Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de la première ministre et du ministre Del Duca concernant la liste restreinte pour le 2e siège social d'Amazon

Déclaration archivé

Déclaration de la première ministre et du ministre Del Duca concernant la liste restreinte pour le 2e siège social d'Amazon

Cabinet du premier ministre

La première ministre Kathleen Wynne et le ministre du Développement économique et de la Croissance, Steven Del Duca, ont fait aujourd'hui la déclaration suivante reconnaissant la position de l'Ontario sur la liste restreinte d'emplacements pour le deuxième quartier général d'Amazon (HQ2) :

« Le gouvernement de l'Ontario accueille avec plaisir la décision d'Amazon d'inscrire la région de Toronto sur la liste restreinte pour son deuxième quartier général, ce qui pourrait représenter jusqu'à 50 000 emplois permanents et bien rémunérés. Parmi les plus de 238 villes nord-américaines en lice, Toronto se démarque en tant que destination idéale grâce à sa main-d'oeuvre compétente et instruite, à ses établissements de recherche et d'enseignement bien placés dans le peloton de tête, à son climat d'investissement concurrentiel, à sa qualité de vie exceptionnelle de même qu'à ses collectivités dynamiques et diversifiées.

L'innovation est le moteur de l'économie moderne en évolution rapide. L'Ontario fonce en mode turbo et des sociétés de technologie de réputation mondiale ont déjà pris bonne note de ses multiples avantages. Apple, Google, IBM, et Amazon elle-même mènent déjà de la recherche-développement (RD) en Ontario. Qu'il s'agisse d'une société de technologie de classe mondiale à la conquête de nouveaux marchés ou d'une entreprise ontarienne à la poursuite de projets innovants, notre province place les compagnies sur la voie de la réussite.

La plus grande force de l'Ontario est sa population et c'est précisément ce que j'ai dit au PDG d'Amazon, Jeff Bezos. Des effectifs diversifiés, instruits et innovateurs, voilà exactement ce dont les entreprises comme Amazon ont besoin pour rester au sommet.

En tant que gouvernement, nous savons que nos gens ont ce qu'il faut pour aider les entreprises comme Amazon à croître, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour nous assurer qu'ils sont prêts à saisir ces possibilités. Nous offrons la gratuité scolaire à des centaines de milliers d'étudiants, augmentons de 25 % le nombre de diplômés en science, technologie, ingénierie et mathématiques (STIM) et formerons 1 000 diplômés en maitrise appliquée en intelligence artificielle en moins de cinq ans.

Combiné à un plan qui élargit l'assurance-maladie en rendant les médicaments d'ordonnance gratuits pour les enfants et les jeunes de moins de 25 ans, qui crée 100 000 places en garderie et qui augmente le salaire minimum à 15 $ l'heure, nous bâtissons un Ontario où les travailleurs et les entreprises peuvent vraiment prospérer au sein d'une économie mondiale en pleine mutation. Aucune ville américaine concurrente n'atteint ce niveau de talent, pas plus qu'elle ne peut se mesurer à la façon dont nous soutenons les travailleurs et les entreprises, que ce soit par des soins de santé publics universels, un système d'éducation publique solide, un accès élargi à des services de garde abordables et de qualité, ou l'ampleur de notre engagement envers l'infrastructure publique.

Nos collectivités équitables, diversifiées et inclusives favorisent le partage de connaissances et d'attitudes avant-gardistes sans précédent dans d'autres régions de l'Amérique du Nord. De plus, nos institutions de recherche de calibre mondial et nos généreux incitatifs fiscaux à la RD font de l'Ontario un endroit idéal pour développer de nouvelles technologies et des idées novatrices.

Cette reconnaissance de notre province et des nombreux atouts de Toronto confirme que notre plan pour un Ontario plus juste et meilleur fonctionne. Nous bâtissons une province où il y a plus d'emplois, d'investissements et d'occasions de réussir.

Pour aider à soutenir la région de Toronto dans la prochaine étape de ce processus, nous avons demandé à Ed Clark, en sa qualité de conseiller commercial auprès de la première ministre, de présider la stratégie du gouvernement. M. Clark, ancien président du groupe et chef de la direction du Groupe Banque TD, aidera à orienter la candidature en collaboration avec Toronto Global, le gouvernement fédéral et les administrations locales, ainsi qu'avec tous les autres intervenants commerciaux et communautaires concernés.

Nous tenons également à souligner le travail remarquable des autres collectivités de l'Ontario qui ont soumis des offres à Amazon et, ce faisant, contribué à renforcer le profil et la portée des nombreuses forces de notre province.

Indépendamment du résultat, nous continuerons de favoriser une culture d'innovation et d'être un partenaire utile et enthousiaste pour toutes les entreprises qui souhaitent faire des affaires en Ontario. »

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi