Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario collabore avec FCA Canada pour construire la Chrysler Pacifica hybride, première minifourgonnette hybride branchable au monde

Communiqué

L'Ontario collabore avec FCA Canada pour construire la Chrysler Pacifica hybride, première minifourgonnette hybride branchable au monde

La première ministre part en visite aux États-Unis dans le but d’accroître les échanges commerciaux et de renforcer les partenariats

Aujourd'hui, la première ministre Kathleen Wynne a assisté à un événement spécial de célébration d'un 20e anniversaire à l'Université de Windsor/centre de recherche et de développement de FCA, afin d'annoncer que l'Ontario soutiendra la production de la Chrysler Pacifica hybride, première minifourgonnette hybride électrique branchable fabriquée en Amérique du Nord.

L'Ontario collabore avec Fiat Chrysler Automobiles Canada (FCA Canada) pour soutenir la production de la minifourgonnette à l'usine d'assemblage de Chrysler située à Windsor. Le projet sauvegardera l'usine, avec la sécurisation des 4 000 emplois existants et il a permis de créer 1 200 autres emplois. Il soutiendra également des milliers d'emplois directs et indirects dans toute la chaîne d'approvisionnement automobile de l'Ontario.

L'Ontario accordera un financement maximal de 85,8 millions de dollars à FCA Canada, par le biais du Fonds pour l'emploi et la prospérité. Ce financement sera destiné à la recherche de pointe au centre de recherche et de développement automobiles et à former une main-d'oeuvre de classe mondiale à l'usine d'assemblage de Windsor, grâce à des programmes de formation spécialisée et de modernisation de l'usine, en vue de la production de la Chrysler Pacifica. Cet investissement s'appuie sur les avantages concurrentiels de l'Ontario. Il repose sur une main-d'oeuvre très spécialisée et sur un climat des affaires qui favorise la recherche novatrice. La Chrysler Pacifica hybride permettra également de faire la transition vers une économie sobre en carbone.

Plus tard dans la journée, la première ministre participera à une causerie du coin du feu lors de la conférence de l'Association des fabricants de pièces d'automobile du Canada, à Windsor, avant de se rendre à Detroit pour rencontrer des porte-parole de Ford et le gouverneur du Michigan, Rick Snyder.

La visite de la première ministre Wynne dans l'État du Michigan marque le début d'une tournée dans trois villes des États-Unis. Au cours des trois prochains jours, la première ministre se rendra à Detroit, à Washington et à Boston pour accroître les échanges commerciaux et renforcer les partenariats entre l'Ontario et les États-Unis.

Demain, la première ministre rencontrera des responsables fédéraux et régionaux à Washington, pour établir des relations positives avec les législateurs étasuniens et pour mettre en valeur les priorités commerciales de l'Ontario, notamment l'industrie du bois d'oeuvre résineux et l'industrie laitière.

Vendredi, la première ministre se rendra à Boston pour promouvoir le leadership de l'Ontario en matière d'innovation et d'expertise dans les secteurs de l'information et de la technologie de l'information et des services financiers. Durant sa visite à Boston, la première ministre rencontrera le gouverneur du Massachusetts, Charlie Baker, pour discuter des nouveaux débouchés commerciaux et partager de nouvelles idées sur le développement d'économies innovantes, axées sur le savoir.

Maintenir un secteur automobile innovateur et durable et accroître les échanges internationaux s'inscrivent dans le plan économique du gouvernement, qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets prévoit d'investir dans le talent et les compétences, notamment d'aider un plus grand nombre de citoyens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en rendant les études collégiales et universitaires de haute qualité plus accessibles. Il constitue le plus gros investissement dans les infrastructures publiques de l'histoire de l'Ontario, et un investissement dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à croissance rapide et axée sur l'exportation. D'autre part, ce plan aide les travailleurs ontariens à mieux sécuriser leur retraite.

Faits en bref

  • FCA Canada emploie directement plus de 11 000 personnes en Ontario à son siège social de Windsor, dans ses usines d’assemblage de Windsor et de Brampton, à l’usine d’emboutissage d’Etobicoke et au centre de recherche et de développement automobiles créé en partenariat avec l’Université de Windsor.
  • La Chrysler Pacifica hybride donnera droit à des remises d’encouragement aux termes du nouveau Plan d'action de l'Ontario contre le changement climatique.
  • L’Ontario investit 20 millions de dollars pour collaborer avec des partenaires des secteurs public et privé afin de mettre sur pied un réseau de bornes de recharge rapide pour les véhicules électriques dans les villes, le long des autoroutes, sur les lieux de travail, dans les immeubles d’appartements et les condominiums, et sur les sites publics partout dans la province.
  • L’Ontario est la première province canadienne à permettre l’essai de véhicules automatisés sur ses routes et elle accueille près d’une centaine d’entreprises et d’établissements engagés dans les technologies de véhicules automatisés et connectés.
  • Le secteur automobile contribue aux solides liens économiques qui existent entre l’Ontario et le Michigan. Chaque année, plus de 95 % des expéditions manufacturières de l’industrie automobile ontarienne avaient pour destination les États-Unis.

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Il n’est pas étonnant que Fiat Chrysler ait choisi l’Ontario pour la production de sa toute première minifourgonnette hybride rechargeable. L’Ontario est un chef de file mondial dans le secteur automobile avec des coûts commerciaux concurrentiels, une main-d’oeuvre hautement qualifiée et un engagement en faveur de l’innovation durable. Nous soutenons la transition à des véhicules électriques et hybrides par l’entremise de notre Plan de l'Ontario contre le changement climatique. Nous continuerons à collaborer avec le secteur de l’automobile, notamment avec nos partenaires à Detroit, afin de soutenir et d’encourager les investissements, l’emploi et l’innovation dans ce secteur. »

Kathleen Wynne

première ministre de l'Ontario

Brad Duguid

« Fiat Chrysler est un employeur important en Ontario qui contribue de manière conséquente à la croissance économique globale de la province. Nous sommes heureux de collaborer étroitement avec le groupe par le biais de cet investissement considérable qui a sécurisé des milliers d’emplois et un investissement du secteur privé de 1 milliard de dollars. Pour l’avenir à long terme de l’automobile, il est absolument essentiel de collaborer avec le secteur afin d’être à la pointe de la nouvelle vague technologique, notamment les carburants de remplacement et les véhicules connectés et autonomes. Dans cette économie mondiale fortement concurrentielle, de tels investissements de la part de Fiat Chrysler montrent que l’Ontario est un endroit propice à la fabrication des véhicules de demain. »

Brad Duguid

ministre du Développement et de la Croissance économiques

« Au cours des 18 derniers mois, FCA a investi plus de 2 milliards de dollars en faveur des opérations canadiennes et a ajouté plus de 1 200 nouveaux emplois. Nous remercions le gouvernement de l’Ontario pour son soutien et nous apprécions beaucoup nos relations de travail solides. Nous sommes fiers de notre main-d’oeuvre de classe mondiale, des nouvelles installations de recherche du centre de recherche et de développement automobiles et de la Chrysler Pacifica qui est un nouveau véhicule plein de promesses. »

Reid Bigland

président-directeur général, FCA Canada

« La collaboration entre le secteur universitaire et l’industrie est au coeur même des groupes d’innovation dans le monde entier. L’Université de Windsor est fière de son partenariat de 20 ans avec FCA Canada au centre de recherche et de développement automobiles, qui est le centre de recherche automobile le plus important du pays. Comme c’est le cas dans chaque université et collège en Ontario, nous avons des chercheurs et des créateurs qui veulent trouver des possibilités et des solutions aux défis auxquels les industries de la province sont confrontées. Nous sommes extrêmement reconnaissants à la province de son soutien envers la réalisation de cet objectif. »

Alan Wildeman

recteur et président, Université de Windsor

Partager

Tags

Affaires et économie Conduite et routes Gouvernement Travail et emploi