Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Des centaines de milliers d'étudiants exemptés de frais de scolarité

Communiqué

Des centaines de milliers d'étudiants exemptés de frais de scolarité

Le nouveau Régime d'aide financière aux étudiants de l'Ontario accepte les demandes

Le gouvernement provincial accepte maintenant les demandes au nouveau Régime d'aide financière aux étudiants de l'Ontario (RAFEO), qui exempte des frais de scolarité plus de 210 000 étudiants.

La première ministre Kathleen Wynne a rencontré des élèves de l'école secondaire catholique Bishop Marrocco/Thomas Merton à Toronto aujourd'hui et a parlé de la manière dont le nouveau RAFEO aidera un plus grand nombre d'étudiants à poursuivre des études supérieures en fonction de leur capacité d'apprendre et non de leur capacité de payer.

En plus d'exempter des centaines de milliers d'étudiants des frais de scolarité chaque année, le nouveau RAFEO versera des bourses plus généreuses. D'ici l'an prochain, on estime qu'en raison de ces changements, quelque 230 000 étudiants recevant de l'aide financière du RAFEO termineront leurs études avec moins de dettes.

On invite tous les étudiants à se rendre sur ontario.ca/RAFEO afin de faire leur demande dès aujourd'hui.

Éliminer les obstacles financiers qui limitent l'accès aux études supérieures et rendre l'éducation postsecondaire plus abordable, cela fait partie de notre plan visant à créer des emplois, à faire croître notre économie et à aider la population dans sa vie quotidienne.

Faits en bref

  • Les étudiants et leur famille peuvent utiliser le nouveau calculateur en ligne pour déterminer rapidement à quel montant d’aide financière ils peuvent être admissibles, ce qui pourrait être bien plus que ce à quoi ils s’attendaient.
  • Le calculateur du RAFEO montre, par exemple, qu’un chef de famille monoparentale comportant trois enfants et ayant des revenus de 60 000 $ serait admissible à des bourses totalisant plus de 16 000 $, ce qui signifierait une exemption des frais de scolarité pour aller au collège ou à l’université.
  • Le RAFEO est disponible pour les étudiants adultes, les étudiants mariés, les étudiants ayant des enfants, les étudiants à charge et les étudiants autonomes célibataires. Les étudiants ayant des enfants peuvent également être admissibles à un financement des frais de garde d’enfants.

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Pour un trop grand nombre d’étudiants du niveau secondaire et leur famille, les frais de scolarité sont un obstacle pour s’inscrire au collège ou à l’université. Et pour un trop grand nombre de diplômés du collège ou de l’université, les niveaux d’endettement sont un fardeau qui limite leurs choix et les possibilités qui s’offrent à eux. Tout le monde devrait avoir la possibilité de s’éduquer et de commencer leur vie sans cumuler un inquiétant montant de dettes. C’est ce que fait le nouveau RAFEO. Nous facilitons la tâche de toute personne en Ontario, jeune ou plus âgée, qui envisage des possibilités intéressantes en entamant des études supérieures. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

Deb Matthews

« Nous sommes en train de moderniser le RAFEO dans bon nombre de ses aspects. Les aspects les plus notables sont l’exemption des frais de scolarité moyens à l’intention des étudiants du niveau postsecondaire provenant de familles à faible et moyen revenu de même que davantage de bourses pour la plupart des étudiants. Mais des étudiants nous ont également dit que le processus de demande au RAFEO pouvait s’avérer difficile. Grâce à notre nouveau formulaire de demande convivial et à notre pratique calculateur du RAFEO, les étudiants et étudiantes disposent désormais des outils pour mieux planifier leur future éducation et leur carrière. »

Deb Matthews

ministre de l’Éducation supérieure et de la Formation

Mitzie Hunter

« Nous voulons que chaque étudiante et étudiant puisse réaliser ses rêves et atteindre tout son potentiel. Je suis ravie que le nouveau RAFEO facilite le parcours des étudiants en réduisant les obstacles et en leur apportant du soutien dans la poursuite d’études postsecondaires. »

Mitzie Hunter

ministre de l’Éducation

Partager

Tags

Éducation et formation Gouvernement Domicile et communauté Travail et emploi