Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Allocution du premier ministre au cours de la Semaine d'intégration des personnes handicapées

Bulletin archivé

Allocution du premier ministre au cours de la Semaine d'intégration des personnes handicapées

Cabinet du premier ministre

Il nous suffit de jeter un simple coup d'œuvre à ce magnifique endroit, ici au Musée royal de l'Ontario, une de nos plus grandes institutions et un lieu agréable pour les familles, pour comprendre pourquoi il est si important que nous fassions tous les efforts nécessaires pour rendre les lieux publics accessibles à tout le monde.

Nous voulons que personne ne rate une des grandes attractions de l'Ontario comme celle-ci.

Plus important encore, nous ne voulons pas que notre province se prive de toutes les importantes contributions que des personnes avec différentes aptitudes peuvent faire afin de nous aider à continuer à bâtir cette remarquable qualité de vie dont nous jouissons.

C'est pourquoi nous avons créé la Loi sur l'accessibilité pour les personnes handicapées de l'Ontario.

Et il me fait plaisir d'être ici présent pour souligner le sixième anniversaire de son adoption.

Nous reconnaissons également la Semaine nationale pour l'intégration des personnes handicapées, ce qui fait partie de la vision de Rick Hansen.

Il a sensibilisé les gens du monde entier sur tout ce qui peut être accompli grâce à une ferme détermination.

Il nous faut être tout aussi déterminé alors que nous travaillons à réaliser notre propre vision pour un Ontario entièrement accessible. Il nous faut travailler le plus rapidement et le plus efficacement afin de  nous permettre d'atteindre notre objectif pas plus tard qu'en 2025.

En tant que province, nous devrions tenter de devenir des chefs de file en matière d'accessibilité pour montrer aux autres ce qui est possible, de telle sorte qu'en bout de ligne, non seulement nous renforçons l'Ontario mais nous aidons aussi à faire de ce monde un meilleur endroit pour vivre.

Lorsque nous regardons les possibilités qui s'offrent à nous au sein de l'économie mondiale de même que la vigueur de la concurrence, il est clair que avons besoin que tous et toutes soient à leur meilleur.

Le Martin Prosperity Institute estime qu'en permettant plus facilement à nos Ontariennes et Ontariens qui ont un handicap de se rendre au travail, à l'école ou à des attractions touristiques, notre économie en tire un avantage de 1,6 milliard de dollars.

Cela nous procure les moyens d'investir dans les écoles, les hôpitaux et toutes les choses qui importent à toutes nos familles.

Mais mieux que cela, une province accessible à tous en est une où il n'y a pas de limites pour les Ontariennes et Ontariens qui veulent accomplir de grandes choses ensemble.

Lorsque des endroits comme le centre des arts de Brockville installe un nouvel ascenseur, de telle sorte que les musiciens de toutes capacités peuvent monter sur scène ou se rendre dans la fosse d'orchestre, nous ne le faisons pas parce que cela est simplement la bonne chose à faire.

Nous le faisons parce que cela envoie un message clair à ce musicien de cet ascenseur et à tous les Ontariens et Ontariennes : nous avons besoin de vous.

Chacun de vous.

Nous avons besoin de votre passion.

Nous avons besoin de votre création.

Nous avons besoin de vos idées.

Nous avons besoin de votre idéalisme.

Dans l'ensemble de l'Ontario, dans les centres communautaires, les bureaux, les écoles, les collèges et universités, les hôpitaux et nos institutions publiques, il nous faut envoyer ce message : nous avons besoin de vous.

En vérité, vous savez que, par le passé, nous demandions aux personnes avec un handicap de se battre pour jouir de ces droits.

Elles avaient à se présenter devant le tribunal des droits de la personne; tout comme David Lepofsky l'a fait pour obliger les autobus et les tramways de la TTC à faire l'annonce de tous les arrêts.

C'est un bon exemple d'une personne qui fait toute une différence pour nous tous.

Toutefois, la TTC a été plus loin et voilà que maintenant elle affiche tous les arrêts.

Mais comme mon père avait l'habitude dire « Personne d'entre nous n'est aussi fort que lorsque nous travaillons tous ensemble ».

Et la Loi sur l'accessibilité pour les personnes handicapées de l'Ontario nous a permis de tous travailler ensemble.

Et j'aimerais profiter de l'occasion pour remercier David de son leadership et de sa ténacité en ce qui a trait aux questions d'accessibilité en Ontario.

Vous savez, je suis si fier que nous sommes le premier territoire au monde à passer d'un processus qui se base sur les plaintes reçues à un système plus moderne et proactif pour régler les questions d'accessibilité.

Cela signifie qu'au lieu d'attendre les plaintes pour ensuite agir, nous fixons des normes.

Ainsi, par exemple, les fournisseurs de services de transport en commun devront éventuellement annoncer et afficher les arrêts dans l'ensemble de l'Ontario.

Ceci est le genre d'approche proactive que nous voulons voir partout : sur les lieux de travail, les sites Web ou dans les bibliothèques publiques.

De telle sorte que l'accessibilité deviendra une partie naturelle de ce que nous faisons en Ontario.

Comme notre lieutenant-gouverneur, l'honorable David Onley l'a dit : « L'accessibilité n'est rien de plus mais rien de moins que ce qui permet aux personnes d'atteindre leur plein potentiel ».

Et si je peux me permettre d'ajouter, je dirais que l'accessibilité est également de permettre à l'Ontario d'atteindre son plein potentiel, rien de plus mais aussi rien de moins.

Nous allons donc continuer de progresser en ce qui a trait à l'accessibilité.

Nous allons trouver de nouvelles idées et de meilleures solutions.

C'est ce que nous faisons en tant qu'Ontariennes et Ontariens.

Nous sommes des bâtisseurs.

Nous n'arrêtons jamais de travailler.

C'est comme cela que nous sommes faits.

Et je suis particulièrement reconnaissant de cela.

Suite à la nécessité aujourd'hui de croître en force, il est heureux d'être des bâtisseurs qui travaillent bien ensemble.

Et nous aurons besoin de l'engagement de tous et chacun.

Ainsi, continuons à agir de cette façon pour bâtir une communauté véritablement accessible, une société plus inclusive et un Ontario plus fort, soit la meilleure province du meilleur pays au monde.

Je vous remercie.

Partager

Sujets

Gouvernement Personnes ayant des déficiences