Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Des services de garde d'enfants abordables, accessibles et de qualité pour davantage de familles

Document d'information

Des services de garde d'enfants abordables, accessibles et de qualité pour davantage de familles

Cabinet de la Première ministre

Chaque enfant mérite le meilleur départ possible dans la vie. Et il incombe au gouvernement de veiller à ce que les familles aient les bons soutiens pour que les enfants puissent grandir et apprendre dans un environnement sain.

Des services de garde d'enfants de haute qualité forment des conditions de départ essentielles sur le chemin de l'éducation d'un enfant, car ils soutiennent son développement social, émotionnel et cognitif. Les programmes de garde d'enfants et d'éducation de la petite enfance aident à préparer nos plus petits apprenants à entreprendre la maternelle à plein temps et la 1re année et à réussir en dehors de la classe.

Nous savons aussi que des choix de qualité, abordables, accessibles et souples en fait de garde d'enfants constituent un élément important de l'habilitation économique des femmes et qu'ils peuvent aider à combler l'écart salarial en favorisant la participation des femmes sur le marché du travail.

Au cours des trois dernières années, le gouvernement a contribué à créer 56 000 nouvelles places en garderie agréée. Cela fait fond sur les investissements effectués depuis 2003 qui ont contribué à augmenter de 87 % le nombre de places en garderie agréée, pour un total de presque 351 000 places.

De plus, le gouvernement continue à travailler pour créer de nouvelles places, grâce à l'ajout de 4 000 nouvelles places de garde d'enfants dans les écoles.

À l'heure actuelle, environ 20 % des enfants ontariens de 0 à 4 ans fréquentent une garderie agréée, et on évalue que la demande est d'environ 45 à 50 %.

Pour répondre aux besoins de notre province en croissance et en évolution, le gouvernement contribuera à créer, à compter de 2017, 100 000 places en garderie agréée pour les poupons, bambins et enfants d'âge préscolaire au cours des cinq prochaines années, de sorte qu'un plus grand nombre de familles travailleuses pourront trouver des places abordables et de qualité.

Voilà qui doublera la capacité actuelle pour le groupe des 0 à 4 ans et créera des places pour environ 40 % des enfants.

L'Ontario y parviendra en fournissant du financement d'immobilisations ponctuel et des fonds de fonctionnement visant à soutenir 100 000 places destinées spécialement aux enfants de 0 à 4 ans au moyen d'une formule mixte dans les écoles, en milieu communautaire et en milieu domiciliaire. Cela comprendra un bon nombre de nouvelles places créées en milieu scolaire grâce à de nouvelles constructions et à des rénovations.

En travaillant de près avec les municipalités, l'Ontario soutiendra un nombre accru de places dans la communauté et en milieu de travail grâce à un ensemble diversifié de places dans des locaux loués, neufs et réaménagés. La hausse du nombre des places viendra aussi d'une collaboration étroite avec les services agréés de garde d'enfants à domicile afin d'accroître davantage la capacité globale. Cet investissement contribuera à miser sur le travail que poursuivent le gouvernement fédéral, les parents et les partenaires afin de mettre au point des services de garde d'enfants et un système d'apprentissage de la petite enfance orientés vers la qualité, l'abordabilité, l'accessibilité, le choix pour les parents et la souplesse.

L'Ontario a récemment interdit la pratique d'exiger des frais d'inscription aux listes d'attente des services de garde d'enfants, afin de faciliter l'accès aux services de garde et de simplifier la vie des familles. Les centres de garde d'enfants et les agences de services de garde en milieu familial agréés ne peuvent plus facturer des frais ou demander le versement de dépôts pour inscrire un enfant à leur liste d'attente. L'Ontario est la première province au Canada à éliminer les frais d'inscription aux listes d'attente pour des services de garderie.

En outre, l'Ontario investit 269 millions de dollars sur trois ans pour accorder une hausse salariale aux éducatrices et éducateurs accrédités de la petite enfance et aux autres professionnels du domaine de la garde d'enfants à l'œuvre dans des services agréés de garde d'enfants. La première hausse a eu lieu en janvier 2015.

De même, le gouvernement, de concert avec les carrefours communautaires, assure l'expansion des services de garde d'enfants et des services de soutien pour les enfants et les familles qui offrent aux familles des programmes d'apprentissage de la petite enfance de haute qualité ainsi que des services locaux répondant aux besoins de leurs communautés.

Pour démontrer l'engagement du gouvernement à l'égard de l'amélioration continue des programmes d'apprentissage de la petite enfance et des services de garde d'enfants en Ontario, la première ministre Kathleen Wynne a nommé Indira Naidoo-Harris au poste de ministre associée de l'Éducation (Petite enfance et Garde d'enfants). Au cours des prochains mois, la ministre Naidoo-Harris travaillera en étroite collaboration avec les parents, les intervenants et les fournisseurs de services d'apprentissage de la petite enfance et de garde d'enfants, des spécialistes en éducation, des éducatrices et éducateurs de la petite enfance, des employeurs et d'autres intéressés, afin que leurs connaissances éclairent les prochains travaux.

La ministre Naidoo-Harris poursuivra sa collaboration avec nos partenaires du gouvernement fédéral et des gouvernements provinciaux et territoriaux afin de mettre sur pied un cadre pancanadien pour la petite enfance et les services de garde d'enfants.

Ce travail continue les initiatives gouvernementales de modernisation du système de services de garde d'enfants, ce qui comprend une mise à jour des règles régissant les services de garde d'enfants, qui existent depuis 1946 et n'ont pas été revues depuis des dizaines d'années. La nouvelle Loi sur la garde d'enfants et la petite enfance définit un niveau élevé de normes de sécurité applicables aux services en garderie agréée et prévoit un certain nombre de dispositions pour faciliter l'intégration, au secteur réglementé, des services de garde d'enfants qui ne sont pas agréés à l'heure actuelle.

Le gouvernement de l'Ontario est conscient de l'importance de l'apprentissage de la petite enfance pour ce qui est de former des bases solides dans la vie d'un enfant. Depuis 2010, l'Ontario a versé 63,5 millions de dollars par année afin de contribuer à combler le manque à gagner qui s'est créé lorsque le gouvernement fédéral précédent a cessé de s'acquitter de ses responsabilités à l'égard des services de garde d'enfants.

C'est aussi la raison pour laquelle l'Ontario a investi 100 millions de dollars par an dans les programmes pour les enfants et les familles et qu'il s'emploie actuellement à transformer notre système de soutien pour la petite enfance au bénéfice des familles, ce qui comprend des centres de jour gratuits pour les enfants, ainsi qu'une meilleure intégration et une meilleure coordination des services.

Les familles, les communautés et la province bénéficient toutes des programmes et des services qui favorisent l'apprentissage et le développement de la petite enfance, soutiennent les parents et les fournisseurs de services et offrent des aiguillages vers des services spécialisés. L'élargissement des services de garde d'enfants de qualité aide les familles dans leur vie de tous les jours et renforce l'Ontario.

Partager