Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario fait l'annonce des 58 premiers points de vente de bière dans les épiceries

Communiqué

L'Ontario fait l'annonce des 58 premiers points de vente de bière dans les épiceries

Davantage de choix et un accès plus commode pour les consommateurs juste à temps pour les Fêtes

Cabinet de la Première ministre

Le gouvernement respecte sa promesse de permettre la vente de bière dans les épiceries en faisant l'annonce des 58 premiers points de vente dans l'ensemble de la province où les Ontariens et Ontariennes pourront acheter de la bière. 

La première ministre Kathleen Wynne et le ministre des Finances Charles Sousa ont annoncé les 13 épiceries indépendantes et les 45 magasins qui appartiennent à de grandes chaînes d'alimentation qui seront désormais autorisés à vendre de la bière. Il s'agit de la première ronde de mesures visant à respecter l'engagement de l'Ontario à faciliter l'achat de bière. Ainsi, jusqu'à 450 épiceries offriront de la bière dans l'ensemble de la province, ce qui correspond grosso modo au nombre de points de vente que The Beer Store exploite actuellement en Ontario. La vente de la bière dans les épiceries fait partie de la plus importante réforme des boissons alcoolisées depuis la fin de la prohibition en 1927.

L'Ontario améliore l'accessibilité de manière responsable. La Commission des alcools et des jeux de l'Ontario, qui a visité tous les 58 points de vente pour respecter son processus d'autorisation, va maintenant les surveiller pour veiller à ce qu'ils respectent les lois sur la vente sécuritaire de l'alcool au détail. Parmi les mesures à respecter, on compte des espaces désignés pour la vente, des heures d'ouverture définies, des limites à la taille des contenants et de l'alcool par volume de même que des exigences rigoureuses de formation en responsabilité sociale pour le personnel.

Donner aux consommateurs plus de choix et un accès plus commode tout en créant des règles plus équitables pour les brasseurs s'inscrit dans le plan du gouvernement pour stimuler l'Ontario. Le plan en quatre volets fait progresser l'Ontario en investissant dans les talents et les compétences de la population, en bâtissant une nouvelle infrastructure publique telle que des routes et des transports en commun, en créant un environnement dynamique et favorable à l'expansion des entreprises et en mettant sur pied un régime de retraite sûr pour que tout le monde puisse avoir les moyens de prendre sa retraite.

Faits en bref

  • Pour une carte et une liste des 58 points de vente autorisés à vendre de la bière dans des épiceries, consultez ontario.ca/plusdechoix. Aujourd’hui, ce ne sont pas tous les points de vente qui auront de la bière à vendre. Des autorisations pour deux autres points de vente sont à l’étude. Veuillez contacter les épiciers pour confirmer qu’ils vendent de la bière.
  • Les épiciers de chaque région de l’Ontario ont manifesté un grand intérêt pour la vente de bière. Le processus assurera une équité envers les divers épiciers de chaque région.
  • Pour soutenir l’industrie dynamique de la vente de bière en Ontario, au moins 20 % de l’espace pour la bière sera réservé aux produits des petits brasseurs.
  • Le Conseil consultatif de la première ministre pour la gestion des biens provinciaux a mené une vaste consultation auprès des représentants clés des chaînes d’alimentation, des brasseurs et des intervenants en responsabilité sociale pour définir un modèle équitable et socialement responsable de vente de bière dans les épiceries.
  • L’Ontario a également fait d’importants progrès dans la modernisation de la vente au détail de bière de plusieurs façons comme un projet pilote de vente de caisses de 12 bouteilles dans 10 magasins de la LCBO; le lancement des 25 premières zones de bières artisanales dans les magasins de la LCBO; des accès gratuits des brasseurs ontariens au réseau The Beer Store; et de nouveaux comptoirs de vente sur place pour les petits brasseurs.
  • En septembre dernier, l’Ontario a finalisé une série d’ententes avec The Beer Store pour uniformiser les règles pour tous les brasseurs et créer des possibilités de croissance économique dans l’ensemble de la province. Les ententes continuent de recourir à un réseau de distribution à faible coût, ce qui signifie que les consommateurs de l’Ontario continueront de payer moins cher pour la bière que la moyenne canadienne.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« La bière est arrivée en épicerie juste à temps pour les Fêtes. Alors que nous donnons suite à la plus importante réforme dans la vente d’alcool en Ontario depuis la fin de prohibition, la population pourra apprécier un accès de plus en plus commode à leur bière favorite et un meilleur choix dans les points de vente. Nous augmentons la disponibilité de la bière d’une manière prudente et socialement responsable. Peu importe où vous achetez votre bière, je vous demande de continuer à boire de manière responsable. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

Charles Sousa

« La nouvelle structure de vente de bière en Ontario est réellement en train de créer des possibilités pour les entreprises de l’ensemble de la province. Qu’il s’agisse de nos enthousiastes épiciers indépendants ou de nos dynamiques artisans brasseurs, nous stimulons l’innovation et nous améliorons l’accès et le choix dans l’ensemble de l’Ontario. Nous encourageons l’innovation et nous avons amélioré l’accès et les choix dans l’ensemble de l’Ontario. »

Charles Sousa

ministre des Finances

« Les détaillants en alimentation ont hâte de multiplier les choix des consommateurs et d’améliorer l’accès aux produits d’une manière responsable alors que l’Ontario autorise la vente de bière dans les épiceries. Les consommateurs de l’Ontario seront en mesure d’acheter de la bière dans des épiceries de l’ensemble de la province et de choisir parmi une vaste gamme de produits artisanaux ou de renom. Le Conseil canadien du commerce au détail va continuer de travailler avec ses membres et la province pour veiller à ce que cette nouvelle initiative soit une expérience positive pour les consommateurs. »

David Wilkes

vice-président principal, Conseil canadien du commerce de détail

« Nous sommes ravis que les consommateurs puissent soutenir encore plus les épiciers indépendants en achetant leur bière favorite dans nos magasins, notamment un choix de produits des petites brasseries et des brasseries artisanales. Alors que les ventes de bière s’étendront à d’autres points de vente dans les épiceries, nous nous réjouissons des nouvelles possibilités qui s’offriront aux épiciers indépendants. »

Gary Sands

vice-président, Fédération canadienne des épiciers indépendants

« Les amateurs de bière artisanale peuvent désormais trouver un choix régional dans les magasins de leur localité. Nous avons hâte de travailler avec les épiciers pour offrir une vaste gamme rafraîchissante de bières artisanales de l’ensemble de l’Ontario. Ce nouveau réseau de distribution fait partie d’une série de changements qui créeront des emplois et qui fera même doubler sinon tripler la taille de l’industrie de la bière artisanale de l’Ontario. »

John Hay

président, Ontario Craft Brewers

Partager

Tags

Affaires et économie Gouvernement