Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de Dalton McGuinty, premier ministre de l'Ontario, en ce qui a trait à l'équilibre budgétaire

Communiqué archivé

Déclaration de Dalton McGuinty, premier ministre de l'Ontario, en ce qui a trait à l'équilibre budgétaire

Cabinet de la Première ministre

Aujourd'hui, le premier ministre McGuinty a rendu publique la déclaration suivante:

« Équilibrer le budget est essentiel à la création d'emplois et à la croissance de l'économie. Notre plan de cinq ans visant à équilibrer le budget permettra à notre économie de demeurer sur la bonne voie, tout en protégeant les soins de santé et l'éducation.

Le plan budgétaire présenté aux Ontariennes et Ontariens comportait des idées avancées par les deux partis d'opposition.

Les Conservateurs dirigés par M. Hudak ont proposé un taux fort bas de croissance des dépenses gouvernementales. Au cours des trois prochaines années, le budget propose des augmentations annuelles de seulement un pour cent des dépenses et il cherche à imposer un gel réel du salaire de nos médecins, enseignants et autres fonctionnaires.

Le NPD dirigé par Andrea Horwath a proposé un gel de l'impôt sur le revenu des sociétés. Notre budget propose de geler l'impôt sur le revenu des sociétés à 11,5 pour cent.

Avant que le budget ne soit déposé, j'ai informé les deux chefs de l'opposition que, conformément aux attentes des Ontariennes et Ontariens, nous envisagerions des changements pour améliorer encore plus le budget.

Dès le départ, les Conservateurs ont laissé tomber les Ontariennes et Ontariens. Ils ont décidé de voter contre le budget avant même de l'avoir lu, ce qui pourrait entraîner une inutile et coûteuse élection.

Le NPD a fait part de sa volonté à travailler ensemble malgré les lignes de parti pour conclure une entente. Nous travaillons fort avec le NPD pour mieux comprendre leurs propositions. Depuis le début de ces discussions, nous avons clairement établi que, bien que nous puissions transférer du financement d'une priorité à une autre, nous n'allons pas envisager de nouvelles dépenses insoutenables.

Aujourd'hui, je me suis entretenu avec Mme Horwath en ce qui a trait à ces discussions et je lui ai fait part de notre volonté à travailler ensemble pour conclure une entente.

J'ai confirmé que nous prenons des mesures pour renforcer notre budget dans deux secteurs : les soins à l'enfance et le Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées.

Ces mesures peuvent être prises à l'intérieur même du plan fiscal du gouvernement et en faisant des économies dans des programmes moins importants.

Pour veiller à ce que le secteur des services à l'enfance demeure fort et puisse aider les familles à vivre une transition intégré vers la maternelle et le jardin d'enfants à temps plein, nous allons offrir accorder une aide additionnelle aux fournisseurs de services à l'enfance.

Le financement additionnel accordera un nouveau soutien au secteur des soins à l'enfance et ce soutien proviendra de l'allocation budgétaire actuelle du ministère de l'Éducation.

Nous allons réduire encore plus le prix que le gouvernement verse pour la plupart des médicaments génériques les plus populaires, ce qui générera suffisamment d'économie pour augmenter d'un pour cent le Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées.

Au cours de la fin de semaine, nous allons continuer d'analyser ce que nous pourrions faire de plus pour mieux travailler ensemble afin de renforcer le budget.

J'ai demandé à Mme Horwath de nous rencontrer lundi prochain et je lui ai demandé qu'elle soit prête au nom de son parti et de son groupe parlementaire à conclure une entente. »

Ressources additionnelles

Partager

Tags

Affaires et économie Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux Enfants et adolescents Personnes ayant des déficiences