Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario réduit les temps d'attente des patients

Communiqué archivé

L'Ontario réduit les temps d'attente des patients

Un investissement majeur de 1,3 milliard de dollars pour donner un accès plus rapide aux soins et services spécialisés

Cabinet du premier ministre

Dans son budget de 2017, l'Ontario améliore l'accès à des services de santé de haute qualité pour la population de l'ensemble de la province en investissant 1,3 milliard de dollars sur trois ans afin de réduire les temps d'attente. De ce montant, plus de 285 millions de dollars seront investis en 2017-2018.

La première ministre Kathleen Wynne est allée aujourd'hui au Lakeridge Health Oshawa pour souligner comment cet investissement allait permettre aux patients d'obtenir des examens plus rapidement, de consulter un spécialiste lorsque nécessaire ou d'avoir une chirurgie plus rapidement. Cet investissement va :

  • Aider plus de patients en améliorant l'accès et en réduisant les temps d'attente pour l'IRM, les arthroplasties de la hanche et du genou de même qu'en augmentant les traitements des accidents vasculaires cérébraux et la chimiothérapie;
  • Accroître la capacité de pratiquer de nouvelles procédures comme les services de cardiologie, les chirurgies complexes de la colonne vertébrale de même que les dons et transplantations d'organe et de tissus.
  • Améliorer la disponibilité des solutions numériques comme les orientations et les consultations électroniques, qui procurent aux médecins de famille un accès en ligne plus rapide à des conseils de spécialistes, ce qui réduit le besoin pour des orientations et réduit les listes d'attente des spécialistes.

Les patients verront aussi une amélioration au palier local de l'accès à des soins de santé appropriés grâce à l'usage de nouveaux modèles de soins interprofessionnels, ce qui comprend de nouvelles méthodes d'évaluation des patients qui souffrent de douleurs en bas du dos, à la hanche ou au genou. Ces modèles réduisent les temps d'attente puisqu'ils rendent les orientations plus efficaces et soutiennent des plans d'autogestion dans le cas des patients qui n'ont pas besoin de consulter un spécialiste.

La réduction des temps d'attente des patients et l'amélioration de l'accès aux services de santé dans l'ensemble de l'Ontario font partie de notre plan visant à créer des emplois, à faire croître notre économie et à aider la population dans la vie de tous les jours.

Faits en bref

  • Depuis 2003-2004, l’Ontario a investi plus de 2 milliards de dollars pour réduire les temps d’attente en avançant le financement de plus de trois millions d’interventions chirurgicales et de procédures diagnostiques d’imagerie, telles que les IRM et les tomographies, les chirurgies du cancer, du coeur et de la cataracte, les remplacements de la hanche et du genou de même que la chirurgie générale et pédiatrique.
  • Une étude de l’Institut Fraser démontre que la période d’attente médiane, c’est-à-dire du médecin de famille jusqu’au spécialiste pour le traitement, était de 15,6 semaines en Ontario en 2016, soit la moins longue de toutes les provinces.
  • Un rapport de l’Institut canadien d’information sur la santé démontre qu’en 2016, l’Ontario avait le pourcentage le plus élevé de patients qui recevaient des soins dans les temps d’attente fixés au Canada, ce qui comprend 85 % des remplacements de la hanche et 81 % des remplacements du genou.
  • Le budget des soins de santé en Ontario totalisera 53,8 milliards de dollars en 2017-2018, ce qui correspond à une augmentation de 3,8 % par rapport aux 51,8 milliards de dollars en 2016-2017.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Il est suffisamment stressant d’être atteint d’un grave problème de santé, sans avoir à se soucier du temps d’attente pour un test ou une consultation auprès d’un spécialiste. Nous investissons dans des services de santé pour réduire les sources de stress et veiller à ce que les gens aient un meilleur accès aux traitements là et quand ils en ont besoin. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Notre gouvernement adopte une approche novatrice afin de réduire les temps d’attente pour les services de santé essentiels sur lesquels les Ontariens comptent. En plus d’augmenter le financement de manière à fournir plus de services comme les arthroplasties de la hanche ou du genou, nous donnons de l’expansion aux solutions innovantes comme les technologies numériques et nous investissons davantage pour aider les gens à rester en meilleure santé à la maison, ce qui allège la pression sur les services des urgences. »

Dr Eric Hoskins

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté