Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario prolonge le service d'autobus GO jusqu'à Brantford

Communiqué archivé

L'Ontario prolonge le service d'autobus GO jusqu'à Brantford

La liaison avec GO Transit stimulera l’économie et améliorera la qualité de vie

Cabinet du premier ministre

L'Ontario prolonge le service d'autobus GO afin de relier Brantford au réseau GO Transit, ce qui donnera plus de choix aux navetteurs et réduira la congestion routière. 

La première ministre Kathleen Wynne s'est rendue à Brantford Transit aujourd'hui pour en faire l'annonce. En septembre, Metrolinx lancera un service d'autobus GO entre le centre-ville de Brantford et la station GO Aldershot à Burlington, avec un arrêt à l'Université McMaster. Les autobus GO partiront aux heures pendant les périodes de pointe en semaine et aux deux heures en dehors des périodes de pointe en semaine et en fin de semaine. En tout, il y aura 26 trajets chaque jour de la semaine et 18 trajets le samedi et le dimanche.

L'Ontario fait l'un des plus importants investissements dans l'infrastructure de son histoire, environ 160 milliards de dollars sur 12 ans. Ces investissements soutiendront 110 000 emplois chaque année dans toute la province ainsi que des projets comme des routes, des ponts, des réseaux de transport en commun, des écoles et des hôpitaux. En 2015, l'Ontario a annoncé son soutien à plus de 325 projets qui faciliteront le déplacement des personnes et des marchandises, favoriseront les échanges entre les collectivités et amélioreront la qualité de vie.

L'accroissement des options de transport en commun s'inscrit dans le plan économique du gouvernement, qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets consiste à investir dans les talents et les compétences, tout en aidant plus de gens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. De plus, le plan fait le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur l'exportation. Enfin, le plan aide la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.

Faits en bref

  • Depuis 2013, la province a ajouté près de 90 kilomètres au réseau ferroviaire GO, ouvert 14 nouvelles stations GO, reconstruit quatre stations existantes et aménagé 31 000 places de stationnement pour les usagers du réseau.
  • Le service d’autobus GO jusqu’à Brantford devrait entraîner 1 000 voyages de passagers par semaine.
  • Le coût évalué de fonctionnement du nouveau service d’autobus est d’environ 1,3 million de dollars.
  • Un rapport récent de l’Institut Broadbent et du Centre for Spatial Economics a conclu qu’en moyenne, chaque dollar investi dans l’infrastructure publique au Canada accroît le PIB de 1,43 $ à court terme et de 3,83 $ à long terme.

Ressources additionnelles

Citations

« Les investissements dans le transport en commun renforcent nos collectivités. Le prolongement du service d’autobus GO jusqu’à Brantford fait partie de l’engagement de notre gouvernement à fournir une infrastructure de transports en commun moderne et accessible qui réduit les temps de navettage, stimule l’économie et améliore la qualité de vie. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Nous répondons aux besoins locaux. Le nouveau service d’autobus GO jusqu’à Brantford représente un progrès des plus intéressants, car les habitants profiteront de cette amélioration du transport en commun et d’une connexion directe au grand réseau GO Transit, ce qui améliorera la mobilité dans la région et contribuera à réduire la congestion routière. »

Steven Del Duca

ministre des Transports

« L’organisation de parcours d’autobus GO jusqu’à Brantford renforcera les liens de la ville avec l’ensemble de la région et donnera aux habitants et aux visiteurs davantage de moyens de se rendre au travail et à l’école de même que de visiter leur famille et leurs amis. C’est d’excellent augure pour Brantford et Metrolinx, et nous envisageons avec plaisir la possibilité de collaborer à long terme. »

Bruce McCuaig

président et directeur général, Metrolinx

Partager

Sujets

Affaires et économie Conduite et routes Gouvernement