Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario présente ses excuses aux anciens résidents du Centre régional Rideau et du Centre régional du Sud-Ouest

Déclaration

L'Ontario présente ses excuses aux anciens résidents du Centre régional Rideau et du Centre régional du Sud-Ouest

Cabinet de la Première ministre

Aujourd'hui, Kathleen Wynne, première ministre de l'Ontario, a fait la déclaration suivante :

« Pour que l'Ontario ait un avenir plus prometteur et plus fort, nous devons - en tant que gouvernement et société - assumer la responsabilité des erreurs du passé.

Aujourd'hui, nous assumons la responsabilité des souffrances des personnes qui ont été victimes de maltraitance et de négligence pendant leur séjour au Centre régional Rideau et au Centre régional du Sud-Ouest.

L'un des devoirs primordiaux d'un gouvernement est de s'assurer que tous ses citoyens sont protégés et en sécurité. On est tous concernés lorsque ce lien de confiance fondamental entre l'État et la population se brise.

Le Centre régional Rideau et le Centre régional du Sud-Ouest administrés par la province accueillaient des personnes atteintes de troubles développementaux à une époque où il n'y avait que peu de soutien communautaire pour les familles dans le besoin.

Les familles des résidents du Centre régional Rideau et du Centre régional du Sud-Ouest avaient confié leurs enfants, petits-enfants, frères et sœurs au gouvernement. Bien trop souvent ce dernier n'a pas honoré cette confiance.

Certains résidents ont subi des actes de négligence tandis que d'autres ont souffert de maltraitance au sein même du système qui devait prendre soin d'eux. Pendant de nombreuses années et sous divers gouvernements, beaucoup trop de ces hommes, femmes, enfants et leurs familles ont subi des préjudices très graves.

En ma qualité de première ministre et au nom de la population de l'Ontario, je présente mes excuses aux hommes, femmes et enfants de notre province atteints de troubles développementaux qui ont été trahis par un modèle de soins institutionnels censé prendre soins d'eux. Le gouvernement assume la responsabilité de vos souffrances. Nous sommes désolés pour votre douleur et votre perte et des conséquences que ces expériences ont dû avoir sur votre foi dans la province et votre gouvernement.

Nous reconnaissons qu'en tant que société, il nous incombe de faire mieux.

Aujourd'hui, on ne voit plus ceux qui souffrent de troubles développementaux comme des personnes « différentes ». Tous méritent d'être soutenus, respectés et bien traités. Nous faisons tout en notre pouvoir pour nous assurer que les personnes atteintes de troubles développementaux ont la possibilité de vivre de la manière la plus autonome possible et de participer pleinement à la vie communautaire.

 Nous nous engageons à tirer les leçons des erreurs du passé et à faire en sorte que vos histoires douloureuses soient une source d'inspiration pour une société plus juste et plus inclusive.

L'Ontario a fermé le Centre régional du Sud-Ouest en 2008 et le Centre régional Rideau en 2009.

Des plaques commémoratives seront érigées près des centres Rideau et du Sud-Ouest en hommage aux hommes, aux femmes et aux enfants qui ont vécu dans ces établissements. »

Partager

Tags

Gouvernement