Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Nouvelle stratégie de l'Ontario en matière de changement climatique

Communiqué archivé

Nouvelle stratégie de l'Ontario en matière de changement climatique

La province trace la voie d’un avenir prospère et faible en carbone

Cabinet du premier ministre

L'Ontario franchit aujourd'hui une nouvelle étape dans la protection de l'environnement en dévoilant sa stratégie en matière de changement climatique. La stratégie présente l'engagement du gouvernement à assurer un avenir sain, propre, prospère et à faible empreinte de carbone en transformant la manière dont nous vivons, nous déplaçons, travaillons et nous adaptons à notre environnement.

La stratégie soutient également le programme de plafonnement et d'échange de droits d'émission que l'Ontario se propose d'adopter afin de réaliser ses objectifs de réduction des émissions, de récompenser les entreprises innovatrices et de veiller à ce que les ménages et les entreprises prospèrent au moment où la province fait la transition vers une économie sobre en carbone.

La stratégie de l'Ontario en matière de changement climatique décrit les étapes que suivra le gouvernement, notamment :

  • Déposer un projet de loi concernant le changement climatique qui établirait, s'il est adopté, un cadre d'action à long terme et enchâsserait le programme de plafonnement et d'échange de droits d'émission dans la loi en Ontario.
  • Intégrer des mesures d'atténuation du changement climatique et d'adaptation à ce phénomène dans ses processus de prise de décisions et de planification de l'infrastructure.
  • Apporter des changements dans ses activités, ses méthodes d'approvisionnement, la formation de son personnel, la modernisation de ses immeubles et d'autres domaines afin de mieux atteindre son objectif de neutralité carbone.
  • Mettre au point une approche coordonnée pour réduire les émissions des immeubles existants et nouveaux.
  • Réduire les émissions provenant des transports en favorisant l'adoption de véhicules à zéro émission ou hybrides rechargeables.

Le gouvernement publiera aussi un plan d'action quinquennal détaillé en 2016, qui comprendra des engagements précis visant à atteindre les objectifs de réduction des émissions à moyen terme pour 2020, et à établir les plans de travail nécessaires pour réaliser les objectifs de 2030 et de 2050. Le gouvernement fera rapport de son plan d'action et le renouvellera tous les cinq ans.

La stratégie de l'Ontario en matière de changement climatique fait fond sur le leadership de l'Ontario dans la lutte contre le changement climatique, ce qui comprend l'établissement d'un objectif de mi-parcours relativement à la réduction de la pollution par les gaz à effet de serre pour 2030, en se faisant l'hôte du Sommet des Amériques sur le climat en juillet 2015, qui a été couronné de succès, en collaborant avec ses partenaires du secteur industriel et des autres secteurs afin de mettre au point un programme de plafonnement et d'échange de droits d'émissionen éliminant les centrales de production d'électricité au charbon et en électrifiant et en améliorant le réseau de trains de banlieue de l'Ontario.

La première ministre Kathleen Wynne fera valoir le leadership et la réussite de l'Ontario dans le domaine de l'action contre le changement climatique lorsqu'elle se joindra à ses homologues provinciaux et territoriaux de même qu'au premier ministre du Canada à la Conférence des parties (COP21) à Paris la semaine prochaine.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en soutenant la croissance, l'efficience et la productivité s'inscrit dans le plan du gouvernement pour stimuler l'Ontario, Le plan en quatre volets fait progresser l'Ontario en investissant dans les talents et les compétences de la population, en bâtissant une nouvelle infrastructure publique telle que des routes et des transports en commun, en créant un environnement dynamique et favorable à l'expansion des entreprises et en mettant sur pied un régime de retraite sûr pour que tout le monde puisse avoir les moyens de prendre sa retraite.

Faits en bref

  • La lutte au changement climatique crée de nouveaux débouchés économiques dans les technologies d’énergie propre et renouvelable. Le secteur de la technologie propre et écologique de l’Ontario comporte 3 000 entreprises, emploie 65 000 personnes, commande des revenus annuels évalués à 8 milliards de dollars et offre des recettes d’exportation de 1 milliard de dollars.
  • Selon les évaluations du Conference Board du Canada, chaque tranche de 100 $ investis en Ontario dans des technologies liées au climat accroît le PIB de 107 millions de dollars et crée 1 400 emplois.
  • L’Ontario a le secteur des technologies propres affichant la croissance la plus rapide au Canada.
  • En seulement 10 ans, la province est devenue une figure de proue en Amérique du Nord pour la conception, l’utilisation et la fabrication de l‘énergie propre.
  • Un sondage de Canada2020 démontre que 84 % des Canadiens estiment que les pays prospères comme le Canada ont l’obligation de faire preuve de leadership international pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • En mai 2015, l’Ontario est devenu la première province canadienne à établir un objectif de mi-parcours relativement à la réduction de la pollution par les gaz à effet de serre de 37 % en dessous des niveaux de 1990 d’ici 2030.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Qu’il s’agisse d’éliminer la pollution causée par les centrales au charbon ou de mettre un prix sur le carbone, l’Ontario est un chef de file nord-américain de la lutte contre le changement climatique. Notre stratégie en matière de changement climatique constitue l’étape suivante vers l’édification d’une province sobre en carbone plus prospère et la création d’un avenir plus sain pour nos enfants et nos petits-enfants. Les gouvernements infranationaux jouent un rôle crucial dans la lutte contre le changement climatique. Cette conviction est la pierre de touche de notre stratégie et c’est le message que nous délivrerons à Paris lors de la COP21. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Le changement climatique est la question la plus urgente de notre temps et notre avenir dépend des choix que nous faisons aujourd’hui. Il est impérieux que nous agissions sur tous les fronts pour réduire efficacement la pollution par les gaz à effet de serre tout en renforçant notre économie. Si nous ramons tous ensemble dans la bonne direction, nous pourrons faire en sorte que les générations qui nous suivront héritent d’une province novatrice, prospère et durable dont elles seront fières. »

Glen Murray

ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement