Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La formation professionnelle pour le marché du travail d'aujourd'hui et de demain

Document d'information

La formation professionnelle pour le marché du travail d'aujourd'hui et de demain

Cabinet de la Première ministre

Il est essentiel pour la croissance et la compétitivité de l'Ontario de préparer les Ontariennes et Ontariens de tous âges à réussir sur le marché du travail. La formation professionnelle commence tôt dans la vie d'un enfant. De la garderie et l'éducation de la petite enfance jusqu'au premier jour de la maternelle et à la fin des études postsecondaires, il est important que les jeunes reçoivent les bons outils et soutiens pour acquérir les compétences qui leur permettront d'obtenir de bons emplois dans une économie mondiale en évolution. 

Le gouvernement investit dans des programmes scolaires de la maternelle jusqu'à la 12e année, offre des programmes d'emploi et de formation, construit et répare des écoles, des campus et des laboratoires, et rend l'éducation postsecondaire plus abordable dans le but d'édifier un système d'éducation axé sur les compétences qui permettra aux jeunes de se préparer pour les emplois d'aujourd'hui.

En 2013, le gouvernement a présenté la Stratégie ontarienne d'emploi pour les jeunes dans le cadre de laquelle il a investi 295 millions de dollars sur deux ans afin d'aider 30 000 jeunes à obtenir les outils, l'expérience et le soutien entrepreneurial dont ils ont besoin pour trouver du travail ou lancer leur propre entreprise.

En 2015, l'Ontario a renouvelé la Stratégie ontarienne d'emploi pour les jeunes en consentant un investissement supplémentaire de 250 millions de dollars sur deux ans, portant l'investissement total dans les programmes d'emploi des jeunes à plus de 565 millions de dollars. L'élargissement de la stratégie offre des possibilités d'emploi et de développement des compétences à un nombre maximum de 150 000 jeunes.

 La Stratégie d'emploi pour les jeunes :

  • crée des possibilités d'emploi pour plus de 25 000 jeunes de l'Ontario grâce au Fonds d'aide à l'emploi pour les jeunes;
  • aide les jeunes à acquérir des compétences professionnelles et à trouver du travail grâce au Fonds de formation ciblée pour les jeunes; 
  • puise dans les talents du niveau postsecondaire pour stimuler la croissance de la R.-D. et des entreprises, tout en renforçant les compétences professionnelles des étudiantes et étudiants à l'aide du Fonds ontarien d'innovation pour les jeunes;
  • prépare les jeunes à créer et à exploiter leur propre entreprise grâce au Fonds ontarien d'aide aux jeunes entrepreneurs;
  • aide les jeunes confrontés à de multiples obstacles à l'emploi par le biais du Programme d'accès à l'emploi pour les jeunes;
  • prépare les jeunes à l'emploi en leur accordant un accès aux ressources et à l'information nécessaires pour perfectionner leurs compétences en matière de gestion de carrière grâce au Programme d'orientation en matière d'emploi pour les jeunes. 

Les étudiantes et étudiants qui poursuivent leurs études collégiales et universitaires peuvent participer au Programme des accélérateurs de l'entrepreneuriat sur les campus (Programme ALEC) et au Programme des activités d'entrepreneuriat sur les campus (Programme AVEC) afin de perfectionner leurs compétences en entrepreneuriat et de transposer le savoir-faire et les connaissances acquises pendant les études sur le marché du travail. Les programmes ALEC et AVEC ont collaboré avec tous les établissements d'enseignement postsecondaire de l'Ontario, appuyé 938 entreprises et organisé 248 concours auxquels ont participé plus de 14 000 étudiantes et étudiants.

Par ailleurs, l'Ontario investit plus d'un milliard de dollars chaque année dans Emploi Ontario, qui sert environ un million de personnes, à savoir :

  • les employeurs, qui peuvent utiliser le réseau pour trouver les personnes qui possèdent les compétences dont ils ont besoin;
  • les travailleurs, les apprentis, les nouveaux arrivants et les jeunes qui bénéficient d'une formation professionnelle, d'un aiguillage vers des perspectives d'emploi, de crédits d'impôt accordés aux employeurs et d'autres services de planification de carrière.

En 2015‑2016, le réseau Emploi Ontario a aidé environ un million d'Ontariennes et Ontariens, dont plus de 122 800 employeurs des quatre coins de la province.

Le gouvernement a aussi accru son soutien à l'apprentissage. Cette année, l'Ontario a annoncé l'octroi d'un financement supplémentaire de 13 millions de dollars au chapitre des programmes de préapprentissage, des soutiens pour la formation en classe de 19 millions de dollars sur trois ans et un financement de 23 millions de dollars sur deux ans pour le Fonds pour l'amélioration des installations d'apprentissage.

Former une main-d'œuvre hautement spécialisée est essentiel à la réussite future de l'économie de la province, en plus de soutenir les gens dans leurs ambitions et aspirations en les aidant à trouver un bon emploi. En juin, le Comité d'experts de la première ministre pour le développement d'une main-d'œuvre hautement qualifiée a publié son rapport final, que le gouvernement utilisera pour poursuivre son programme de formation professionnelle.

Le rapport comprend des recommandations dans six domaines clés :

  • Forger des liens plus solides entre les pédagogues et les employeurs en créant une Table de planification et de concertation, secondée par un nouveau Bureau de la planification et du perfectionnement de la main-d'œuvre au sein du gouvernement
  • Améliorer l'accès à l'information sur le marché du travail en collaborant avec le gouvernement fédéral afin de diriger la création d'un système national et d'améliorer l'accès à l'information pour les employeurs et les chercheurs d'emplois, par exemple, où se trouvent les emplois et les compétences dont les employeurs auront besoin à l'avenir
  • Élargir les possibilités d'apprentissage par l'expérience en finançant plus de stages afin de permettre aux élèves de travailler au moins une fois avant de recevoir leur diplôme d'études secondaires et une autre fois avant de terminer leurs études collégiales ou universitaires
  • Promouvoir les cheminements traditionnels et non traditionnels en offrant plus d'options aux élèves, notamment dans le domaine des arts, des sciences, du génie, de la technologie, des métiers spécialisés et de l'entrepreneuriat
  • Investir dans le capital humain en créant des programmes qui appuient la formation en milieu de travail et en encourageant les grandes sociétés à partager les programmes de formation efficaces avec les petites et moyennes entreprises
  • Combler les lacunes au chapitre des compétences et connaissances en trouvant des moyens d'enseigner et de reconnaître les compétences acquises à l'école, par exemple, l'esprit d'équipe, la résolution de problèmes et l'esprit d'entrepreneuriat, et en créant des programmes de formation pour les groupes insuffisamment représentés sur le marché du travail, afin de leur faciliter l'accès à l'emploi

L'Ontario continuera à donner suite aux recommandations du Comité d'experts pour le développement d'une main-d'œuvre hautement qualifiée, notamment celles qui concernent les soutiens et l'attention supplémentaires qui doivent être prêtés aux programmes d'éducation des adultes et d'apprentissage et à l'apprentissage par l'expérience à toutes les étapes de la scolarité. Aider les gens à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour entrer sur le marché du travail, à obtenir de bons emplois et à contribuer à l'économie favorise l'essor de l'Ontario pour le bénéfice de toutes et tous.

Partager