur plusieurs années les priorités établies.

Fiducie 2008 pour le transport en commun

Le transport en commun joue un rôle important pour décongestionner la circulation dans les régions urbaines, contribuant ainsi à assainir l'air et à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Aux termes du budget de 2006, le gouvernement du Canada a réservé 1,3 milliard de dollars pour appuyer l'infrastructure des transports en commun et adopter un nouveau crédit d'impôt sur les frais de laissez-passer.

Aux termes du budget de 2008, la somme maximale de 500 millions a été réservée en 2007‑2008 pour être versée dans une fiducie administrée par des tiers, et attribuée en fonction du nombre d'habitants, afin de financer des infrastructures telles que le transport rapide, les trains et autobus, les véhicules à occupation multiple et les pistes cyclables. On encourage ainsi les provinces et les territoires à rendre publics les dépenses financées et les résultats atteints.

Entre 2005 et 2010, le gouvernement de l'Ontario et ses partenaires investiront plus de 30 milliards de dollars dans les infrastructures publiques. La province devrait annoncer d'autres progrès en faisant d'importants investissements supplémentaires appuyés en partie par la somme de 195 millions de dollars octroyée aux termes de la fiducie fédérale pour le transport en commun. Mentionnons entre autres l'engagement pris de lancer une étude conjointe pour un train léger à Peterborough, l'accélération du prolongement du réseau GO de Lakeshore Est à Bowmanville, et le lancement d'un autre réseau GO vers Peterborough.

Fonds de recrutement de policiers

Une des responsabilités primordiales d'un gouvernement est de protéger le droit des citoyens à la sécurité. Le gouvernement du Canada prend au sérieux cette responsabilité et, aux termes du budget de 2008, a prévu de financer les provinces et les territoires pour les aider à recruter 2 500 agents de police supplémentaires de première ligne.

Dans le cadre des mesures que prend le gouvernement fédéral pour recruter 2 500 agents de police dans l'ensemble du pays au cours des cinq prochaines années, l'Ontario recevra 156 millions de dollars du fonds réservé à cette fin. Ce financement aidera la province à accroître le nombre d'agents et constitue la première étape d'élaboration de stratégies pour traiter les priorités de sécurité

On encourage les gouvernements provinciaux et territoriaux à rendre publics les dépenses financées et les résultats atteints grâce au Fonds de recrutement de policiers.

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi