Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Intervention contre la violence et le harcèlement à caractère sexuel

Communiqué

Intervention contre la violence et le harcèlement à caractère sexuel

La première ministre Kathleen Wynne annonce des initiatives visant à rehausser la sensibilisation, à améliorer la prévention et à soutenir les victimes de violence et de harcèlement à caractère sexuel

Cabinet de la Première ministre

La première ministre Kathleen Wynne a annoncé aujourd'hui une série d'initiatives pour rehausser la sensibilisation à l'égard de la violence et du harcèlement à caractère sexuel,  améliorer les initiatives de prévention pour combattre la discrimination, le harcèlement et la violence à caractère sexuel et augmenter les soutiens aux victimes.

Parmi ces initiatives, il y a : une campagne d'éducation de la population; des mesures pour améliorer les politiques, les procédures et la formation du groupe parlementaire du gouvernement; la mise sur pied d'une table ronde permanente sur la violence envers les femmes et des travaux qui seront effectués dans plusieurs ministères pour améliorer les soutiens aux victimes de violence sexuelle.

Au début de l'année 2015, le gouvernement inaugurera une campagne multimédia d'éducation publique pour :

  • Remettre en question les normes, les comportements et les mythes à l'égard de la violence et du harcèlement à caractère sexuel;
  • Rehausser la sensibilisation au sujet des soutiens auxquels les victimes de violence et de harcèlement à caractère sexuel ont accès à l'extérieur du système de justice pénale.

En raison de rapports très médiatisés concernant le harcèlement en milieu de travail, le groupe parlementaire du gouvernement a examiné ses propres politiques, procédures et formation à l'égard de la prévention de la discrimination et du harcèlement au travail (PDHT) et de la prévention de la violence au travail (PVT). Les membres du personnel des bureaux des ministres et du bureau de la première ministre ont suivi une formation sur les politiques de PDHT et de PVT offerte par la fonction publique de l'Ontario. Au début de 2015, le gouvernement :

  • Exigera que tous les députés du gouvernement prennent part à une formation portant sur les agressions et le harcèlement à caractère sexuel;
  • Offrira une formation particulièrement conçue en fonction du milieu de travail politique à tous les membres du personnel du bureau de la première ministre, des bureaux des ministres et des députés du gouvernement;
  • Examinera les politiques et procédures du groupe parlementaire du gouvernement en ce qui concerne le harcèlement pour s'assurer qu'elles soient conformes aux pratiques optimales en la matière.

La première ministre Wynne s'entretiendra aussi avec le président pour discuter de la possibilité d'offrir une formation en prévention du harcèlement à tous les députés.

La première ministre a demandé à la ministre déléguée à la Condition féminine, Tracy MacCharles, de s'inspirer des travaux de la Direction générale de la condition féminine de l'Ontario pour réunir une table ronde sectorielle sur la violence contre les femmes. La table ronde fournira un forum pour des experts et expertes de la sécurité et de l'égalité afin que ces personnes donnent leur avis au sujet des initiatives gouvernementales.

La première ministre Wynne a demandé à tous les ministres d'étudier des moyens d'améliorer les soutiens aux victimes de violence et de harcèlement à caractère sexuel. Elle a aussi demandé à certains ministres de proposer des options pour améliorer les soutiens aux victimes de violence sexuelle dans des domaines en particulier, dont le système de justice pénale, le maintien de l'ordre, les soins de santé, l'éducation, les campus d'études postsecondaires et les milieux de travail ontariens. Ces travaux commenceront immédiatement et se traduiront par un plan d'action qui sera mis de l'avant d'ici le 8 mars 2015, la Journée internationale de la femme.

Faits en bref

  • On estime qu’une Canadienne sur trois sera victime d’une agression sexuelle au cours de sa vie d’adulte.
  • Moins de 10 pour cent des agressions sexuelles sont signalées à la police.
  • Près de deux tiers des élèves allosexuels et transsexuels ne se sentent pas en sécurité à l’école.

Document d’information

Citations

Kathleen Wynne

« La violence et le harcèlement à caractère sexuel font partie de la réalité de chaque collectivité de la province. Dans chaque milieu de travail, chaque campus et dans tous les contextes, nous pouvons et nous devons faire beaucoup mieux. »

Kathleen Wynne

Premier of Ontario

Tracy MacCharles

« Il y a vingt-cinq ans, le 6 décembre, 14 femmes ont été assassinées à l’École polytechnique de Montréal. Un quart de siècle plus tard, la violence fait partie de la vie de beaucoup trop de femmes et de filles. En tant que ministre déléguée à la Condition féminine, il est important pour moi que les Ontariennes se sentent en sécurité dans leurs domiciles, dans leurs milieux de travail et dans leurs collectivités. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec les organismes communautaires à des initiatives visant à prévenir la violence, à améliorer l’intervention du système de justice et à offrir de meilleurs soutiens aux victimes. »

Tracy MacCharles

ministre déléguée à la Condition féminine

Partager

Tags

Gouvernement Domicile et communauté