Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de la première ministre au sujet du soutien de l'Ontario aux efforts humanitaires pour les Rohingyas au Myanmar

Déclaration

Déclaration de la première ministre au sujet du soutien de l'Ontario aux efforts humanitaires pour les Rohingyas au Myanmar

Cabinet de la Première ministre

La première ministre Kathleen Wynne a fait aujourd'hui la déclaration suivante au sujet du sort des Rohingyas au Myanmar :

« Je suis horrifiée des tueries et des autres violations révoltantes des droits de la personne qu'entraîne la persécution répandue des Rohingyas dans l'État de Rahhine au Myanmar. À cause de ces attaques, 600 000 Rohingyas de plus ont fui vers le Bangladesh depuis août, ce qui crée selon les Nations Unies la crise de réfugiés qui s'aggrave le plus rapidement au monde. Ce sont des crimes contre l'humanité -- et la responsabilité de mettre fin à ce nettoyage ethnique revient carrément aux dirigeants militaires du Myanmar et à son gouvernement civil.

De nombreuses personnes ici en Ontario ont vécu l'expérience de la douleur et de l'angoisse des atrocités au Myanmar. Cette semaine, j'ai rencontré des membres de la communauté des Rohingyas à Kitchener qui m'ont raconté leurs souffrances et leur persécution. Qu'ils me fassent part directement de leurs expériences bouleversantes a renforcé ma conviction que la communauté internationale doit agir d'urgence pour mettre un terme à cette brutalité.

De manière tout aussi urgente, il nous incombe de fournir une aide humanitaire aux victimes qui continuent à souffrir aux mains d'un régime brutal. Afin de soutenir les secours humanitaires, le gouvernement de l'Ontario versera une contribution de 1 million de dollars à deux organismes. L'Ontario accordera 500 000 $ à la Croix-Rouge canadienne, qui vient en aide à des centaines de milliers de personnes au Bangladesh et leur fournit entre autres un abri, des aliments, de l'eau et des installations sanitaires, en accordant une attention accrue à la prévention de la violence sexiste. L'Ontario fournira 500 000 $ à Médecins Sans Frontières afin de soutenir l'offre de soins médicaux de qualité, d'installations sanitaires et de services de santé mentale à l'intention des personnes qui souffrent pendant cette crise.

De plus, j'appuie et j'apprécie les efforts de notre gouvernement fédéral afin de travailler avec d'autres pays pour faire pression sur le régime du Myanmar. Je trouve encourageante la nomination de l'ancien premier ministre de l'Ontario, Bob Rae, en tant qu'envoyé spécial du Canada dans la région. M. Rae est un excellent choix pour cette mission, car il possède une longue expérience et un solide leadership dans le domaine des droits de la personne.

Nous, en Ontario, devons exprimer haut et fort nos préoccupations concernant les droits humains du peuple rohingya ainsi que notre opposition aux atrocités qui sont commises dans la région. Toutes et tous dans le monde entier méritent d'avoir un chez-soi sécuritaire, d'être affranchis de la persécution et de jouir de la pleine égalité conférée par la loi. »

Partager

Tags

Gouvernement