Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario nomme Molly Shoichet la toute première scientifique en chef de la province

Communiqué

L'Ontario nomme Molly Shoichet la toute première scientifique en chef de la province

Madame Shoichet aidera à accélérer l’innovation scientifique et l’avancement des sciences dans la prise de décisions gouvernementales

Cabinet de la Première ministre

L'Ontario a nommé Molly Shoichet au titre de scientifique en chef pour faire progresser la science et l'innovation dans la province et pour rendre le gouvernement plus avisé et plus efficace en fournissant aux décisionnaires les meilleures recherches et preuves scientifiques au monde. 

La chef scientifique se rapportera directement à la première ministre Kathleen Wynne à propos des questions scientifiques d'importance, ce qui témoigne de l'engagement soutenu de l'Ontario à susciter la prospérité par des investissements en recherche scientifique et à promouvoir son secteur des sciences de classe mondiale, tant au pays que sur la scène internationale. Madame Shoichet, qui est professeure à l'Université de Toronto et membre de l'Ordre de l'Ontario, relèvera également de Reza Moridi, ministre de la Recherche, de l'Innovation et des Sciences.

Experte de renommée internationale et récipiendaire de prix dans l'étude de l'utilisation des polymères pour l'administration des médicaments et la régénérescence tissulaire de même qu'enseignante, mentore et chercheuse, madame Shoichet a démontré son engagement à l'égard de l'avancement du savoir et de l'excellence dans l'univers scientifique.

Au cours des prochains mois, Molly Shoichet aidera l'Ontario à élaborer son programme de recherche stratégique et améliorera sa réputation en tant que destination privilégiée pour les talents internationaux dans le domaine de la recherche. La scientifique en chef offrira aussi des conseils fondés sur des données probantes afin d'aider les décisionnaires du gouvernement à relever certains des plus grands défis de notre époque, comme le changement climatique, le vieillissement de la population et les répercussions des technologies transformatives.

Soutenir la recherche et l'innovation fait partie du plan de l'Ontario pour promouvoir l'équité et les chances de succès en cette période d'évolution rapide de l'économie. Notre plan comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération.

Faits en bref

  • Le recrutement d’un scientifique en chef fait partie de l’Initiative pour la croissance des entreprises dotée d’un budget de 650 millions de dollars sur cinq ans. Cette initiative aide à faire croître l’économie et à créer des emplois, en faisant la promotion d’une économie axée sur l’innovation, en aidant les petites entreprises à prendre de l’expansion et en modernisant la règlementation des entreprises.
  • L’Ontario a tenu des consultations publiques afin de déterminer les compétences et l’expertise que devrait posséder un scientifique en chef ainsi que la manière dont son travail pourrait faire progresser la science.
  • Selon une étude récente du Centre des sciences de l’Ontario, bon nombre de Canadiens et Canadiennes ont une faible connaissance et compréhension limitée de la science. Quatre personnes sur 10 estiment que la science est une question d’opinion et 33 % se considèrent comme des illettrés en sciences.
  • Le Canada se classe parmi les 10 premiers pays au monde pour la production totale de rapports de recherche et l’Ontario est à l’origine d’environ 46 % des résultats nationaux du Canada à cet égard entre 2009 et 2014.
  • L’Ontario prévoit augmenter le nombre de diplômés en sciences, en technologies, en génie et en mathématiques (STGM) de 25 % au cours des cinq prochaines années pour le faire passer à 50 000 par année. Cela donnera à l’Ontario le nombre le plus élevé par habitant de diplômés en STGM en Amérique du Nord.

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Les scientifiques d’ici même en Ontario font des recherches étonnantes qui sont essentielles à nos progrès et à notre prospérité. À l’ère où nous devons relever certains défis parmi les plus importants, la science joue un rôle de plus en plus essentiel qui aide les gouvernements à prendre des décisions éclairées. Je suis fort heureuse que Molly Shoichet devienne la première scientifique en chef de l’Ontario. J’ai hâte de connaître ses réflexions et ses conseils sur la façon de renforcer la recherche et l’innovation qui se produisent dans l’ensemble de la province et comment nous pouvons utiliser les preuves scientifiques pour rendre le gouvernement plus avisé et plus efficace. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

Reza Moridi

« Je félicite Molly Shoichet de sa nomination à titre de première scientifique en chef de l’Ontario. L’Ontario a une fière tradition d’excellence en sciences et en recherche. La scientifique en chef nous aidera à cheminer encore plus sur cette voie grâce à une prise de décisions qui se fonde sur l’expérience clinique et qui permettra d’ouvrir le monde aux extraordinaires talents et technologies que l’Ontario offre. »

Reza Moridi

ministre de la Recherche, de l’Innovation et des Sciences

« Nous sommes heureux de constater que le gouvernement de l’Ontario a donné suite à la nomination d’une scientifique en chef. Nous faisons maintenant face à un monde qui change encore plus rapidement qu’à toute autre époque de l’histoire, et les gouvernements doivent comprendre l’émergence de la science afin de concevoir des politiques avisées par les meilleurs conseils scientifiques. »

Alan Bernstein

président de l’Institut canadien de recherches avancées (ICRA)

Partager

Tags

Gouvernement