Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Train à grande vitesse dans le corridor Toronto-Windsor

Communiqué

Train à grande vitesse dans le corridor Toronto-Windsor

Un projet pour rapprocher les gens et créer de bons emplois

Le train à grande vitesse (TGV) réduit les temps de déplacement, donne aux gens plus de choix en matière de transport sobre en carbone et multiplie les possibilités pour les travailleurs et les entreprises. La province soutient la croissance économique dans le Sud-Ouest de l'Ontario et sur tout son territoire en allant de l'avant avec le TGV dans le corridor Toronto-Windsor, ce qui en fera la première province à entreprendre une transformation de son réseau ferroviaire de cette ampleur.

La première ministre Kathleen Wynne, le ministre des Transports de l'Ontario, Steven Del Duca, et Deb Matthews, députée provinciale de London-Centre-Nord se sont rendus aujourd'hui à London pour annoncer que l'Ontario entreprend les travaux de conception préliminaire du projet et investit 15 millions de dollars dans une évaluation environnementale complète. La province établira un organisme de gouvernance qui surveillera les travaux ambitieux qu'exigeront la conception et l'implantation du service ferroviaire à grande vitesse.

Cette annonce fait suite à la parution d'un nouveau rapport du conseiller spécial de l'Ontario pour le TGV, David Collenette, à qui on a demandé en 2015 de réaliser l'étude de faisabilité de ce projet. Après de vastes consultations, M. Collenette conclut dans son rapport que le TGV est viable dans le corridor Toronto-Windsor et qu'il serait possible de faire participer le secteur privé au financement et à la réalisation du projet.

Le TGV pourrait permettre de faire passer la durée du trajet entre Toronto et Windsor de quatre heures à juste un peu plus de deux heures. Le service ferroviaire à grande vitesse prolongerait le supercorridor de l'innovation jusqu'à Windsor, ce qui permettrait aux entreprises d'attirer les meilleurs talents, d'améliorer leur productivité et de soutenir une économie de l'innovation sobre en carbone.

Investir dans le service ferroviaire à grande vitesse fait partie du plan de l'Ontario visant à créer des emplois, à faire croître notre économie et à aider la population dans la vie quotidienne.

Faits en bref

  • Les trains qui circulent sur des voies à grande vitesse pourraient atteindre 250 kilomètres à l’heure, en utilisant une combinaison des voies actuelles et de nouveaux corridors ferroviaires exclusifs.
  • Le lancement d’un appel d’offres pour la conception nécessaire au soutien d’une évaluation environnementale sur toute la longueur du corridor Toronto-Windsor est prévu pour cet automne.
  • Parmi les arrêts proposés sur la nouvelle voie à grande vitesse, on compte Windsor, Chatham, London, Kitchener-Waterloo, Guelph et Toronto, avec un lien vers l’Aéroport international Pearson.
  • L’Ontario va continuer de faire équipe avec ses partenaires des secteurs privé et public, dont les communautés autochtones et les municipalités, pendant que l’on procède à l’évaluation environnementale, aux travaux de conception et aux prévisions d’achalandage.
  • L’honorable David Collenette, ancien ministre fédéral des Transports, possède une grande expérience en interaction avec des parties prenantes diverses et influentes, et une connaissance des enjeux politiques et réglementaires liés au secteur des transports. Depuis sa retraite du Parlement en 2004, M. Collenette a servi comme conseiller auprès de nombreuses organisations dans les secteurs de la défense et du transport.

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Le TGV dans le corridor Toronto-Windsor fera bien plus que changer la donne pour le Sud-Ouest de l’Ontario, il offrira des avantages dans toutes les collectivités traversées. Sept millions de personnes vivent dans le corridor Toronto-Windsor. Le TGV leur permettra de se rendre plus rapidement à leur destination. Qu’il s’agisse pour les gens d’accepter un emploi à un endroit qui semblait jusque-là trop éloigné, de visiter des membres de leur famille plus souvent ou encore, pour les entreprises, d’accéder plus facilement aux innovateurs qui les aideront à passer à un autre niveau, le service ferroviaire à grande vitesse fera toute une différence dans la vie des gens et stimulera la croissance économique et la création d’emplois. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

Steven Del Duca

« Le service ferroviaire à grande vitesse transformera la façon de voyager dans le Sud-Ouest de l’Ontario, ce qui aidera les gens à innover, à se réunir et à se déplacer pour le travail, les études et les divertissements. Ce n’est là qu’un seul des nombreux volets de notre plan visant à investir dans les transports en commun de la province. Cela reliera les collectivités et soutiendra la croissance des emplois et de l’économie. »

Steven Del Duca

ministre des Transports

Partager

Tags

Conduite et routes Gouvernement Domicile et communauté Voyage et loisirs