Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Donner de l'espoir aux élèves victimes d'intimidation

Communiqué archivé

Donner de l'espoir aux élèves victimes d'intimidation

Le gouvernement McGuinty participe au projet It Gets Better

Cabinet du premier ministre

Aujourd'hui, Dalton McGuinty, premier ministre de l'Ontario, a livré un message tout simple aux élèves de l'Ontario qui sont victimes d'intimidation ou qui se sentent seuls : cela va s'améliorer et nous pouvons le faire ensemble.

Le premier ministre a rencontré les élèves de L'Amoreaux Collegiate Institute de Toronto où il a rendu publique sa vidéo It Gets Better, qui encourage les élèves, les enseignants, les parents et les membres de la communauté à faire leur part pour aider à mettre fin à l'intimidation et à l'intolérance.

Le nouveau projet de loi qui sera présenté aujourd'hui devrait aider, s'il est adopté, à faire des écoles de l'Ontario des lieux d'apprentissage plus sécuritaires et plus tolérants, en proposant :

  • Des conséquences plus sévères pour des gestes d'intimidation ou motivés par la haine qui pourraient aller jusqu'au renvoi. 
  • Que toutes les écoles soutiennent tout élève qui aimerait diriger des activités qui font la promotion de la compréhension, de l'acceptation et du respect de tout le monde.
  • Que les conseils scolaires élaborent des politiques et des directives qui comportent un meilleur soutien des élèves.

Faits en bref

  • L'Ontario a été la première province canadienne à exiger juridiquement que le personnel scolaire rapporte tout incident grave impliquant des élèves à la direction.
  • L'intimidation à l'école est une forme de comportement agressif répété et persistant qui a pour objet de causer la peur, la détresse et de blesser physiquement ou psychologiquement de même que de nuire à l'estime ou à la réputation d'une autre personne.
  • Lors d'un sondage national fait en 2011, on a trouvé que 64 pour cent des élèves lesbiens, gais, bisexuels, transgenres ou qui ont une apparence différente et que 61 pour cent des élèves qui ont des parents qui appartiennent à ces groupes ne se sentent pas en sécurité à l'école.

Ressources additionnelles

Citations

« Pour que nos enfants puissent acquérir leur apprentissage et atteindre leur plein potentiel, ils doivent se sentir en sécurité et libres d'être ce qu'ils sont dans nos écoles. Un trop grand nombre de nos enfants sont victimes d'intimidation et nous devons tous et toutes en faire bien plus que de seulement leur dire que cela va s'améliorer avec le temps. Nous devons travailler ensemble pour que les choses aillent mieux maintenant. »

Dalton McGuinty

premier ministre de l'Ontario

« Nous avons enseigné à nos enfants trois matières fondamentales dans nos écoles, soit la lecture, l'écriture et l'arithmétique mais, maintenant, nous devons mettre l'accent sur une quatrième et c'est celle des relations humaines. »

Laurel Broten

ministre de l'Éducation

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Domicile et communauté Lois et sécurité Enfants et adolescents