Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario rend le collège et l'université plus abordables

Communiqué archivé

L'Ontario rend le collège et l'université plus abordables

La première ministre Wynne rencontre la première cohorte qui profitera du nouveau Régime d'aide financière aux étudiants de l'Ontario

Cabinet du premier ministre

La première ministre Kathleen Wynne a rencontré aujourd'hui des élèves de 12e année à l'école Central Technical de Toronto pour discuter du remaniement du Régime d'aide financière aux étudiants de l'Ontario (RAFEO). Les élèves de 12e année compteront parmi les premiers à bénéficier de la plus importante modernisation de l'aide financière aux étudiants lorsque la Subvention ontarienne d'études (SOE) entrera en vigueur en septembre 2017, dans le cadre du RAFEO remanié.

De nos jours, plus d'étudiantes et d'étudiants de l'Ontario obtiennent un diplôme d'un programme d'études postsecondaires que jamais. Mais certains jeunes hésitent à envisager des études collégiales ou universitaires en raison du coût de ces études ou parce qu'ils craignent de s'endetter avec des prêts étudiants. Grâce à la SOE, le RAFEO pourra aider davantage d'étudiants à obtenir une éducation supérieure en se basant sur leurs habiletés et leur potentiel et non sur la capacité de payer de leur famille. Voici ce que le RAFEO remanié permettra d'accomplir :

  • Faire en sorte que les étudiants admissibles dont les parents gagnent moins de 50 000 dollars obtiennent leur diplôme sans avoir à rembourser leurs prêts d'études provinciaux;
  • Offrir la Subvention ontarienne d'études qui assurera la gratuité des frais de scolarité moyens au niveau collégial et au niveau universitaire pour des milliers d'étudiants à faible et à moyen revenu;
  • Veiller à ce qu'aucun étudiant admissible ne reçoive moins d'aide que celle à laquelle il aurait droit aux termes de la bourse dans le cadre du Programme de réduction de 30 % des frais de scolarité en Ontario, bourse qui est remplacée par le RAFEO remanié.

La main-d'oeuvre hautement qualifiée de l'Ontario est l'un de ses plus importants avantages économiques. Soixante-sept pour cent des adultes dans la province ont désormais un certificat ou un diplôme, ce qui est supérieur à n'importe quel pays de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et représente une augmentation par rapport au taux de 56 % en 2002. C'est en éliminant la barrière de l'abordabilité qui peut décourager les étudiants provenant de familles à faible et à moyen revenu que le RAFEO remanié aidera à atteindre ou à dépasser l'objectif d'un taux de scolarisation postsecondaire de 70 %.

Investir dans l'éducation postsecondaire s'inscrit dans le plan économique du gouvernement, qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets consiste à investir dans les talents et les compétences, tout en aidant plus de gens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. En outre, le plan fait le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur l'exportation. Enfin, le plan aide la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.

Faits en bref

  • Environ 150 000 étudiants devraient en profiter lorsque le RAFEO remanié entrera en vigueur en 2017.
  • Le gouvernement de l’Ontario travaillera en étroite collaboration avec les collèges et les universités pour veiller à ce que les familles constatent de manière claire la différence entre le plein montant des frais de scolarité et ce que l’étudiant déboursera effectivement.
  • Le RAFEO remanié permettra aussi aux étudiants adultes d’être admissibles à davantage de subventions, de telle sorte qu’ils pourront retourner aux études pour améliorer leurs compétences.
  • Depuis 2002-2003, l’Ontario a augmenté de 2,2 milliards de dollars son investissement dans les collèges et universités financés par les deniers publics. Il s’agit d’une augmentation de 82 %.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous atténuons les obstacles de telle sorte que tous les étudiants puissent fréquenter le collège et l’université, peu importe les revenus des parents. Les modifications apportées au RAFEO permettront de bâtir une société plus juste en améliorant l’accès à l’éducation de façon à aider tous les Ontariens à s’épanouir et en renforçant notre économie pour encore mieux équiper notre main-d’oeuvre hautement qualifiée et éduquée. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Nous estimons que l’accès à une éducation postsecondaire devrait se baser sur la capacité d’apprendre et non sur la capacité de payer. C’est la raison pour laquelle nous procédons à l’une des réformes les plus ambitieuses de l’aide financière aux étudiants en Amérique du Nord. »

Deb Matthews

vice-première ministre, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle et ministre responsable de l’Action pour un gouvernement numérique

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Travail et emploi