Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

De l'équité et des occasions favorables pour tous en Ontario

Communiqué

De l'équité et des occasions favorables pour tous en Ontario

Le 1er janvier 2018 marquera des jalons du plan visant à aider les gens à progresser au sein d’une économie en mutation

Cabinet de la Première ministre

Le gouvernement de l'Ontario a accompli cette année des progrès importants dans le cadre de ses efforts énergiques visant à créer de l'équité et à s'assurer que tout le monde dans notre province a l'occasion de bénéficier des avantages de notre croissance économique. En 2017, le gouvernement a pris des mesures historiques pour concrétiser son plan visant à aider un plus grand nombre de gens à s'épanouir tout en continuant à favoriser la croissance de l'économie. En 2018, le plan continuera à offrir davantage de possibilités et de sécurité pour les familles, avec un salaire minimum rehaussé et des médicaments d'ordonnance gratuits pour les jeunes et les enfants dès le 1er janvier.

Pour la troisième année consécutive, l'Ontario surpasse tous les pays du G7 en ce qui concerne la croissance du PIB réel, et le taux de chômage a chuté à son plus bas niveau depuis 17 ans. Mais tout le monde ne profite pas autant de ces gains. De nombreuses personnes ont du mal à progresser dans une économie en mutation rapide, où les emplois sont moins stables et les avantages sociaux en milieu de travail moins généreux qu'auparavant.

Le plan du gouvernement visant à affronter ces nouvelles réalités comprend des dispositions législatives historiques, notamment la hausse du salaire minimum pour le porter à 15 $ l'heure ainsi que la gratuité des médicaments d'ordonnance pour les jeunes de moins de 25 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération. Cette année, l'Assemblée législative de l'Ontario a également adopté des mesures afin de rendre plus abordable l'achat ou la location d'un logement et a remanié le Régime d'aide financière aux étudiants de l'Ontario (RAFEO) afin d'offrir la gratuité scolaire à plus de 210 000 étudiants dès l'automne.

Voici quelques-unes des mesures prises par l'Ontario en 2017 pour assurer l'équité et générer des perspectives d'avenir dans la province :

  • Rehausser les salaires et la sécurité en milieu de travail. Le gouvernement adopte des mesures historiques pour permettre aux travailleurs de réussir au sein d'une économie en pleine mutation, où de nombreuses personnes ont du mal à subvenir aux besoins de leur famille avec un emploi à temps partiel, contractuel ou rémunéré au salaire minimum. La Loi pour l'équité en milieu de travail et de meilleurs emplois augmentera le salaire minimum à 15 $ l'heure d'ici janvier 2019, ce qui offrira une hausse de salaire à plus d'un quart des employés de la province. Les mesures prises auront également pour effet de rendre plus équitable la planification des horaires de travail, d'exiger que les employeurs versent le même salaire aux employés à temps partiel qui font le même travail que les employés à temps plein, d'instaurer au moins deux jours rémunérés de congé d'urgence personnelle par an pour tous les travailleurs, et d'accorder au moins trois semaines de vacances après cinq années d'emploi auprès du même employeur.
  • Fournir aux jeunes des médicaments d'ordonnance gratuits. L'Ontario élargit le régime d'assurance-santé afin qu'aucun parent n'ait à choisir entre payer les médicaments d'ordonnance de son enfant et fournir d'autres produits de première nécessité. À compter du 1er janvier 2018, toute personne de moins de 25 ans munie d'une carte Santé et d'une ordonnance valide pourra obtenir ses médicaments gratuitement dans une pharmacie en Ontario. Le programme Assurance-santé Plus : Assurance-médicaments pour les enfants et les jeunes améliorera l'accès aux médicaments d'ordonnance pour plus de quatre millions d'enfants et de jeunes. Les particuliers pourront utiliser un nouvel outil adapté aux appareils mobiles pour savoir si leurs médicaments d'ordonnance font partie des plus de 4 400 produits médicamenteux couverts, y compris ceux destinés au traitement du cancer et des maladies rares.
  • Donner à un plus grand nombre d'étudiantes et d'étudiants la chance d'aller au collège ou à l'université. Le gouvernement a pris d'importantes mesures afin de rendre plus accessible et plus abordable l'éducation postsecondaire pour les familles ontariennes en appliquant de nouvelles modifications du RAFEO. Il tient à s'assurer que les étudiants peuvent fréquenter un collège ou une université en fonction de leurs capacités et de leur potentiel, et non de leur capacité de payer. Grâce aux changements d'envergure apportés au RAFEO, plus de 210 000 étudiantes et étudiants universitaires et collégiaux sont exemptés des frais de scolarité pour la toute première fois en 2017-2018. Par ailleurs, dès le mois de novembre, soit plus tôt que jamais auparavant, le RAFEO a commencé à accepter les demandes pour l'année prochaine, afin que les étudiantes et étudiants connaissent plus rapidement le soutien financier à leur disposition, dont le montant pourrait être supérieur à leurs attentes.
  • Aider plus de gens à trouver un logement abordable. L'Ontario profite grandement de l'apport des nouveaux arrivants attirés par la vigueur économique de la région élargie du Golden Horseshoe (REGH). Pourtant, cet afflux contribue à la demande insoutenable de logements et à des hausses de prix spectaculaires. Le Plan pour le logement équitable dans la REGH énonce 16 mesures qui rendront le logement plus abordable pour les acheteurs et les locataires, tout en stabilisant le marché de l'immobilier. Le plan prévoit notamment l'instauration d'un impôt sur la spéculation pour les non-résidents de 15 %, l'application du contrôle des loyers à tous les logements locatifs privés, y compris ceux ayant été construits après 1991, ainsi que la détermination des terrains excédentaires provinciaux sur lesquels pourraient être construits des logements locatifs abordables.
  • Bâtir et renforcer les liens avec les gouverneurs américains afin de soutenir le libre-échange. L'Ontario et les États-Unis bénéficient grandement du libre-échange dans le cadre d'un partenariat économique solide et intégré qui soutient des millions d'emplois des deux côtés de la frontière. Pendant les préparatifs et le début des renégociations de l'ALENA, la première ministre Kathleen Wynne a considérablement accru sa collaboration avec les gouverneurs américains pour promouvoir l'Ontario, défendre les intérêts des travailleurs et mettre en avant le rôle de la province en tant que partenaire essentiel dans leurs économies respectives. La première ministre a assisté à la réunion d'été de la National Governors Association dans le Rhode Island et a coprésidé la Conférence des gouverneurs et des premiers ministres des Grands Lacs et du Saint-Laurent. Elle a rencontré 33  gouverneurs individuellement. Au cours de l'année, elle s'est rendue sept fois aux États-Unis en vue d'approfondir les liens avec des alliés et des partenaires aux États-Unis.
  • Donner à plus de personnes la possibilité de s'épanouir durablement. Le gouvernement a lancé un projet pilote novateur d'une durée de trois ans afin d'évaluer si le fait de fournir un revenu de base permet d'aider les personnes qui occupent un emploi précaire, peu stable et offrant peu d'avantages sociaux. Le projet pilote examine comment un revenu de base pourrait élargir les possibilités et les perspectives d'emploi des personnes à faible revenu, tout en leur procurant une plus grande sécurité individuelle et familiale. Le projet est en cours dans trois régions de l'Ontario qui comptent des résidents de zones urbaines, périphériques et rurales. En parallèle, sera également mis sur pied un Projet pilote portant sur le revenu de base pour les Premières Nations, qui sera créé et conçu conjointement avec les partenaires des Premières Nations.
  • Aider les particuliers et les entreprises à réduire la pollution. Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, l'Ontario a choisi un système de plafonnement des émissions de gaz à effet de serre (GES), car il s'agit d'une approche réaliste à la fois proactive et abordable. Ce système fondé sur les principes du marché permet d'obtenir les meilleurs résultats au moindre coût pour les entreprises et les consommateurs. Dans le cadre du programme de plafonnement des émissions, la province a lancé cette année des ventes aux enchères trimestrielles de droits d'émission de GES. Le produit des quatre premières ventes aux enchères s'est élevé à 1,9 milliard de dollars, dépassant ainsi les prévisions de recettes provinciales pour l'exercice 2017-2018. En vertu de la loi, toutes ces recettes sont investies dans des programmes visant à réduire les GES. À ce titre, l'Ontario propose notamment des programmes et des remises aux propriétaires et aux entreprises par l'entremise du Fonds pour un Ontario vert, assure des travaux de réparation et d'amélioration pour rendre les immeubles à logements sociaux plus éconergétiques et offre un soutien aux municipalités dans le cadre de projets d'énergie renouvelable et d'amélioration de l'efficacité énergétique.
  • Réaliser des investissements records dans les hôpitaux, les écoles, les transports en commun, les routes et les ponts. Le nouveau Plan d'infrastructure à long terme (PILT) de l'Ontario est axé sur la manière dont le gouvernement agrandit et rénove les écoles que nos enfants fréquentent, les installations de distribution de l'eau que nous buvons, les hôpitaux où nous recevons des soins, ainsi que les routes et les transports en commun. Par le PILT, le gouvernement illustre comment ses investissements records dans l'infrastructure publique - quelque 190 milliards de dollars étalés sur 13 ans, à compter de 2014-2015 - cadrent avec les efforts consentis pour bâtir une province plus juste et plus équitable. Le PILT décrit ainsi comment l'Ontario entend aller de l'avant pour intégrer des considérations en matière de changement climatique dans la planification de l'infrastructure, bâtir des infrastructures solides et durables à une époque de changement accéléré et de technologies perturbatrices, et mieux relier les investissements d'infrastructure et les initiatives sociales comme les programmes d'apprentissage et les projets de retombées communautaires afin de créer des possibilités d'emploi et de formation pour les personnes qui font face à des obstacles à l'emploi.
  • Aider les aînés à vieillir avec confiance. Le gouvernement travaille à faire en sorte que les personnes de tous les âges en Ontario profitent des nombreuses possibilités qu'offre la province. Un nouveau plan d'action, assorti d'un portail Web, permet aux aînés de faire des choix en matière de soins, d'autonomie et d'accès aux services gouvernementaux. Le plan met l'accent sur les domaines auxquels les aînés attachent le plus d'importance, par exemple pouvoir demeurer autonomes le plus longtemps possible et rester bien intégrés grâce à des activités sociales, récréatives et bénévoles. Le plan augmente aussi considérablement le nombre de lits de soins de longue durée, tout en accroissant les effectifs des foyers de soins de longue durée ainsi que le soutien à leurs résidents.
  • Rendre l'assurance-automobile plus abordable. Le gouvernement met actuellement en place des réformes majeures visant à abaisser les taux d'assurance-automobile en luttant contre la fraude, en accordant la priorité aux victimes et en renforçant la protection des consommateurs. Le Plan pour un système d'assurance-automobile équitable prévoit un examen des facteurs de risque utilisés par les assureurs pour calculer les primes d'assurance, afin de s'assurer que les conducteurs de certaines régions de l'Ontario ne sont pas assujettis injustement à des taux élevés. Des plans de traitement standard seront également mis en oeuvre pour les blessures courantes afin d'aider les personnes à recevoir le traitement dont elles ont besoin après un accident de la route. Des centres d'examen indépendants seront établis afin de réduire les différends entre les compagnies d'assurance et les personnes blessées dans un accident de la route. Un Bureau de la lutte contre la fraude grave sera également mis sur pied pour lutter contre la fraude systémique en Ontario, ce qui comprendra le soutien d'activités pour régler le problème de la fraude touchant l'assurance-automobile.

Faits en bref

  • En novembre, l’Ontario comptait près de 181 000 emplois de plus que l’année précédente, tandis que le taux de chômage est tombé à 5,5 %, son plus bas niveau depuis 2000.
  • Le gouvernement équilibrera le budget cette année, ainsi qu’au cours des deux prochaines années. Un budget équilibré se traduit par un meilleur financement des programmes et des services auxquels les gens accordent la plus grande importance, comme les soins de santé et l’éducation.
  • L’Ontario réalise les plus importants investissements d’infrastructure dans les hôpitaux, les écoles, les transports en commun, les routes et les ponts de toute son histoire. Pour en savoir plus sur les projets mis en oeuvre dans votre collectivité, consultez la carte interactive à Ontario.ca/ONRenforce
  • La session du printemps de l’Assemblée législative de l’Ontario débutera le 20 février 2018.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Bâtir un Ontario meilleur et plus équitable est essentiel pour permettre à tous les habitants des quatre coins de la province de réussir. C’est là tout le moteur de mon action à titre de première ministre. Nous sommes passés à l’action et nous abordons cette nouvelle ère avec de nouvelles idées. Qu’il s’agisse d’offrir la gratuité scolaire aux étudiants, les médicaments d’ordonnance gratuits aux jeunes ou encore un salaire minimum accru pour les travailleurs, nous augmentons dès maintenant l’équité et les chances pour tous dans notre province. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

Partager

Tags

Gouvernement