Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario investit 4 millions de dollars pour aider la croissance des entreprises sociales

Communiqué archivé

L'Ontario investit 4 millions de dollars pour aider la croissance des entreprises sociales

Le Fonds crée des possibilités pour les entrepreneurs sociaux

Cabinet du premier ministre

Pour aider à créer des emplois et à bâtir une province plus juste et plus prospère, l'Ontario procure du financement à 11 organismes qui soutiennent des entreprises sociales à leur début. 

Aujourd'hui, Kathleen Wynne, première ministre de l'Ontario, a annoncé ces investissements au Economic Club of Canada. Par l'intermédiaire du Fonds pour les projets pilotes d'entrepreneuriat social, l'Ontario soutiendra 11 organismes de financement social dans l'ensemble de la province. Ces organismes procureront à leur tour des prêts ou des subventions aux entreprises sociales qui amorcent leurs opérations. Ce financement les aidera à mettre sur pied leur entreprise ou à les faire croître. L'investissement de quatre millions de dollars de l'Ontario devrait générer plus de six millions de dollars en investissement de d'autres sources, dont le secteur privé.

Le gouvernement veut faire de l'Ontario un territoire qui sera un chef de file en Amérique du Nord en matière d'entreprises sociales. Les entreprises sociales durables procurent des emplois aux jeunes, aux femmes, aux nouveaux arrivants, aux Autochtones, aux personnes ayant un handicap et à ceux et à celles qui doivent relever un défi en santé mentale ou en toxicomanie.

Faire croître le secteur des entreprises sociales de la province s'inscrit dans le plan économique du gouvernement pour l'Ontario. Ce plan à quatre volets vise à renforcer la province en investissant dans les talents et les compétences de la population, en construisant de nouvelles infrastructures publiques telles que des routes et des infrastructures de transport en commun, en créant un environnement dynamique et attrayant où les entreprises prospèrent, et en établissant un plan d'épargne sûr afin que chacun puisse prendre sa retraite.

Faits en bref

  • Les entreprises sociales recourent à des stratégies d’affaires pour stimuler les changements sociaux, environnementaux et économiques.
  • Le Fonds pour les projets pilotes d'entrepreneuriat social est l’un des engagements clés de la Stratégie de l'Ontario pour l'entrepreneuriat social.
  • L’Ontario a environ 10 000 entreprises sociales qui emploient quelque 160 000 personnes.
  • Au cours de la prochaine décennie, le marché mondial de la finance sociale devrait générer jusqu’à mille milliards de dollars en répercussions provenant de l’investissement de nouveaux capitaux.
  • On estime que 68 pour cent des entreprises sociales en Ontario mettent l’accent sur la réduction de la pauvreté.

Ressources additionnelles

Citations

« Les aspects sociaux et économiques du plan de notre gouvernement sont interconnectés. Une société où tout le monde a la possibilité de contribuer positivement est le fondement de notre prospérité future. Nous sommes fiers d’investir dans des entrepreneurs ingénieux qui aideront à améliorer la vie de la population en Ontario, tout en suscitant la croissance économique et la création d’emplois. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Les entreprises sociales offrent une immense possibilité à tous les secteurs de l’économie qui importent aux Ontariennes et aux Ontariens, tels que la création d’une société plus juste. Ce nouveau fonds de financement social nous aidera à jumeler des entreprises sociales naissantes à potentiel élevé avec les capitaux dont elles ont besoin pour croître et créer des emplois. Cela aidera également à placer l’Ontario dans une position de chef de file mondial en matière d’investissements qui font toute une différence. »

Brad Duguid

ministre du Développement économique, de l’Emploi et de l’Infrastructure

« Le Fonds pour les projets pilotes d'entrepreneuriat social permettra de s’attaquer à certaines des questions sociales les plus pressantes de l’Ontario. Cela donne la possibilité d’établir une collaboration entre le gouvernement et les secteurs à but non lucratif et privés. Il permet d’allouer des fonds à de bonnes idées qui sont conçues pour faire toute une différence dans la vie des personnes et des communautés. Ce fonds permettra également de susciter de l’intérêt et de l’investissement dans cet important secteur. »

Tonya Surman

cofondatrice et PDG, Centre for Social Innovation

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Gouvernement Travail et emploi