Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Équité en milieu de travail et meilleurs emplois à Hamilton

Communiqué archivé

Équité en milieu de travail et meilleurs emplois à Hamilton

Le salaire minimum à 15 $ l’heure fait partie du plan visant à aider les gens à progresser au sein d’une économie en changement constant

Cabinet du premier ministre

L'Ontario prend des mesures pour améliorer les conditions de travail et la sécurité d'emploi de la population de Hamilton grâce à son plan visant à créer des milieux de travail équitables et de meilleurs emplois. 

La première ministre Kathleen Wynne s'est rendue aujourd'hui à la coopérative Mustard Seed de Hamilton pour discuter de la Loi pour l'équité en milieu de travail et de meilleurs emplois proposée qui améliorerait l'équité et aiderait les travailleurs et leur famille de l'ensemble de l'Ontario à partager la croissance économique de la province. Le plan inclut notamment une hausse du salaire minimum à 14 $ l'heure à compter du 1er janvier 2018 puis à 15 $ l'heure le 1er janvier 2019, ce qui sera suivi par des augmentations annuelles correspondant au taux d'inflation. Cela assurerait aussi que les travailleurs à temps partiel auraient droit au même taux que les employés permanents à temps plein pour le même travail, rendrait les échelles salariales plus équitables et augmenterait les congés d'urgence personnelle de telle sorte que tous les employés profitent d'au moins 10 jours par année, dont deux jours avec salaire.

Au cours des trois dernières années, l'économie de la province a dépassé celle de tous les pays du G7 en termes de croissance réelle du PIB et 86 000 nouveaux emplois nets se sont ajoutés au cours des 12 derniers mois. Cependant, de nombreux employés ont du mal à subvenir aux besoins de leur famille lorsqu'ils ont un travail à temps partiel, contractuel ou au salaire minimum. Pour protéger les travailleurs et veiller à ce qu'ils soient traités équitablement, le gouvernement met à jour les lois concernant le travail et l'emploi pour tenir compte de la nature changeante du travail

L'Ontario prend aussi des mesures additionnelles pour aider la population de la province à progresser avec le Projet pilote portant sur le revenu de base. Cette étude permettra d'examiner si un revenu de base peut accroître les possibilités de réussite et assurer une meilleure sécurité aux personnes à faible revenu. Hamilton, dont Brantford et le comté de Brant, compte parmi les trois régions qui participeront à cette étude. Les gens sont aux prises avec des coûts croissants de la vie et des emplois qui offrent peu de sécurité ou d'avantages. Ce projet pilote examinera si un revenu de base peut aider à réduire cet écart et offrir aux gens les possibilités et la sécurité dont ils ont besoin pour atteindre leur plein potentiel.

La création de milieux de travail équitables et de meilleurs emplois partout en Ontario fait partie de notre plan visant à stimuler notre économie et à aider les gens dans leur vie de tous les jours.

Faits en bref

  • La Loi pour l'équité en milieu de travail et de meilleurs emplois augmenterait le nombre de congés familiaux, donnerait aux employés le droit de demander une révision de leurs gains s’ils pensent ne pas toucher une paie égale et obligerait les agences de placement temporaire à accorder à leurs employés un salaire égal à celui des employés permanents de leurs entreprises clientes, s’ils font le même travail.
  • Plus du quart des travailleurs de l’Ontario recevraient une augmentation de salaire grâce à la hausse proposée du salaire minimum. La moitié des travailleurs en Ontario qui gagnent moins de 15 $ l’heure ont de 25 à 64 ans et la majorité de ces effectifs sont des femmes.
  • Des études ont démontré qu’un salaire minimum plus élevé réduit le roulement du personnel, ce qui accroît la productivité des entreprises.
  • Au cours des 30 dernières années, le travail à temps partiel a augmenté pour atteindre près de 20 % du nombre d’emplois total.
  • Ce train de mesures inédites de l’Ontario donne suite au rapport final de l’Examen portant sur l’évolution des milieux de travail, qui est le tout premier examen indépendant de la Loi de 2000 sur les normes d’emploi et de la Loi de 1995 sur les relations de travail.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Il est important pour moi que tout le monde soit en mesure de subvenir à ses besoins de même qu’à ceux de leurs êtres chers, même en ces temps d’incertitude, et que tous et toutes puissent profiter de la croissance économique de l’Ontario. Notre plan pour l'équité en milieu de travail et de meilleurs emplois a pour objectif que notre province s’adapte au rythme des changements en milieu de travail. En tant que première ministre, je me suis engagée à prendre les mesures nécessaires pour faire de l’Ontario un milieu plus juste et meilleur pour y vivre et travailler. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Lorsque nous avons mis sur pied l’Examen portant sur l’évolution des milieux de travail il y a deux ans, nous l’avons fait en gardant à l’esprit que les milieux de travail avaient changé. Les lois doivent aussi être changées. Nous savons que des changements responsables peuvent faire en sorte que tout bon travailleur de l’Ontario ait la possibilité d’atteindre son plein potentiel et d’avoir sa part de la prospérité économique de la province. »

Kevin Flynn

ministre du Travail

« Nous croyons qu’il est de la responsabilité du gouvernement d’intervenir pour protéger les travailleurs du mieux que nous pouvons. Nous voyons une possibilité de bâtir des milieux plus équitables et plus prospères à Hamilton et dans l’ensemble de la province. Nous vivons une époque où nous devons être concentrés, équitables et dynamiques. Il ne s’agit pas simplement de décrire ou de réaffirmer nos valeurs mais de les défendre et d’agir en conséquence. »

Ted McMeekin

député provincial d’Ancaster—Dundas—Flamborough—Westdale

« Alors que l’économie de l’Ontario continue de croître, il est important de nous assurer que nous profiterons tous de nos succès économiques. C’est la raison pour laquelle augmenter le salaire minimum à 15 $ l’heure est une initiative aussi importante. Cela améliorera le mieux-être des personnes et des familles ici même à Burlington et Hamilton. Cela rendra les milieux de travail de l’Ontario plus équitables pour tout le monde. »

Eleanor McMahon

députée provinciale de Burlington

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi Réduction de la pauvreté