Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le vin fera bientôt son entrée dans les épiceries de tout l'Ontario

Communiqué

Le vin fera bientôt son entrée dans les épiceries de tout l'Ontario

Le gouvernement autorisera 300 points de vente de vin, dont 70 dès cet automne

Cabinet de la Première ministre

L'Ontario accroît le choix et la commodité pour les consommateurs et soutient les producteurs de vin en autorisant jusqu'à 300 épiceries indépendantes et de grandes chaînes à vendre du vin. À la suite de l'annonce historique en décembre dernier concernant l'offre de bière en épicerie, 70 épiceries de tout l'Ontario pourront offrir du vin, de la bière et du cidre à compter de cet automne.

La première ministre Kathleen Wynne en a fait l'annonce aujourd'hui et le gouvernement a accepté les recommandations finales du Conseil consultatif de la première ministre pour la gestion des biens provinciaux présidé par Ed Clark. Ces recommandations concluent l'examen du secteur des boissons alcoolisées que le Conseil a effectué.

Les autres aspects clés des recommandations comprennent ce qui suit :

  • Permettre la vente du cidre dans les épiceries qui vendent de la bière.
  • Inclure les vins de fruits et le cidre artisanal dans un programme qui permet la vente des vins Vintners Quality Alliance (VQA) de l'Ontario dans les marchés agricoles.
  • Réduire les formalités administratives et éliminer les règlements non nécessaires afin d'accroître les débouchés et d'offrir des économies aux consommateurs et aux entreprises du secteur des boissons alcoolisées, ce qui inclut de nouvelles possibilités pour les distillateurs artisanaux.

Jusqu'à 150 épiceries vendront les vins ontariens et importés. En outre, jusqu'à 150 boutiques vinicoles de vente au détail qui se trouvent actuellement juste à la sortie d'une épicerie seront autorisées à exploiter leur point de vente à l'intérieur de l'épicerie, avec des caisses partagées, et elles pourront élargir la gamme de leurs produits offerts en vendant les vins de n'importe quel producteur de l'Ontario. Jusqu'à 300 épiceries offriront éventuellement de la bière, du cidre et du vin.

L'Ontario accroît l'accès au vin de manière responsable. Comme c'est le cas pour la bière, des restrictions s'appliqueront pour assurer la vente au détail sécuritaire dans les épiceries, ce qui comprend des heures de vente restreintes et une formation rigoureuse du personnel. L'Ontario élabore aussi une politique panprovinciale sur l'alcool afin d'encourager une consommation sûre et responsable de l'alcool.

Offrir plus de choix et une plus grande commodité aux consommateurs, tout en créant un environnement commercial plus dynamique et plus compétitif pour les producteurs de vin, cela s'inscrit dans le plan du gouvernement qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer de nouveaux emplois. Ce plan à quatre volets consiste également à investir dans les talents et les compétences de la population, à faire le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario et à créer un environnement dynamique et novateur où les entreprises prospèrent.

Faits en bref

  • Le processus de dépôt des soumissions et d’autorisation sera similaire à celui de la vente de bière dans les épiceries. Sur un total de 150 autorisations universelles de vente de vin et de bière prévues, 70 seront émises cet automne et permettront aux épiciers de vendre du vin, de la bière et des vins de fruits.
  • Jusqu’à 150 boutiques vinicoles de vente au détail auront la permission d’exploiter leur entreprise à l’intérieur d’une épicerie et de partager les caisses. Ces épiceries seront autorisées à vendre tout vin de l’Ontario de même que de la bière et du cidre.
  • Pour assurer une juste représentation d’épiciers et une distribution géographique équitable, les critères d’allocation pour le vin seront similaires à ceux de la bière, avec des autorisations réservées aux épiciers indépendants de l’ensemble des régions.
  • Les ventes de vins VQA en Ontario étaient de 288 millions de dollars en 2014-2015. Il s’agit d‘une augmentation de 66 % depuis 2009. L’Ontario a maintenant plus de 240 établissements vinicoles et l’industrie a créé 2 000 emplois directs.
  • Le cidre est l’une des catégories de vente les plus en croissance de la LCBO. De 2011 à 2015, les ventes de cidre artisanal ont augmenté de 89 % par année.
  • L’ensemble des 60 épiceries retenues à la suite de la première demande de soumissions pour la vente de bière sont maintenant autorisées. Plusieurs avaient de la bière sur leurs tablettes en moins d’un mois.
  • Réduire la bureaucratie pour les entreprises du secteur des boissons alcoolisées fait partie de l’Initiative favorisant la croissance de l'Ontario qui aide à faire croître l’économie et à créer des emplois en faisant la promotion d’une économie qui se fonde sur l’innovation, en aidant les petites entreprises à s’adapter et en modernisant la réglementation à l’intention des entreprises.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Les gens de l’Ontario pourront enfin acheter leur vin et leurs victuailles au même endroit, au même moment et régler leurs achats à la même caisse. Il s’agit d’un scénario gagnant sur tous les plans — plus de choix et de commodité pour les amateurs de vin de l’Ontario, de nouveaux débouchés pour nos producteurs de vin et les nombreux agriculteurs qui les soutiennent et un tout nouveau créneau de vente pour les producteurs de vin du monde entier. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

Charles Sousa

« L’Ontario élargit les possibilités et accroît la compétitivité des producteurs de vin de l’Ontario et du monde entier. L’industrie viticole novatrice de l’Ontario est un moteur économique qui contribue aux secteurs de l’agriculture et du tourisme, renforce notre économie et crée des emplois. Nous sommes enthousiastes face à la perspective d’élargir l’accès aux marchés de nos vins VQA et de nos autres vins locaux. »

Charles Sousa

ministre des Finances

Jeff Leal

« Le secteur ontarien des vins et des cidres artisanaux effectue de belles percées, et l’annonce d’aujourd’hui de notre gouvernement assurera que ce secteur continue à s’épanouir, en plus de donner un bon coup de pouce à nos producteurs et agriculteurs locaux qui soutiennent ce secteur. En accroissant la visibilité des vins et des cidres artisanaux dans les épiceries et les marchés agricoles, nous offrons plus de choix aux consommateurs, soutenons une industrie locale et créons de bons emplois locaux. »

Jeff Leal

ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales

« Le gouvernement a appliqué avec succès nos recommandations concernant la vente de la bière. Le Conseil a pris grand soin de formuler une approche qui établit un juste équilibre dans un domaine fort complexe. Nous avons la certitude que ce dernier ensemble de recommandations ‎concrétise notre engagement à accroître la commodité et le choix pour les consommateurs, tout en faisant progresser les priorités du gouvernement. »

Ed Clark

président du Conseil consultatif de la première ministre pour la gestion des biens provinciaux

Partager

Tags

Affaires et économie Gouvernement