Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario renforce la sécurité des rues de Toronto pour les piétons et les cyclistes

Communiqué archivé

L'Ontario renforce la sécurité des rues de Toronto pour les piétons et les cyclistes

La province s’allie aux municipalités dans la lutte contre la vitesse

Cabinet du premier ministre

La première ministre Kathleen Wynne se trouvait aujourd'hui dans le quartier de Leaside pour mettre l'accent sur un projet de loi qui, s'il est adopté, accordera aux municipalités d'autres outils pour améliorer la sécurité des écoliers, des aînés, des autres piétons et des cyclistes dans les zones sécuritaires communautaires et les zones d'école.

Le projet de loi permettrait aux municipalités d'adopter une technologie de surveillance automatisée de la vitesse (SAV), qui photographie la plaque des véhicules en excès de vitesse sur les voies municipales, dans les zones sécuritaires communautaires et dans les zones d'école. Il permettrait aussi à Toronto de créer des zones à limites de vitesse moindres, car il a été prouvé qu'elles peuvent réduire la gravité des collisions entre les véhicules et les piétons.

L'Ontario a écouté les Torontois et Torontoises qui souhaitent améliorer la sécurité de leurs rues. Il propose ces changements compte tenu de l'augmentation du nombre de collisions entre piétons et cyclistes.

Accroître la sécurité routière pour les cyclistes et les piétons de tous âges en donnant aux municipalités plus d'options pour faire respecter les règles de la circulation, cela fait partie de notre plan visant à créer des emplois, à stimuler notre économie et à améliorer la vie quotidienne de notre population.

Faits en bref

  • La vitesse est l’une des plus importantes causes d’accidents mortels sur les routes de l’Ontario : 14 % des personnes qui ont perdu la vie sur nos routes en 2013 ont été victimes de collisions attribuables à la vitesse.
  • En 2015, 64 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la circulation dans les rues de Toronto. Plusieurs d’entre elles étaient des piétons.
  • Des études démontrent que l’on pourrait réduire de moitié le nombre de décès en faisant passer la limite de vitesse de 50 à 40 km/h dans les zones urbaines.

Ressources additionnelles

Citations

« Les Torontois et Torontoises, les défenseurs de la sécurité et les responsables municipaux nous ont dit qu’un trop grand nombre de blessures et de décès dans cette collectivité sont causés par des conducteurs qui font des excès de vitesse. Nous pouvons changer la situation. Nous avons l’intention d’accorder aux municipalités d’autres outils pour renforcer la sécurité de leurs quartiers. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« La ville de Toronto milite depuis longtemps en faveur de mesures plus dures pour améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes. Ces mesures proposées renforceront la sécurité routière dans les zones d’école et contribueront à accroître la sécurité des rues dans l’intérêt de tous les Torontois et Torontoises. »

Steven Del Duca

ministre des Transports

Partager

Sujets

Conduite et routes Gouvernement Domicile et communauté Lois et sécurité