Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Prendre soin des personnes âgées les plus vulnérables de l'Ontario

Communiqué archivé

Prendre soin des personnes âgées les plus vulnérables de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty développe le Programme d'avis de recherche Silver pour ainsi assurer une meilleure protection aux personnes âgées atteintes de démence

Cabinet du premier ministre

L'Ontario développe un programme qui aidera à retrouver plus rapidement les personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de tout autre trouble cognitif lorsqu'elles manquent à l'appel.

Le Programme mettra sur pied un modèle normalisé à l'échelle de la province que les communautés pourront utiliser pour alerter la population lorsque des personnes âgées vulnérables manquent à l'appel et peuvent être en danger. Le Programme sera le premier du genre au Canada.

Le Programme d'avis de recherche Silver est mis sur pied en partenariat avec des organismes de personnes âgées et de santé, le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l'Ontario, la Police provinciale de l'Ontario, les services municipaux de police et les radiodiffuseurs.

Faits en bref

  • Plus de 180 000 Ontariennes et Ontariens souffrent d'une certaine forme de démence. D'ici 2020, ce nombre devrait augmenter de 40 pour cent.
  • D'ici 2036, près du quart de la population de l'Ontario, soit 4,2 millions de personnes, aura dépassé l'âge de 65 ans.
  • Six personnes âgées sur 10 avec des problèmes d'ordre cognitif s'enfuiront de leur foyer ou échapperont à leur fournisseur de soins au moins une fois.
  • Près de 95 pour cent des personnes qui s'enfuient de leur foyer sont retrouvées moins d'un quart de mille de leur foyer ou du dernier endroit où elles avaient été vues pour la dernière fois.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous partageons la responsabilité commune de veiller les uns sur les autres. Lorsqu'une mère ou un père ou des grands-parents atteints d'Alzheimer ou de démence manque à l'appel, ce programme fera en sorte que les renseignements seront diffusés pour permettre de retrouver rapidement nos êtres chers. »

Dalton McGuinty

premier ministre de l'Ontario

« Je comprends personnellement à quel point il peut être dévastateur qu'une personne qui nous est chère manque à l'appel. Ce programme aidera les familles à retrouver la tranquillité d'esprit en sachant que l'on peut retrouver cette personne plus rapidement et de la manière la plus sure. »

Sophia Aggelonitis

ministre déléguée aux Affaires des personnes âgées

« La Police provinciale de l'Ontario s'est engagée à veiller sur la sûreté et la sécurité de la population, dont les personnes les plus vulnérables de notre société. Nous avons hâte de participer au développement et à la mise en œuvre de cet important programme. »

Chris Lewis

commissaire, Police provinciale de l'Ontario

« Les personnes âgées qui font des fugues deviendront un problème plus grave au fur et à mesure que notre population prendra de l'âge. Ceci est le bon moment pour réunir toutes les parties concernées et élaborer une stratégie qui nous aidera à retrouver plus rapidement nos personnes âgées afin de les ramener aux personnes qui les aiment. »

Robert Herman

président, Association des chefs de police de l'Ontario

Partager

Sujets

Domicile et communauté Lois et sécurité Personnes âgées