Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration commune par le gouvernement du Québec et le gouvernement de l'Ontario pour un partenariat économique plus étroit entre le Canada et l'Union européenne

Document d'information archivé

Déclaration commune par le gouvernement du Québec et le gouvernement de l'Ontario pour un partenariat économique plus étroit entre le Canada et l'Union européenne

Cabinet du premier ministre


Dans le contexte de la mondialisation et de l'intégration des économies aux marchés internationaux, nous partageons l'objectif commun de transformer en un véritable partenariat la relation entre le Canada et l'Union européenne (UE). Notre objectif de forger des alliances économiques plus étroites découle de la multitude de points que nous avons en commun, dont le respect de la règle de droit et de l'économie de marché et notre souhait d'accroître la prospérité et la qualité de vie de nos citoyens. 

 

  • Considérant que les échanges économiques transatlantiques sont parmi les plus importants au monde.
  • Considérant que l'UE est le second investisseur étranger au Canada.
  • Considérant que la relation économique entre le Canada et l'UE participe donc déjà de manière substantielle à la prospérité de nos sociétés, sans que cette relation soit développée à son plein potentiel.
  • Considérant qu'il subsiste nombre d'obstacles tarifaires et non tarifaires tant au Canada qu'à l'UE qui résultent en une augmentation des coûts de transaction, particulièrement pour les petites et moyennes entreprises. 
  • Considérant qu'il n'existe actuellement en matière de coopération économique et commerciale entre le Canada et l'UE que des accords portant sur des mesures volontaires de coopération.

***

  • Considérant que le Québec et l'Ontario sont des acteurs économiques de premier plan au Canada et dans le monde, du fait qu'ils accueillent sur leur territoire plusieurs secteurs et grappes industrielles de premier plan.
  • Considérant que le Québec et l'Ontario partagent un même objectif de rendre leurs économies plus compétitives d'améliorer la qualité des services publics aux citoyens.
  • Prenant acte que les deux provinces mettent en œuvre des mesures visant à faire face aux grands enjeux tels la pénurie de main-d'œuvre et les changements climatiques.

***

  • Considérant que de nombreux volets dans les accords internationaux de commerce sont de compétences constitutionnelles des provinces et des territoires.
  • Constatant que le Sommet entre le Canada et l'UE de 2007 sert de fondement à des alliances économiques plus soutenues.
  • Prenant acte du fait qu'une étude conjointe est en cours de réalisation en vue d'évaluer les bénéfices d'un partenariat économique plus étroit. 
  • Sachant que les gouvernements concernés examineront les résultats de cette étude lors du Sommet Canada-UE de 2008 et décideront de l'opportunité d'entreprendre des négociations sur un partenariat économique plus étroit.

Nous, soussignés, soutenons et pressons l'amorce de négociations, lors du prochain Sommet, entre le Canada et l'UE en vue d'un partenariat économique de génération nouvelle et moderne dans l'optique de l'amélioration du bien-être économique de nos sociétés respectives.

De plus, nous demandons que les provinces et territoires participent à ces négociations.

 

Signée à ____________________, le ____________________ 2008, une copie en français et l'autre en anglais, les deux textes faisant également foi.

 

Jean Charest

 

Dalton McGuinty

Premier ministre du Québec

 

Premier ministre de l'Ontario

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Francophones