Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Être un chef de file en matière de sécurité pour la retraite

Communiqué archivé

Être un chef de file en matière de sécurité pour la retraite

La première ministre Wynne réclame des améliorations au Régime de pensions du Canada

Cabinet du premier ministre

Le gouvernement de l'Ontario réclame des améliorations au Régime de pensions du Canada. 

Il démontre ainsi qu'il est un chef de file pour une question nationale et qu'il veille à ce que la population de l'ensemble de la province soit mieux préparée à la retraite.

Aujourd'hui, Kathleen Wynne, première ministre de l'Ontario, a rencontré un couple de Brampton, Tommaso Altrui et Serena Bird, pour discuter comment des améliorations au système de revenu de retraite pourraient offrir une meilleure sécurité financière aux personnes à la retraite.

Le gouvernement s'est engagé à mettre en place un régime solide et sûr de revenu de retraite qui aide les personnes avec leur retraite, peu importe si elles comptent principalement sur un revenu offert par le Régime de pensions du Canada (RPC), leurs propres économies ou par un régime de retraite à leur travail.

Investir dans la population, notamment en veillant à ce qu'elle puisse avoir une retraite sûre, est l'un des trois volets du plan du gouvernement de l'Ontario en matière d'économie. Avec les deux autres volets, le gouvernement investit aussi dans l'infrastructure et il instaure un climat d'affaires dynamique et innovateur.

Faits en bref

  • De nos jours, bon nombre de personnes en Ontario ont de la difficulté à faire suffisamment d’économies pour leur retraite et se préoccupent de leur sécurité financière future.
  • Des experts suggèrent que les foyers devraient chercher à mettre de côté de 50 à 70 pour cent de leur revenu préretraite pour la retraite. Une recherche démontre que les foyers à moyen revenu sont de plus en plus à risque d’être incapables d’atteindre cet objectif.
  • Dans une récente étude, Marchés mondiaux CIBC Inc. a trouvé qu’en l’absence d’un changement de politique, près de six millions de travailleurs au Canada, tout particulièrement des jeunes, expérimenteront un déclin important de leur niveau de vie lorsqu’ils prendront leur retraite.
  • Les ministres des Finances provinciaux et territoriaux se rencontreront demain à Toronto où des améliorations du RPC seront à l’ordre du jour.
  • Des changements au RPC requièrent un accord du gouvernement fédéral et d’au moins sept provinces qui représentent au moins les deux tiers de la population.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous exerçons des pressions pour des améliorations au RPC de telle sorte que les Ontariens et Ontariennes qui travaillent fort aient le soutien dont ils ont besoin pour prendre leur retraite. J’ai confiance que le gouvernement fédéral puisse travailler avec les premiers ministres provinciaux et territoriaux du Canada pour trouver une solution mais nous sommes également prêts à progresser, si nécessaire, avec un plan fait en Ontario. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Les gouvernements doivent s’assurer d’avoir mis en place un système de revenu de retraite fiable et responsable qui répond aux nouvelles réalités de notre époque. C’est pourquoi notre gouvernement dirige des discussions visant à conclure une entente pour l’ensemble du Canada sur des améliorations à apporter au Régime de pensions du Canada et à renforcer la sécurité des revenus des Ontariennes et des Ontariens de la classe moyenne. Nous travaillons également à améliorer les régimes de retraite en milieux de travail de même que les mesures concernant les personnes qui économisent pour leur retraite par elles-mêmes. Un nombre incalculable d’experts s’entendent pour dire que, pour protéger les revenus de retraite des Ontariennes et Ontariens, nous devons agir dès maintenant. »

Charles Sousa

ministre des Finances

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Domicile et communauté Impôts et avantages fiscaux