Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les travaux d'infrastructure les plus importants de toute l'histoire de l'Ontario

Document d'information archivé

Les travaux d'infrastructure les plus importants de toute l'histoire de l'Ontario

Cabinet du premier ministre

L'infrastructure reste au cœur du plan économique de l'Ontario et est l'un des principaux moyens par lesquels le gouvernement aide les gens dans leur vie quotidienne. Des décennies d'investissements insuffisants par tous les ordres de gouvernement ont entraîné une détérioration des réseaux de transport en commun, des routes et des ponts, des hôpitaux et des écoles, de même que des infrastructures hydrauliques. L'infrastructure publique n'a pas suivi le rythme de la croissance passée et ne permettait pas de soutenir la croissance de demain. 

Au cours des deux dernières années, la situation a fondamentalement changé. L'Ontario, qui a consenti des investissements historiques dans l'infrastructure, s'est transformé en un chef de file national. À compter de 2014-2015, l'Ontario a entrepris un nombre record de travaux de construction de routes, de réseaux de transport en commun, d'hôpitaux, d'écoles et d'autres projets d'infrastructure essentiels s'élevant au total à 160 milliards de dollars sur 12 ans. Il s'agit de l'investissement le plus important dans l'infrastructure publique de toute l'histoire de la province.

Les investissements d'infrastructure de l'Ontario reposent sur un cadre stratégique solide. En juin 2015, l'Assemblée législative a adopté la Loi de 2015 sur l'infrastructure au service de l'emploi et de la prospéritéCette loi permet d'aligner les investissements dans l'infrastructure sur les priorités de la province en matière de développement économique, de croissance et de lutte contre le changement climatique. Elle rend la planification à long terme obligatoire, tout en consolidant l'avantage concurrentiel de la province sur la scène mondiale. Elle exige également que la province publie des plans d'infrastructure à long terme qui décrivent le portefeuille des infrastructures de l'Ontario, exposent les besoins prévus et proposent des stratégies pour satisfaire à ces besoins.

La justification de ces investissements ne saurait être plus solide. Les avantages économiques des investissements stratégiques dans l'infrastructure sont considérables. L'investissement de 160 milliards de dollars de l'Ontario dans l'infrastructure soutient, en moyenne, plus de 110 000 emplois chaque année.

Les recherches ont démontré que chaque dollar investi dans l'infrastructure publique permet d'augmenter le PIB de 1,43 $ à court terme et de jusqu'à 3,83 $ à long terme.

Ces retombées économiques immédiates ne représentent qu'un côté de la médaille. Les investissements intelligents dans l'infrastructure des transports, et notamment des transports en commun, permettent d'augmenter de façon appréciable la productivité de l'économie ontarienne. Ces projets atténuent les embouteillages sur les routes et réduisent le temps passé sur les routes ou dans les transports en commun. La circulation des gens et des marchandises est plus rapide et moins onéreuse. De ce fait, l'Ontario devient une destination plus attrayante pour les investissements internationaux qui sont créateurs d'emplois, et la province peut ainsi attirer les meilleurs talents du monde entier.

Les investissements d'infrastructure ontariens aident aussi les gens dans leur vie quotidienne. De nouveaux hôpitaux sont construits et les hôpitaux existants sont rénovés. Des travaux de construction et de réfection des écoles sont entrepris aux quatre coins de la province pour veiller à ce que les enfants puissent démarrer du bon pied dans la vie. Les infrastructures de transport de toute la province permettent à la population de se déplacer plus vite et de façon plus sécuritaire.

Points saillants des travaux d'infrastructure entrepris depuis 2013 :

  • Investissement de plus de 3,7 milliards de dollars au titre des travaux de réparation dans des milliers d'écoles publiques de la province
  • Investissements dans la construction de 128 nouvelles écoles et 136 projets de rénovation ou d'agrandissement
  • Construction ou réparation par la province de 435 ponts et de plus de 2 700 kilomètres de routes, soit presque la distance aller-retour entre Ottawa et Thunder Bay
  • Construction par Metrolinx de trois nouvelles gares GO, rénovation de 10 gares GO, ajout de 6 000 nouvelles places de stationnement et achat de 220 nouveaux autobus GO, de 69 nouveaux wagons de train GO et de 10 nouvelles locomotives pour les trains GO
  • Construction ou reconstruction intégrale de sept hôpitaux :
    • Hôpital communautaire de Cornwall (Cornwall)
    • Halton Healthcare Services Corporation (Oakville)
    • Hôpital régional Humber River (Toronto)
    • Parkwood / St. Thomas Mental Health (London - St. Joseph's Health Care)
    • Centre de soins de santé St-Joseph (Hamilton)
    • Hôpital Women's College (Toronto)
    • Hôpital Bridgepoint (Toronto)
  • Création d'environ 1 200 nouveaux lits de soins de longue durée et de quelque 800 lits d'hôpital
  • Création du Fonds ontarien pour l'infrastructure communautaire qui accordera aux petites collectivités, aux collectivités rurales et à celles du Nord un financement annuel stable et prévisible pour la construction de routes et de ponts et l'infrastructure hydraulique
  • Création de 56 000 places supplémentaires en garderies agréées partout en Ontario

Points saillants des travaux d'infrastructure qui seront entrepris au cours des cinq prochaines années :

  • Construction ou réparation de 5 000 kilomètres de routes
  • Construction ou réparation de plus de 750 ponts
  • Reconstruction ou rénovation majeure de 18 hôpitaux et lancement de travaux de rénovation majeurs dans une vingtaine d'hôpitaux dans toute la province
  • Augmentation du financement accordé à 135 hôpitaux au chapitre de travaux de réparation permettant d'améliorer l'expérience des patients
  • Augmentation du financement du Fonds ontarien pour l'infrastructure communautaire, qui passera de 100 millions de dollars par année à 300 millions de dollars par année d'ici à 2018-2019
  • Poursuite des travaux de construction et du financement de plus de 350 kilomètres de lignes de transport en commun rapide dans les régions urbaines de l'Ontario
  • Transformation du réseau GO en service régional express en électrifiant les couloirs stratégiques, ajoutant des arrêts et augmentant la fréquence du service qui passera d'environ 1 500 trajets hebdomadaires à près de 6 000 trajets hebdomadaires d'ici 2025

Par ailleurs, l'Ontario se réjouit d'avoir un partenaire fédéral qui collabore aux investissements d'infrastructure. S'inspirant de l'exemple de l'Ontario, le gouvernement fédéral a lancé de nouveaux programmes en deux phases en vue de stimuler les investissements dans l'infrastructure et le développement économique : le Fonds pour l'infrastructure de transport en commun et le Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées.

La province a récemment signé une entente bilatérale avec le gouvernement fédéral concernant le Fonds pour l'infrastructure de transport en commun. En vertu de cet accord, l'Ontario consacrera près de 1,5 milliard de dollars des fonds fédéraux aux transports en commun dans la province. En tout, des fonds fédéraux et municipaux de plus de 2,97 milliards de dollars seront investis pour réduire davantage la durée des trajets quotidiens et pour rendre les transports en commun plus confortables, efficaces et accessibles.

Comme la phase de présentation des demandes en vertu du Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées est prévue dans un avenir très proche, les collectivités de l'ensemble de l'Ontario bénéficieront bientôt des avantages que représentent sur le plan de l'infrastructure un véritable partenariat avec le gouvernement fédéral.

Partager