Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Mois de l'Histoire des Noirs (2010)

Bulletin archivé

Mois de l'Histoire des Noirs (2010)

Cabinet du premier ministre

J'aimerais remercier Margarett [Best] d'être toujours présente, de faire don de son temps et de ses talents à nos communautés, de faire du mentorat auprès de nos jeunes, de leur montrer la voix à suivre et d'encourager les Ontariennes et Ontariens à mener de bonnes et de saines vies.

Et en plus, Margarett Best a récemment été notre championne provinciale alors que nous posions notre candidature pour l'obtention des Jeux panaméricains de 2015.

Nous avons remporté ce grand honneur.

Et bien des gens ne savent pas ce que cela représente réellement, soit 2 milliards de dollars en activités économiques, 17 000 emplois, 250 000 visiteurs et de nouvelles installations sportives et athlétiques pour l'Ontario.

Margarett, vous pratiquez ce que vous prêchez et vous êtes un exemple de ce qu'il y a de mieux dans le service public.

Et ce sont des personnes telles que vous de même que tous ceux et toutes celles qui sont dans cette salle aujourd'hui qui inspirent tous les Ontariens et Ontariennes à être fiers de notre histoire et fiers de notre histoire des Noirs.

Et cette histoire débute avec des personnes qui ont vécu courageusement.

Comme cette grande abolitionniste qu'était Harriet Tubman, qui a libéré des centaines d'esclaves,

Le soldat William Edward Hall qui a combattu bravement pour les Britanniques en 1850 et qui est devenu le premier marin canadien à recevoir la croix de Victoria.

Et Mifflin Wistar Gibbs, qui était un politicien de la Colombie-Britannique, un homme d'affaires et un défenseur des droits de la personne.

Nous vénérons ces héros parce qu'ils nous ont aidé à devenir ce que nous sommes aujourd'hui.

Un peuple qui chérit sa diversité...

Un peuple qui refuse que notre diversité nous prive de nos rêves.

J'en ai présentement la preuve.

Lorsque la Gouverneure générale Michaëlle Jean s'est bravement adressée aux médias après le tremblement de terre en Haïti, nous avons tous ressenti et partagé sa peine.

Une chef d'État canadienne vivait un deuil pour des hommes, des femmes et des enfants qui venaient du lieu où elle était née.

Et nous nous sommes ralliés.

Et bien que nous soyons au prise avec une récession mondiale que l'on n'avait pas vue depuis l'enfance de nos grands-parents et même de nos arrières grands-parents, nous avons généreusement donné.

Les Canadiennes et Canadiens ont recueilli plus de 100 millions de dollars et cela continue de s'accumuler.

Car cela correspond à l'esprit du Canada, l'esprit de l'Ontario, un esprit qui nous vient des pionniers tels que ceux que nous célébrons aujourd'hui.

Nous venons en aide à ceux et celles qui sont dans le besoin et nous trouvons toujours des moyens de nous entraider.

Aujourd'hui, nous traversons des moments où les défis ne manquent pas.

Voici quatre choses que notre gouvernement accomplit présentement pour relever ces défis et bâtir un Ontario plus fort, non seulement pour notre génération mais également pour assurer un avenir brillant et prometteur à nos enfants et à leurs enfants.

Premièrement, nous réduisons les impôts.

Pour les entreprises et les individus.

J'espère que vous avez remarqué que votre impôt sur le revenu avait été réduit depuis le 1er janvier.

Nous donnons également suite à l'harmonisation de la taxe de vente.

Pas parce que cela est facile.

Si cela l'était, d'autres gouvernements auraient agi de la sorte avant nous.

Nous procédons à l'harmonisation de la taxe de vente parce que nous croyons honnêtement que c'est la bonne chose à faire.

Nous la faisons parce que nos réformes fiscales vont créer 600 000 emplois de plus.

Et, vous savez, je n'ai jamais rencontré de mère ou de père, de grand-mère ou de grand-père qui ne m'ont pas confié qu'ils allaient faire tout ce qu'ils pouvaient pour assurer un bon emploi à ses enfants ou à ses petits-enfants.

Et c'est sur quoi portent nos réformes fiscales : des emplois pour nous dès aujourd'hui et des emplois pour nos enfants dans le futur.

Deuxièmement, nous soutenons la reprise de notre économie et des emplois pour les Ontariennes et Ontariens, en investissant cette année plus de 17,5 milliards de dollars dans l'infrastructure.

Cela donne plus d'emplois.

Cela correspond à 168 000 emplois.

Cette année.

Bâtir des routes, des ponts, des hôpitaux et rendre nos écoles plus efficaces du point de vue énergétique.

Trois, nous continuons de former une meilleure main-d'œuvre...

Nous avons notamment ouvert nos écoles à l'apprentissage préscolaire à temps plein chez les enfants de quatre et cinq ans.

Sachant qu'un solide début à l'élémentaire nous permet de mieux réussir en stage d'apprentissage, au collège ou à l'université et que cela nous assure d'un bon emploi.

Quatrièmement, nous tirons tous les avantages possibles de notre Loi sur l'énergie verte.

Al Gore a dit de notre Loi qu'elle était largement reconnue comme le meilleur programme d'énergie verte en Amérique du Nord.

Il se peut que vous ayez entendu parler de l'entente avec Samsung.

C'est la plus importante entente du genre au monde.

C'est une entente de 7 milliards de dollars qui nous donne de l'énergie propre et renouvelable avec le vent et le soleil, quatre usines de fabrication et 16 000 emplois.

Et voilà encore une fois ce mot.

Emplois.

C'est notre première responsabilité à l'égard des Ontariens et Ontariennes.

Et c'est en travaillant ensemble que nous allons continuer de mettre en place une économie plus forte qui crée de bons emplois pour nos familles.

Et j'aimerais remercier chacun de vous de tout ce que vous faites à votre façon pour rendre l'Ontario meilleur.

Merci de rechercher le meilleur, de bâtir plus, de prendre des risques, de faire des investissements, de créer des emplois, de soutenir vos familles et de prendre soin les uns des autres.

Lorsque vous vous appliquez à ces tâches, vous bâtissez l'Ontario et vous donnez de l'espoir aux familles.

C'est pourquoi le Mois de l'histoire des Noirs est si important.

En partageant les histoires d'espoir et de courage de ceux et celles qui nous ont précédé...

Nous affirmons clairement ce que nous sommes aujourd'hui et nous voyons clairement ce vers quoi nous nous acheminons.

C'est là que nous a mené notre histoire...

Et c'est ce qu'elle nous a enseigné.

Nous avons besoin que tous et toutes soient à leur meilleur.

Nous avons besoin que tout le monde puisse croire en son avenir.

Nous avons besoin d'être confiant dans ce que nous sommes, confiant dans ce à quoi nous appartenons et confiant face à l'adversité et dans la réalisation de nos rêves.

Selon les mots de Margarett Best qu'elle a prononcés à l'Assemblée législative il y a seulement quelques heures :

« Nous célébrons un riche patrimoine qui a commencé en Afrique, notre mère patrie,

Avant le Passage du milieu et la domination par l'esclavage, la ségrégation, le racisme et l'oppression...

Jusqu'au Chemin de fer clandestin qui nous menait vers la liberté, le droit de vote, la déségrégation et l'intégration...

Des pionniers des communautés avec de solides liens historiques afro-canadiens tels que Dresden, Buxton, Owen Sound et Toronto...

Des Afro-Canadiens continuent de travailler diligemment et d'influencer la vie de notre belle province et bien au-delà.

L'histoire des Afro-Canadiens est une histoire commune qui ne connaît pas de frontières.

Mes amis, notre avenir commun ne connaît pas de frontières.

Certains perçoivent un nouveau monde, un monde qui fait suite à la récession et qui nous menace.

Moi, je vois un monde nouveau qui nous interpelle!

Ensemble, profitons des possibilités qui s'offrent à nous.

Veillons sur la réussite de chacun de nous et de l'Ontario.

Et continuons de bâtir la meilleure province du meilleur pays au monde.

Je vous remercie.

Partager

Sujets

Arts et culture