Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Davantage de stations de recharge pour les véhicules électriques

Communiqué

Davantage de stations de recharge pour les véhicules électriques

Le Fonds d’investissement vert réduit la pollution des gaz à effet de serre et fait croître l’économie de l’Ontario

Cabinet de la Première ministre

La province est en train de mettre en oeuvre sa nouvelle Stratégie en matière de changement climatique en investissant 20 millions de dollars cette année qui proviennent du Fonds d'investissement vert de l'Ontario afin d'aménager plus de stations de recharge pour les véhicules électriques.

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, et le ministre de l'Environnement et de l'Action en matière de changement climatique, Glen Murray, ont fait cette annonce à l'occasion de la 21e Conférence des Parties (COP21) des Nations-Unies sur le changement climatique à Paris (France).

Par l'intermédiaire d'un programme de subventions de 20 millions de dollars, la province est à la recherche de partenaires des secteurs privé et public afin de mettre sur pied un réseau de stations de recharge rapide pour les véhicules électriques dans les villes, à proximité des autoroutes de même que des lieux de travail, des appartements, des immeubles en copropriété et des lieux publics dans l'ensemble de l'Ontario. Des renseignements complets sur le programme seront fournis plus tard ce mois-ci.

Il est essentiel de généraliser de plus en plus l'adoption de véhicules à émissions faibles ou nulles pour lutter contre le changement climatique et atteindre les objectifs de réduction des gaz à effet de serre en Ontario qui sont de 80 % en dessous des niveaux de 1990, d'ici l'an 2050.

Le nouveau Fonds d'investissement vert de l'Ontario doté de 325 millions de dollars alloue des fonds à des projets qui luttent contre le changement climatique. Ces investissements font partie du plan de gouvernement visant à préparer un avenir sain, propre et prospère à faible consommation de carbone en transformant notre façon de vivre, de nous déplacer, de travailler et de nous adapter à notre environnement tout en bâtissant des collectivités solides et durables.

Lutter contre le changement climatique tout en soutenant la croissance, l'efficience et la productivité s'inscrit dans le plan du gouvernement pour stimuler l'Ontario. Le plan en quatre volets fait progresser l'Ontario en investissant dans les talents et les compétences de la population, en bâtissant une nouvelle infrastructure publique telle que des routes et des transports en commun, en créant un environnement dynamique et favorable à l'expansion des entreprises et en mettant sur pied un régime de retraite sûr pour que tout le monde puisse avoir les moyens de prendre sa retraite.

Faits en bref

  • Le nouveau Fonds d’investissement du gouvernement doté de 325 millions de dollars a été annoncé dans les Perspectives économiques et revue financière de 2015.
  • Lors de la COP21, la première ministre Wynne s’est jointe au premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et au premier ministre du Manitoba, Greg Selinger, pour la signature d’un nouveau protocole d’entente qui fait part de la volonté de relier les programmes de plafonnement et d’échange des droits dans les trois provinces en vertu de la Western Climate Initiative, ce qui renforcera le plus important marché du carbone en Amérique du Nord.
  • Le secteur des transports en Ontario est le plus important secteur d’émission de gaz à effet de serre de notre économie. Les gaz à effet de serre provenant des voitures sont plus abondants que ceux produits par des industries comme le fer, l’acier, le ciment et les produits chimiques combinés. Avec une population en croissance et l’étalement des régions urbaines, les émissions reliées aux transports représentent le plus important défi de la province pour atteindre ses objectifs de réduction des émissions.
  • En seulement 10 ans, l’Ontario est devenu un chef de file en Amérique du Nord dans le développement, l’usage et la production d’énergie propre.
  • Un sondage de Canada2020 démontre que 84 % des Canadiens estiment que les pays prospères comme le Canada ont l’obligation de faire preuve de leadership international pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • En mai 2015, l’Ontario est devenu la première province canadienne à établir un objectif de mi-parcours relativement à la réduction de la pollution par les gaz à effet de serre de 37 % en dessous des niveaux de 1990 d’ici 2030.
  • Environ 5 400 véhicules électriques sont présentement immatriculés en Ontario.

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Le changement climatique coûte déjà cher à la population de l’Ontario. Il a dévasté des collectivités, détruit des foyers, des entreprises et des récoltes. Il a aussi fait augmenter les coûts de l’assurance. Le nouveau Fonds d’investissement vert de notre gouvernement soutiendra des mesures concrètes pour une réduction des émissions des gaz à effet de serre. Installer plus de stations de recharge fera la promotion d’un transport durable tout en permettant à la population de l’Ontario d’agir dans la lutte contre le changement climatique. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

Steven Del Duca

« Ceci est une bonne nouvelle pour les conducteurs de l’Ontario. C’est en investissant dans une infrastructure de recharge qui est rapide, fiable et abordable que nous pourrons encourager plus d’Ontariennes et Ontariens à se procurer des véhicules électriques, ce qui réduira la pollution des gaz à effet de serre et conservera la pureté de notre air. »

Steven Del Duca

ministre des Transports

« Le nouveau Fonds d’investissement vert de l’Ontario offre d’intéressantes possibilités de révolutionner notre façon de vivre, de travailler, de nous déplacer et de nous divertir alors que nous luttons contre le changement climatique. Cet investissement initial n’est que le début de l’adoption de nombreuses mesures que nous utiliserons pour promouvoir les voitures électriques en tant que choix durable en matière de transport et de réduction de la pollution des gaz à effet de serre des autres secteurs. »

Glen Murray

ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

Brad Duguid

« Faire la promotion de l’usage et du développement des véhicules électriques fait partie de l’approche de l’Ontario visant à adapter notre économie aux futures tendances des consommateurs et de l’industrie. L’annonce d’aujourd’hui est un autre pas en avant dans l’exploitation de nos atouts en matière de technologies de réseaux intelligents et d’entreposage d’énergie automobile afin de protéger l’environnement tout en contribuant à une croissance économique durable. »

Brad Duguid

ministre du Développement économique, de l’Emploi et de l’Infrastructure

Partager

Tags

Conduite et routes Environnement et énergie Gouvernement