Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario soutient l'égalité et la durabilité dans les pays francophones

Communiqué archivé

L'Ontario soutient l'égalité et la durabilité dans les pays francophones

À titre de membre observateur de l’OIF, le gouvernement finance des programmes d’apprentissage et de développement

Cabinet du premier ministre

L'Ontario offre du financement pour l'éducation et la formation, les droits des femmes et la croissance économique durable des pays de langue française du monde entier. 

La contribution volontaire de 300 000 $ de l'Ontario à l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) témoigne de son engagement envers les Franco-Ontariens et souligne le statut de la province à titre de membre observateur de cette organisation. L'OIF regroupe 84 États et gouvernements membres provenant des cinq continents, ce qui représente 274 millions de Francophones du monde entier.

La première ministre Kathleen Wynne a annoncé cette contribution aujourd'hui à l'occasion du Festival Franco-Ontarien d'Ottawa en compagnie de la très honorable Michaëlle Jean, secrétaire générale de l'OIF, d'Adama Ouane, administrateur de l'OIF, et de Marie-France Lalonde, ministre déléguée aux Affaires francophones.

L'investissement de la province sera réparti entre l'Institut de la Francophonie pour l'Éducation et la Formation (IFEF), un fonds créé en 2015 qui soutient des possibilités éducationnelles inclusives; le programme Égalité femme-homme, qui encourage l'égalité entre les sexes; et le Fonds multilatéral unique, le fonds à usage général de l'OIF.

Cet événement inclut également la signature d'une entente de coopération entre le Réseau de développement économique et d'employabilité de l'Ontario (RDÉE-Ontario) et l'Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) établi à Québec. Résultat concret de la participation de l'Ontario à l'OIF, l'entente aidera à stimuler l'innovation, à promouvoir une économie sobre en carbone et à favoriser le développement durable parmi les entrepreneurs franco-ontariens.

C'est en novembre 2016 que l'Ontario a obtenu le statut d'observateur au sein de l'OIF, ce qui reconnaît le rôle intégral de la communauté franco-ontarienne de notre province et rehausse le profil de l'Ontario auprès des pays et des régions internationales où l'on parle français. 

Soutenir la culture francophone et accroître les partenariats de l'Ontario ici même dans la province et à l'échelle internationale, cela fait partie de notre plan visant à créer des emplois, à stimuler notre économie et à améliorer la vie quotidienne des gens. 

Faits en bref

  • L’OIF fait la promotion d’une coopération multilatérale qui est bénéfique aux peuples de langue française et qui respecte la diversité culturelle et linguistique de même que les valeurs humanistes.
  • Près de 612 000 Francophones habitent en Ontario et forment la plus importante communauté francophone au Canada à l’extérieur du Québec.
  • Pour célébrer son nouveau statut de membre observateur, l’Ontario envoie pour la première fois une délégation aux Jeux de la Francophonie de 2017, qui se tiendront en juillet à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Ressources additionnelles

Citations

« Les Francophones, leur culture et leur langue forment un élément dynamique de la vie en Ontario et dans le monde entier. Je suis ravie de souligner notre statut de membre de l’OIF avec du financement pour des programmes correspondant à certaines des priorités majeures de notre gouvernement soit l’éducation, les droits de la personne, l’égalité des sexes et le développement économique durable. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« L’adhésion de l’Ontario à l’OIF est une étape importante pour tous les Ontariens, Canadiens et francophones du monde entier. La communauté franco-ontarienne est plus forte que jamais et elle a élaboré une perspective unique qui sera d’un immense avantage pour les membres de l’OIF, tout particulièrement dans les domaines de l’éducation, de l’autonomisation et des droits des femmes. »

Michaëlle Jean

secrétaire générale de La Francophonie

« L’annonce d’aujourd’hui cible des programmes précis qui aideront à soutenir le développement de l’IFEF et à veiller à offrir une éducation inclusive, équitable et de qualité dans l’ensemble de la Francophonie. Cela créera aussi des possibilités pour l’émancipation des femmes et l’établissement d’autres partenariats, ce qui aura ici même des répercussions positives. »

Marie-France Lalonde

ministre déléguée aux Affaires francophones

Partager

Sujets

Gouvernement