Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario attire un investissement majeur de GE

Communiqué

L'Ontario attire un investissement majeur de GE

Création de 220 emplois dans une nouvelle usine brillante à Welland

Cabinet de la Première ministre

La première ministre Kathleen Wynne s'est rendue à Welland aujourd'hui pour la cérémonie de levée de la première pelletée de terre de la nouvelle usine brillante de GE Canada, qui renforcera l'Ontario en tant que carrefour de la fabrication avancée et créera 220 emplois locaux.

L'usine devait commencer au début de 2018 à produire des moteurs éconergétiques et diverses pièces qui seront utilisés partout dans le monde. L'usine de Welland fera partie des usines mondiales les plus avancées de GE et sera la première du genre au Canada.

Le gouvernement de l'Ontario a aidé la province à obtenir ce projet en établissant un guichet unique pour GE lorsque la compagnie était en train de décider dans quelle province canadienne elle procèderait à cet investissement d'envergure. D'autres compagnies profiteront du même modèle de services lorsque le gouvernement ouvrira le Bureau des investissements stratégiques (BIS) cet automne. Le BIS offrira aux entreprises qui envisagent d'investir en Ontario une approche à guichet unique qui fournira tout un éventail de services comme de l'aide pour le choix d'un emplacement approprié, la formation du personnel et la délivrance accélérée des permis provinciaux et municipaux.

Le gouvernement rehausse aussi l'attrait de l'Ontario en tant qu'endroit propice à la croissance des entreprises en investissant 2,7 milliards de dollars sur 10 ans par le truchement du Fonds pour l'emploi et la prospérité (FEP). L'Ontario accorde à GE une subvention conditionnelle de 26,55 millions de dollars provenant du FEP, ce qui aura un effet de levier entraînant un investissement total de près de 240 millions de dollars.

GE est l'une des compagnies internationales faisant des investissements majeurs en Ontario. Ces compagnies sont attirées par des points forts de la province, comme son régime fiscal concurrentiel, ses marchés financiers stables ainsi que sa main-d'oeuvre instruite et bien formée. Parmi ces compagnies, mentionnons les suivantes :

  • Fiat Chrysler produit la première minifourgonnette hybride électrique branchable construite en Amérique du Nord, ce qui crée 1 200 emplois à Windsor;
  • General Motors créera 700 emplois en ingénierie en donnant de l'expansion à son centre technique à Oshawa, en établissant un centre de développement de logiciels à Markham et en modernisant ses installations de mise à l'essai au froid à Kapuskasing;
  • En partenariat avec les centres d'excellence de l'Ontario, IBM aidera jusqu'à 500 petites et moyennes entreprises à lancer et à mettre en marché des nouvelles technologies et des nouveaux produits sur la scène internationale, ce qui créera jusqu'à 2 600 emplois dans toute la province;
  • Google a créé près de 400 emplois au cours des dix dernières années dans la région de Waterloo, et les installations qu'elle y a aménagées ont la capacité d'accueillir 600 employés de plus;
  • Huawei créera 250 emplois dans le cadre d'un projet de RD qui comprendra l'établissement de laboratoires de recherche à Markham et à Waterloo ainsi que l'agrandissement de ses installations de recherche actuelles à Ottawa.

Les investissements dans l'innovation applicable à la fabrication font partie du plan économique du gouvernement, qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets consiste à investir dans les talents et les compétences, tout en aidant plus de gens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. En outre, le plan fait le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur l'exportation. Enfin, le plan aide la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.

Faits en bref

  • L’Ontario recrute un directeur des investissements pour diriger le Bureau des investissements stratégiques, qui affectera un agent d’affaires à chaque entreprise mondiale envisageant d’investir chez nous, afin d’adapter l’éventail complet de soutiens et de services provinciaux aux besoins précis de cette compagnie.
  • Environ 80 % de la production de l’usine de Welland sera destinée à l’exportation, et l’usine génèrera des millions de dollars en activités commerciales accrues pour les fournisseurs de l’Ontario.
  • GE est en activité en Ontario depuis 1892, année où Thomas Edison a inauguré une usine à Peterborough. Aujourd’hui, GE Canada exploite de multiples installations en Ontario et compte quelque 7 000 employés d’un bout à l’autre du pays.
  • Les engagements à l’égard de projets choisis jusqu’ici par le truchement du Fonds pour l’emploi et la prospérité créeront ou maintiendront plus de 22 000 emplois et attireront des investissements de plus de 2,2 milliards de dollars. Les gestionnaires du Fonds surveillent les projets de près tout au long de leur durée de manière à protéger les investissements des contribuables, et des dispositions sont applicables dans l’éventualité où les objectifs ne sont pas atteints.

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« La décision de GE d’investir à Welland envoie le message clair que notre province a énormément à offrir. Notre gouvernement continuera à consolider la réputation de l’Ontario en tant qu’endroit idéal pour les investissements, pour que nous puissions favoriser la création d’un plus grand nombre d’emplois et mieux stimuler la croissance dans les collectivités de toute notre province. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

Brad Duguid

« La plus grande priorité de notre gouvernement est de favoriser la croissance économique et la création d’emplois. Nous disposons d’un plan visant à faire de l’Ontario le meilleur endroit au monde où faire des affaires. Des investissements comme celui de GE témoignent éloquemment de la grande confiance que suscite notre plan dans le secteur privé. Je suis ravi que GE ait choisi de procéder à cet investissement d’envergure ici. »

Brad Duguid

ministre du Développement économique et de la Croissance

« Le soutien exceptionnel que nous avons reçu du gouvernement de l’Ontario, de la région de Niagara et de la Ville de Welland a fortement influé sur notre décision de construire notre usine dans cette ville. J’ai hâte de poursuivre cette collaboration rapprochée afin de créer des emplois et de la croissance économique. »

Elyse Allan

présidente-directrice générale, GE Canada

Partager

Tags

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi