Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La province propose une nouvelle façon de financer l'infrastructure

Communiqué

La province propose une nouvelle façon de financer l'infrastructure

L’Ontario serait le premier gouvernement au Canada à émettre des obligations vertes

Cabinet de la Première ministre

L'Ontario est en train de mettre sur pied une nouvelle façon de financer les projets de transport en commun dans l'ensemble de la province. 

Kathleen Wynne, première ministre de l'Ontario, a aujourd'hui annoncé que le gouvernement projette de créer des obligations vertes pour financer des projets d'infrastructure écologiques dans l'ensemble de l'Ontario. Les nouvelles obligations capitaliseraient sur la capacité de la province à amasser des fonds à faible taux d'intérêt et seraient un nouvel outil pour le gouvernement qui désire combler des besoins essentiels en infrastructure, créer de l'emploi et renforcer l'économie. Les obligations vertes de l'Ontario répondraient à des normes appropriées de certification et de divulgation, ce qui permettrait à ces obligations d'être officiellement reconnues comme des investissements durables.

Au cours des prochains mois, le gouvernement consultera des investisseurs du Canada et du monde entier sur la façon de structurer les obligations vertes afin de mieux répondre aux besoins tant des investisseurs que de la province. La province prévoit émettre des obligations vertes l'an prochain, si le projet de loi est adopté et si la certification est obtenue.

Faire des investissements dans l'infrastructure est l'un des trois volets du plan du gouvernement de l'Ontario en matière d'économie. Avec les deux autres volets, le gouvernement investit aussi dans la population et il instaure un climat d'affaires dynamique et innovateur.

Faits en bref

  • Les obligations vertes, créées par la Banque mondiale en 2008, sont un outil pour amasser des fonds pour des projets qui présentent des avantages environnementaux particuliers.
  • Depuis 2003, l’Ontario a investi plus de 16,1 milliards de dollars dans les transports en commun, ce qui inclut environ 7,7 milliards de dollars pour aider le réseau de trains GO à améliorer le service et à prolonger les routes.
  • Au cours des trois prochaines années, le gouvernement s’est engagé à investir plus de 35 milliards de dollars dans l’infrastructure de l’ensemble de la province, ce qui permettra de soutenir en moyenne plus de 100 000 emplois par année.

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Il ne fait aucun doute qu’il nous faut trouver de nouvelles sources de revenus pour financer les transports en commun de l’ensemble de la province. Les obligations vertes seraient une bonne façon de donner aux citoyens et citoyennes la possibilité d’investir directement dans l’avenir de la province. Des investissements judicieux dans les transports en commun aideront la population dans sa vie de tous les jours. Cela aidera également à protéger l’environnement et à renforcer l’économie. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

Charles Sousa

« Investir dans l’infrastructure est une priorité économique pour rendre notre province plus concurrentielle. L’Ontario prévoit être la première province canadienne à vendre des obligations vertes. Les profits aideraient à financer des projets de transports en commun dans l’ensemble de la province, ce qui assurerait de meilleurs avantages à tous les Ontariens et à toutes les Ontariennes. »

Charles Sousa

ministre des Finances

Partager

Tags

Affaires et économie Conduite et routes Environnement et énergie Gouvernement Travail et emploi