Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario et les Premières Nations progressent dans le projet de construction d'une route pour le Cercle de feu

Communiqué

L'Ontario et les Premières Nations progressent dans le projet de construction d'une route pour le Cercle de feu

La province soutient la proposition des Premières Nations de bâtir une route d’accès toutes saisons

Cabinet de la Première ministre

L'Ontario passe à la prochaine étape d'importance dans le développement du Cercle de feu, en collaborant avec les Premières Nations de Webequie, Marten Falls et Nibinamik à la planification et à la construction d'une route accessible à l'année au site minier en développement qui est proposé par Noront Resources Ltd. Dans ce projet, la province collabore également avec les Premières Nations pour bâtir des routes d'accès à l'année pour leurs collectivités.

La première ministre Kathleen Wynne était aujourd'hui à Thunder Bay en compagnie du ministre du Développement du Nord et des Mines, Michael Gravelle, pour annoncer que l'Ontario soutiendra les Premières Nations dans la planification et la construction d'une route est-ouest qui relie les collectivités de Webequie et de Nibinamik au réseau routier provincial au nord de Pickle Lake. Ce projet fournirait un accès à l'année tant aux collectivités des Premières Nations qu'aux responsables du développement du Cercle de feu.

La province apporte aussi son soutien à la Première Nation de Marten Falls dans la planification et la construction d'une route d'accès qui reliera la collectivité au réseau routier actuel de la province à Aroland/Nakina.

Les collectivités préparent les évaluations environnementales de ces projets. Ces évaluations  devront être complétées d'ici janvier 2018. On prévoit amorcer la construction en 2019, une fois que toutes les autorisations nécessaires auront été obtenues.

Comme prochaine étape, l'Ontario va continuer de soutenir Marten Falls à mener d'autres études techniques et environnementales qui pourraient influer sur la planification et le développement d'une route d'accès nord-sud liée à l'exploitation minière de la chromite du Cercle de feu.

La construction de ces routes est une étape essentielle qui permettra de profiter des avantages économiques de l'une des plus importantes possibilités de développement minier en Ontario en près d'un siècle. Le financement de ces routes fait partie de l'engagement du gouvernement à investir 1 milliard de dollars dans l'infrastructure du Cercle de feu afin de créer des emplois, d'offrir des avantages à longue échéance et d'améliorer la qualité de vie des gens de la région.

L'Ontario s'affaire à soutenir ces Premières Nations alors qu'elles s'attaquent à toutes les exigences réglementaires pour ainsi mieux protéger cet environnement unique.

La province se réjouit de l'amalgame des considérations culturelles et des exigences réglementaires. Elle veillera à ce que les perspectives des Premières Nations, dont le savoir traditionnel, soient prises en considération dans la prise de décision.

Investir dans le développement du Cercle de feu, tout en assurant la participation des Premières Nations qui pourront ainsi tirer avantage de ce développement, fait partie de notre plan visant à créer des emplois, à faire croître économie et à aider la population dans sa vie de tous les jours.

Faits en bref

  • Selon une estimation, les dépôts minéraux du Cercle de feu ont une valeur de 60 milliards de dollars.
  • Parmi les découvertes lors de l’exploration minière, on compte de la chromite de haute qualité, du nickel de haute qualité, du cuivre, de l’or, des groupes de métaux de platine, et du vanadium.
  • La chromite est un élément essentiel dans la production de l'acier inoxydable.
  • Depuis 2011, l’Ontario a alloué plus de 111 millions de dollars pour venir en aide aux collectivités et aux conseils tribaux à se préparer aux possibilités de développement du Cercle de feu. Cela inclut le développement de compétences professionnelles, des capacités de construction, des études communautaires sur le mieux-être, des programmes de formation communautaires et du financement pour le développement économique.
  • Jusqu’à maintenant, plus de 3 100 clients des Premières Nations ont reçu du soutien par l’intermédiaire de cet investissement.
  • L’Ontario et les Premières Nations de Matawa demeurent convaincus de donner suite au Regional Framework Agreement conclu en 2014, et travaillent également en collaboration pour atténuer les préoccupations juridictionnelles.
  • L’Ontario et le gouvernement fédéral travaillent avec Matawa et les membres des Premières Nations pour doter les collectivités de la technologie à large bande afin d’améliorer l’accès aux soins de santé, à l’éducation et au développement économique.
  • L’Ontario collabore activement avec les Premières Nations de Marten Falls, de Nibinamik et de Webequie pour conclure des ententes de financement qui soutiennent la prochaine étape des études techniques et environnementales de même que des possibilités de développement économique.

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Je suis reconnaissante envers les Premières Nations de Matawa qui, pendant bien des années, ont travaillé avec nous pour en arriver à cette journée historique. La région au complet du Cercle de feu a un immense potentiel de développement qui serait profitable à toutes les collectivités participantes et à l‘ensemble de la province, en créant de nouveaux emplois et en améliorant la qualité de vie de la population du Nord. Amorcer les travaux pour bâtir ce lien avec le Cercle de feu nous mettra en bonne position pour développer son plein potentiel. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« La Première Nation de Webequie collabore avec la Première Nation de Nibinamik dans le cadre d’une entente bilatérale existante. Cette entente a pour objectif de répondre à nos besoins en matière d’infrastructure qui seront profitables à notre peuple et à la région. En tant que promoteurs, ceci nous permettra de prendre des engagements envers notre peuple pour le servir plus efficacement de même que pour respecter les autres Premières Nations. Cette initiative définira mieux le trajet que devra emprunter le corridor à usages multiples. Ce corridor servira à plusieurs projets d’infrastructure, comme les routes, les lignes de transmission et la large bande. La gestion territoriale et la protection de l’environnement sont des priorités pour le peuple de la Première Nation de Webequie, puisqu’il s’agit de notre droit inhérent qui découle de notre modèle territorial de base à trois paliers pour mettre en place des ententes de relation bénéfiques avec les deux paliers de gouvernement. Le succès dans le développement du projet du Cercle de feu est dépendant de la mise en œuvre immédiate de la déclaration des engagements communs élaborés par la province de façon à travailler avec la communauté sur diverses questions juridictionnelles. »

Chef Cornelius Wabasse

Première Nation de Webequie

« Nous avons participé au développement de la région avec l’Ontario pendant quelques années et nous sommes heureux d’avoir finalement conclu une entente visant à nous relier à l‘autoroute provinciale. À titre d’occupants de longue date du Cercle de feu, nous croyons que le développement minier doit se faire en respectant la durabilité tant environnementale qu’économique et nous voulons mettre en place une infrastructure qui permette une exploitation multigénérationnelle de la chromite. L’annonce d’aujourd’hui est un nouveau début. Nous allons continuer de travailler avec l’Ontario en raison d’un engagement que nous avons pris pour mieux étoffer notre vision d’un corridor industriel nord-sud qui traversera la majorité du territoire de Marten Falls. Cela s’inscrit dans un développement à longue échéance du Cercle de feu. Il s’agit d’une possibilité particulièrement importante pour Marten Falls, la région du Nord-Sud et la province. Nous devons en tirer le maximum. »

Chef Bruce Achneepineskum

Première Nation de Marten Falls

« L’annonce d’aujourd’hui est une étape majeure pour Noront, alors que nous nous préparons à exploiter nos dépôts de nickel et de chromite du Cercle de feu. La mise en place d’un réseau routier avec une entente concernant un accès industriel est notre plus important projet et nous sommes très heureux de voir qu’il progresse. Nous avons hâte de travailler en collaboration avec la province et les collectivités des Premières Nations à la construction d’une route et au processus de développement minier. »

Alan Coutts

président et PDG, Noront Resources Ltd.

Partager

Tags

Conduite et routes Gouvernement