Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario renforce son soutien aux survivantes de violence sexuelle

Communiqué

L'Ontario renforce son soutien aux survivantes de violence sexuelle

La province augmente de 1,75 million de dollars le financement annuel des centres d’aide aux victimes d’agression sexuelle

Cabinet de la Première ministre

L'Ontario augmente le financement de base accordé aux 42 centres d'aide aux victimes d'agression sexuelle de la province de 1,75 million de dollars par an afin de leur permettre d'améliorer les services offerts aux survivantes d'actes de violence sexuelle.

La première ministre Kathleen Wynne a annoncé cette augmentation du financement aujourd'hui au centre Guelph-Wellington Women in Crisis, un centre d'aide aux femmes victimes d'agression sexuelle situé à Guelph, qui recevra environ 26 000 dollars de plus en aide permanente. Dans toute la province, les centres communautaires d'aide aux victimes d'agression sexuelle utiliseront ce financement accru - qui s'élève désormais à 14,8 millions de dollars par an - pour améliorer les services gratuits et confidentiels qu'ils offrent aux survivantes de violence sexuelle. Ces services incluent :

  • Des lignes d'aide immédiate
  • Un soutien par les pairs
  • Des services de counselling individuels et en groupe
  • Des renvois vers d'autres services communautaires
  • Un accompagnement au tribunal, à l'hôpital ou au service de police
  • Des programmes d'éducation et de formation sur la violence sexuelle à l'intention des professionnels et du public

L'annonce d'aujourd'hui contribue à la réalisation des engagements énoncés dans Ce n'est jamais acceptable, le plan d'action novateur du gouvernement qui vise à mettre fin à la violence et au harcèlement à caractère sexuel. Le plan d'action décrit les mesures concrètes adoptées en vue de changer les mentalités, d'améliorer le soutien offert aux survivantes, et de rendre les lieux de travail et les campus plus sûrs et plus réceptifs aux plaintes de violence et de harcèlement sexuels. Le gouvernement investit 41 millions de dollars sur trois ans pour appuyer la mise en œuvre du plan.

Offrir un soutien aux survivantes d'actes de violence sexuelle et créer une province plus sûre, plus inclusive et plus équitable s'inscrit dans le plan du gouvernement visant à renforcer la province. Ce plan comprend quatre volets : investir dans les talents et les compétences de la population, faire le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario, créer un environnement dynamique et novateur où les entreprises prospèrent, et établir un régime d'épargne-retraite sûr.

Faits en bref

  • Au Canada, une femme sur trois sera victime d’une forme d’agression sexuelle durant sa vie.
  • L’Ontario augmente de 1 million de dollars par an le financement octroyé aux centres d’aide aux victimes d’agression sexuelle dans le cadre de son Plan d’action pour mettre fin à la violence et au harcèlement à caractère sexuel. Et la province a annualisé l’augmentation de 750 000 dollars par an accordée dans le Plan d'action de l'Ontario contre la violence à caractère sexuel de 2011, qui devait prendre fin en 2016-2017, offrant ainsi à ces importants partenaires davantage de prévisibilité et de sécurité.
  • L’Ontario a également augmenté le financement accordé aux centres de traitement en cas d’agression sexuelle ou de violence familiale. Cet investissement de plus de 1,1 million de dollars par an au cours des trois prochaines années permettra aux centres de traitement en milieu hospitalier d’améliorer les services de counselling spécialisés et les programmes de sensibilisation communautaire offerts aux survivantes de violence sexuelle.

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Les centres d’aide aux victimes d’agression sexuelle sont une bouée de sauvetage pour les personnes qui ont vécu le traumatisme de la violence ou du harcèlement à caractère sexuel. Notre gouvernement renforce son soutien à ces centres afin de leur permettre d’améliorer les services essentiels qu’ils fournissent aux survivantes. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Les centres d’aide aux victimes d’agression sexuelle soutiennent les survivantes depuis plus de 40 ans. Ce financement supplémentaire témoigne de l’engagement de notre gouvernement à veiller à ce que les survivantes de violence sexuelle se sentent en sécurité et soutenues. »

Madeleine Meilleur

procureure générale et ministre déléguée aux Affaires francophones

Tracy MacCharles

« La violence et le harcèlement sexuels sont courants dans notre société, ce qui est choquant. Notre plan d’action, Ce n’est jamais acceptable, représente un grand pas en avant, car il encourage les Ontariens et les Ontariennes à préparer le changement générationnel, à créer des milieux de travail sûrs et à offrir de meilleurs services et soutiens aux survivantes. Ensemble, nous pouvons rendre l’Ontario plus sûr et plus équitable pour les femmes et les jeunes filles, et pour toutes les victimes de violence et de harcèlement sexuels. »

Tracy MacCharles

ministre déléguée à la Condition féminine

« Nous nous réjouissons de l’annonce, aujourd’hui, de l’augmentation du financement des centres d’aide aux victimes d’agression sexuelle de toute la province. Au nom de l’OCRCC, nous nous engageons à travailler en collaboration avec le gouvernement de l’Ontario pour nous assurer que les survivantes de violence sexuelle reçoivent le soutien dont elles ont besoin, et que chacun en Ontario puisse vivre sans connaître la violence et le harcèlement sexuels. L’annonce d’aujourd’hui fera une réelle différence pour les survivantes dans toute la province, et c’est avec plaisir que nous appuyons le plan d’action du gouvernement visant à mettre fin à la violence et au harcèlement sexuels, Ce n’est jamais acceptable, et que nous participons à cette initiative. »

Lenore Lukasik-Foss

présidente, Coalition des centres anti-viol de l'Ontario (OCRCC)

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté