Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le Collège Algonquin prépare ses effectifs aux emplois de l'avenir

Communiqué archivé

Le Collège Algonquin prépare ses effectifs aux emplois de l'avenir

L’Ontario investit dans l’apprentissage pour souligner le 50e anniversaire du réseau de collèges

Cabinet du premier ministre

L'Ontario apporte son aide pour préparer les étudiantes et étudiants du Collège Algonquin au marché de l'emploi grâce à un investissement dans la technologie, l'équipement et les lieux d'apprentissage de pointe.

La première ministre Kathleen Wynne a aujourd'hui annoncé que le Collège Algonquin de Nepean recevra 2,9 millions de dollars. Cela fait partie d'un investissement de la province de 50 millions de dollars dans les 24 collèges de l'Ontario financés par les deniers publics.

Cet investissement unique de l'Ontario souligne le 50e anniversaire du réseau de collèges de la province. Ce financement a pour objet de permettre aux étudiants d'acquérir les bonnes compétences et connaissances pour le marché de l'emploi de demain axé sur la technologie.

En plus d'investir dans les collèges de l'Ontario, le gouvernement apporte aussi son soutien aux étudiants grâce au nouveau Régime d'aide financière aux étudiants de l'Ontario (RAFEO). Le RAFEO offrira une exemption des frais de scolarité moyens à plus de 210 000 étudiants dès cet automne. On évalue qu'à pareille date l'an prochain, environ 230 000 étudiants se retrouveront moins endettés grâce au RAFEO.

Investir dans l'éducation postsecondaire, cela fait partie de notre plan visant à créer des emplois, à stimuler notre économie et à améliorer la vie quotidienne de notre population.

Faits en bref

  • Quelque 220 000 étudiants fréquentent à temps plein les 24 collèges financés par les deniers publics en Ontario.
  • La période de demande est en cours pour le nouveau RAFEO. Les étudiants et les familles peuvent utiliser le nouveau calculateur en ligne pour déterminer rapidement le montant de l’aide financière auquel ils pourraient être admissibles.
  • En 2015-2016, environ 84 % des diplômés des collèges de l’Ontario ont trouvé un emploi dans les six mois de l’obtention de leur diplôme.

Ressources additionnelles

Citations

« Il y a 50 ans, l’Ontario a mis sur pied un réseau de collèges qui se fonde sur une vision d’un meilleur avenir pour le système d’éducation de la province. De nos jours, les collèges subventionnés par les deniers publics de l’Ontario montrent la voie à suivre quand vient le temps de faire équipe avec les entreprises et l’industrie. Cet investissement aidera les étudiants du Collège Algonquin à se préparer pour des emplois axés sur la technologie et à former une main-d’oeuvre hautement qualifiée sur laquelle l’économie de l’innovation de l’Ontario pourra compter. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Notre gouvernement commémore la croissance et l’évolution du réseau des collèges de l’Ontario, lancé par Bill Davis il y a 50 ans, ainsi que l’immense contribution des collèges au développement et à la vitalité économiques de notre province. Cet investissement de 50 millions de dollars fournira à nos étudiants l’accès à du matériel et à des laboratoires ultramodernes qui les aideront à acquérir les compétences qu’exige une économie axée sur le savoir et la technologie. »

Deb Matthews

ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle

« Nous avons l’honneur d’accueillir la première ministre Kathleen Wynne à notre campus d’Ottawa dans le cadre des célébrations du 50e anniversaire du Collège Algonquin. L’investissement dans notre établissement, de même que les autres investissements effectués dans le réseau des collèges de l’Ontario à l’occasion de son 50e anniversaire, démontrent clairement que la province est déterminée à améliorer l’apprentissage des étudiants et à constituer une main-d’œuvre hautement compétente. Au nom de nos effectifs étudiants et de notre personnel dévoué, je tiens à remercier personnellement la première ministre pour ce magnifique cadeau d’anniversaire. Je sais que l’essor qu’il nous donne aujourd’hui sera un acquis précieux pour les 50 prochaines années et au-delà. »

Cheryl Jensen

présidente-directrice générale, Collège Algonquin

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Travail et emploi