Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Veiller à ce que les navetteurs et les entreprises puissent se déplacer plus rapidement dans l'ensemble de la RGTH

Communiqué archivé

Veiller à ce que les navetteurs et les entreprises puissent se déplacer plus rapidement dans l'ensemble de la RGTH

Le Réseau régional GO de transports en commun rapide réduirait la saturation routière

Cabinet du premier ministre

La nouveau plan Faire progresser l'Ontario travaillerait à mettre progressivement en place un service de trains électriques toutes les 15 minutes sur toutes les lignes GO. 

Le Réseau régional GO de transport en commun rapide offrirait un service plus rapide et plus fréquent dans les corridors de trains GO et ce, dans les deux directions et tout au long de la journée. Ce service offrirait une solution de rechange viable aux personnes qui conduisent sur les autoroutes encombrées des collectivités de la région du Grand Toronto et de Hamilton (RGTH) en créant une façon plus rapide et plus flexible d'entrer ou de sortir du centre-ville de Toronto. Cela donnerait également aux navetteurs à l'intérieur de Toronto une autre façon de se rendre au centre-ville en augmentant les services entre les gares GO et la Gare Union. Un navetteur peut se rendre à la Gare Union en provenance de la Gare GO de Danforth en seulement 9 minutes et en provenance de la Gare GO de Bloor en seulement 15 minutes.

Cela s'inscrit dans le plan gouvernemental en matière de transport en commun et d'infrastructure à longue échéance, intitulé Faire progresser l'Ontario. Au cours des 10 prochaines années, ce plan rendrait près de 29 milliards de dollars disponibles pour des investissements dans des projets prioritaires en infrastructure dans l'ensemble de la province, notamment en ce qui a trait au transport en commun, aux routes, aux ponts et aux autoroutes.

Faire des investissements judicieux dans les transports en commun fait partie du plan du gouvernement en matière d'économie qui permet de créer des emplois pour aujourd'hui et pour demain. Ce plan global et ses six priorités mettent l'accent sur les plus grandes forces de l'Ontario, soit sa population et ses partenariats stratégiques.

Faits en bref

  • Selon une étude, la saturation routière de la RGTH coûte aux Ontariens et à l’économie 6 milliards de dollars par année dans cette seule région.
  • Dans le volet du plan Faire progresser l’Ontario, le gouvernement a l’intention de créer deux nouveaux fonds ciblés visant à répondre aux besoins essentiels en infrastructure de transport à l’échelle locale, régionale et provinciale. Un de ces fonds apporterait du soutien aux investissements infrastructurels de la RGTH et l’autre fonds apporterait de l’aide aux investissements infrastructurels de l’extérieur de la RGTH.
  • Le Plan de financement du gouvernement n’augmenterait pas la taxe sur l’essence, la TVH ou l’impôt sur le revenu des particuliers des contribuables à faible et à moyen revenu.
  • De plus amples renseignements sur ce plan seront divulgués dans le prochain budget de l’Ontario.

Ressources additionnelles

Citations

« Si vous voulez stimuler la productivité et faire croître notre économie, il nous faut bâtir un réseau de transport intégré dans l’ensemble de la province. Faire progresser le Réseau régional GO de transport en commun rapide atténuerait la saturation routière, permettrait à la population de se rendre plus rapidement à sa destination et renforcerait notre économie. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Notre gouvernement s’est engagé à améliorer les transports en commun pour les personnes qui veulent avoir le moyen le plus rapide pour se rendre au travail et revenir à la maison. Notre projet visionnaire de mettre sur pied un réseau régional GO de transport en commun rapide pour les navetteurs est un moyen infaillible de faire en sorte que la population et les entreprises puissent aisément se déplacer. »

Glen Murray

ministre des Transports et ministre de l’Infrastructure

Partager

Sujets

Affaires et économie Conduite et routes