Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario est un chef de file en matière de recherche sur le cerveau

Communiqué archivé

L'Ontario est un chef de file en matière de recherche sur le cerveau

Le nouveau gouvernement de l’Ontario attire des investissements et améliore les résultats dans le domaine de la santé

Cabinet du premier ministre

Le nouveau gouvernement de l'Ontario est en train d'investir dans la recherche de pointe sur le cerveau pour ainsi améliorer les soins de santé et créer de nouveaux emplois pour la population de l'Ontario.

Pour maintenir la province à la fine pointe de la recherche et de l'innovation, la première ministre Wynne a annoncé que le gouvernement de l'Ontario offrira 100 millions de dollars en cinq ans pour soutenir la recherche clinique en neuroscience.

Le soutien de la province aidera l'Institut ontarien de recherche sur le cerveau à étendre ses recherches dans les secteurs de la dégénérescence neurologique, tels que la maladie d'Alzheimer et la dépression. De plus, il poursuivra ses importantes recherches sur la paralysie cérébrale, l'autisme et l'épilepsie.

Il permettra également à l'Institut de recueillir des investissements additionnels de divers partenaires, dont ceux de l'industrie, du monde philanthropique, du gouvernement fédéral et de sources internationales.   

Investir dans l'innovation et améliorer les soins de santé font partie des efforts du gouvernement de l'Ontario visant à bâtir une solide économie et une société équitable pour le bien-être de tous et de toutes.

Faits en bref

  • L’Institut ontarien de recherche sur le cerveau a été inauguré en novembre 2010 avec un soutien financier de 15 millions de dollars de la province, ce qui a permis d’amasser 26 millions de dollars additionnels en financement d’autres sources.
  • Un Canadien sur trois subira une maladie ou une blessure neurologique ou souffrira d’un problème psychiatrique.
  • L’Ontario compte parmi les plus importantes concentrations en Amérique du Nord dans la recherche et le développement biomédicaux grâce à ses universités et à ses hôpitaux d’enseignements qui investissent 1,7 milliard de dollars en recherche sur la santé.

Ressources additionnelles

Citations

« La recherche et l’innovation sont essentielles si nous voulons créer une meilleure province pour tout le monde. C’est en investissant dans la recherche de pointe que nous aidons à améliorer les résultats des patients de même qu’à exporter l’expertise ontarienne, ce qui aide à créer des emplois. »

Kathleen Wynne

première ministre

« L’approche collaborative de l’Institut ontarienne de recherche sur le cerveau, qui met l’accent sur le patient pour traiter les maladies et désordres cérébraux, est ce qui le rend si particulier. Des états comme la maladie d’Alzheimer, l’accident vasculaire cérébral, la dépression ou le traumatisme cérébral touchent des centaines de milliers d’Ontariens et Ontariennes, ce qui fait que le travail accompli dans cet Institut touche bien des vies, soit des membres de la famille, des amis et même nous. Il aide à assurer les patients de meilleurs résultats. »

Deb Matthews

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« L’Institut ontarien de recherche sur le cerveau puise à même l’expertise ontarienne de renommée mondiale pour faire de nouvelles découvertes qui vont améliorer la vie de millions de personnes. L’annonce d’aujourd’hui nous permet de continuer à miser sur réalisations de cet institut en plus d’attirer de bons emplois, des investisseurs et les meilleurs cerveaux dans la province. »

Reza Moridi

ministre de la Recherche et de l’Innovation

« Nous ne faisons que débuter à démontrer les effets que l’Institut ontarien de recherche sur le cerveau aura sur la recherche et l’innovation dans l’ensemble de l’Ontario. C’est en progressant que nous continuerons à miser sur les investissements du passé et nos nombreuses forces en recherche avec l’espoir de placer l’Ontario parmi les chefs de file dans les changements mondiaux qui surviennent dans la recherche sur le cerveau et la neuroscience. »

Joseph Rotman

président de l’Institut ontarien de recherche sur le cerveau

Partager

Sujets

Santé et bien-être Travail et emploi