Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Conférence de presse concernant les prix remis lors de l'International Indian Film Academy

Bulletin archivé

Conférence de presse concernant les prix remis lors de l'International Indian Film Academy

Cabinet du premier ministre

Vous savez, j'ai appris quelque chose il y a quelques instants lors d'une conversation avec Anil Kapoor et Preity Zinta : ce ne sont pas seulement des artistes émérites mais ils s'intéressent au sort des enfants.

Et nous sommes très fiers que les Grands Frères et les Grandes Sœurs aient été choisis comme l'organisme de charité désigné pour la fin de semaine de l'IIFA. Je vous remercie infiniment. Merci.

Je suis ici aujourd'hui pour vous parler de la fin de semaine de l'IIFA et de ce que cela signifie pour l'Ontario.

Nous ne sommes pas très loin du mois de juin et les fans ont hâte de voir ce qui va se passer. Je vais donc vous en brosser un portrait.

En juin, Toronto deviendra le cœur de Bollywood.

Non seulement cela attirera les 600 000 Ontariennes et Ontariens qui ont des liens avec l'Inde mais également tous ceux et toutes celles qui aiment qu'on leur raconte une bonne histoire.

Comme le disait Frank Capra, réalisateur de renom de films américains : « Le film est l'un des trois langages universels, les deux autres étant les mathématiques et la musique ».

Ce qui m'amène à croire qu'une comédie musicale de Bollywood à propos de Brahmagupta pourrait être le meilleur film de tous les temps.

Il s'agit d'une blague conçue pour tester votre connaissance de l'histoire indienne. Brahmagupta a vécu il y a quelque 1 500 ans et il est considéré comme le père des mathématiques modernes et l'inventeur du concept du zéro.

Je crois également que les films nous rassemblent.

Les films nous donnent un moyen de communiquer en dépit des frontières.

Cela nous aide à comprendre qui nous sommes et nous montre que, malgré nos différences, nous sommes à peu près similaires. Nous partageons les mêmes espoirs, les mêmes peurs et les mêmes joies.

Peu importe d'où nous venons, les films nous rassemblent et, comme on s'attend à ce que des centaines de millions de spectateurs visionnent l'IIFA à la télévision, cela rassemblera bien du monde.

Maintenant, laissez-moi vous dire ce que cette fin de semaine de remise de prix signifie pour l'Ontario en particulier.

Cela misera sur nos liens économiques et culturels en croissance avec l'Inde.

Cela solidifiera la position de Toronto et de l'Ontario comme une destination internationale pour le tourisme.

Non seulement il y aura bon nombre de célébrations culturelles pour les familles de l'ensemble de la région du Grand Toronto mais nous tiendrons également un forum mondial d'affaires pour les producteurs de films et autres gens de ce secteur.

Cela procurera de belles possibilités de réseautage et la chance pour nos partenaires indiens de découvrir notre secteur de production cinématographique et télévisuelle, soit le troisième en importance en Amérique du Nord.

Les fans de Bollywood et les entreprises auront une raison de célébrer.

Je sais que nous allons nous montrer sous notre meilleur jour au cours de la fin de semaine de l'IIFA.

L'Ontario cumule des années d'expérience lorsqu'il s'agit d'accueillir le monde entier à nos événements culturels et nous savons comment en faire des événements inoubliables.

Pour ceux et celles d'entre vous qui sont familiers avec le cinéma indien, vous savez que les Kapoor sont réellement considérés comme la première famille de cette industrie, et tout juste après la fin de semaine de l'IIFA weekend, et pendant le mois qui suit, il y aura une rétrospective sur Raj Kapoor tenue par le Toronto International Film Festival. Nous sommes fort heureux et honorés de la présenter.

En raison de notre incroyable diversité, nous, de l'Ontario et du Canada, avons le constant rappel que ce qui importe le plus ce n'est pas la couleur de notre peau.

Ce n'est pas non plus la langue que nous parlons, ni la culture que nous partageons. Ce n'est pas la foi que nous pratiquons, les traditions que nous chérissons, les pouvoirs que nous exerçons ou les richesses que nous accumulons.

Ce qui est le plus important à propos des personnes de partout sur cette planète minuscule que nous considérons comme notre berceau est notre humanité commune. C'est ce qui nous relie. C'est la raison pourquoi nous pouvons rire, pleurer et chanter ensemble, dans une salle de cinéma, dans nos salons ou lors d'une célébration internationale de films.

Nous avons hâte de souhaiter la bienvenue à tous à Toronto en Ontario.

Nous allons faire ce que le cinéma fait de mieux, soit de rassembler le monde pour vivre une expérience inoubliable.

Mesdames et messieurs, je vous remercie sincèrement d'être ici aujourd'hui.

J'aimerais dire un merci tout particulier à tous ceux et toutes celles qui font en sorte que l'IIFA de Toronto en 2011 sera un grand succès.

Partager

Sujets

Arts et culture Gouvernement Nouveaux venus