Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Gratuité des médicaments d'ordonnance pour les moins de 25 ans

Communiqué

Gratuité des médicaments d'ordonnance pour les moins de 25 ans

L’Ontario devient la première province à prendre en charge les médicaments d’ordonnance pour les enfants et les jeunes

Cabinet de la Première ministre

Les médicaments d'ordonnance sont désormais gratuits pour tous les moins de 25 ans en Ontario. Le 1er janvier, la province a procédé à la plus importante expansion de l'assurance-santé en une génération, avec la couverture des médicaments d'ordonnance pour plus de quatre millions d'enfants et de jeunes. Le lancement de l'Assurance-Santé Plus pour les enfants et les jeunes de moins de 25 ans représente un jalon national, l'Ontario devenant la première province à couvrir les médicaments d'ordonnance pour les enfants et les jeunes.

La première ministre Kathleen Wynne a célébré ce brillant exploit national aujourd'hui à Toronto avec des jeunes et des familles qui ont désormais accès tout à fait gratuitement à plus de 4 400 médicaments. Certains des médicaments d'ordonnance payés par la province comprennent les antidépresseurs et les anxiolytiques, l'insuline et les bandelettes réactives pour diabétiques, les antibiotiques, les inhalateurs pour l'asthme et les contraceptifs oraux.

L'expansion de l'assurance-santé marque une étape charnière pour les familles de l'Ontario, qui ont maintenant accès à des médicaments qui sauvent des vies sans avoir à se préoccuper de l'abordabilité. La couverture est automatique pour les enfants et les jeunes munis d'une carte Santé et d'une ordonnance valide. Il n'y a ni coûts initiaux, ni quote-part, ni conditions.

Le lancement de l'Assurance-santé Plus n'est que l'une des manières inédites dont l'Ontario a changé avec l'arrivée de la nouvelle année. Le plan du gouvernement visant à édifier une province plus équitable et meilleure comprend aussi une hausse du salaire minimum à 14 $ l'heure qui a pris effet le 1er janvier, ainsi qu'une autre hausse à 15 $ l'heure le 1er janvier 2019.

Le plan de l'Ontario pour promouvoir l'équité et les chances de succès en cette période d'évolution rapide de l'économie comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération.

Faits en bref

  • L’Ontario est la première province à offrir la gratuité des médicaments d’ordonnance à tous les jeunes admissibles de moins de 25 ans qui sont inscrits à l’assurance-santé.
  • On estime que 1,2 million de personnes en Ontario qui n’ont pas d’assurance-médicaments bénéficieront d’Assurance-santé Plus. Ce chiffre provient d’un rapport récent du Conference Board du Canada, qui prévoit que le nombre de personnes en Ontario qui ne sont actuellement pas admissibles à une prise en charge de leurs médicaments aux termes d’un régime public ou privé d’assurance diminuera pour passer de 13,2 % à 4 %.
  • L’Assurance-santé Plus couvre les médicaments d’ordonnance qui figurent au Formulaire des médicaments de l'Ontario ainsi que des médicaments supplémentaires admissibles au financement du Programme d'accès exceptionnel et prescrits par un médecin ou un membre du personnel infirmier praticien.
  • Les programmes publics de médicaments de l’Ontario aident déjà à payer les médicaments d’ordonnance des aînés, des personnes ayant des coûts de médicaments très élevés et d’autres populations vulnérables. Ce n’est là qu’un des multiples exemples qui démontrent que le gouvernement de l’Ontario est à l’avant-garde des discussions nationales sur l’avenir de l’assurance-médicaments au Canada.
  • La hausse du salaire minimum fait partie de la Loi pour l’équité en milieu de travail et de meilleurs emplois, qui répond au Rapport final sur l’examen portant sur l’évolution des milieux de travail. Selon le rapport, plus de 30 % des travailleuses et travailleurs ontariens se trouvaient dans une situation de précarité occupationnelle en 2014. De nos jours, le travail à temps partiel représente près de 20 % des emplois totaux.
  • Depuis la récession mondiale, il s’est créé plus de 800 000 emplois nets en Ontario, et on prévoit la création de plus de 200 000 autres emplois nets d’ici 2020. À l’heure actuelle, le taux de chômage en Ontario est à son plus bas en 17 ans.

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Le 1er janvier dernier, les gens de tout l’Ontario ont entrepris la nouvelle année dans une province renouvelée, plus juste et meilleure pour les enfants et les familles. Lorsque votre enfant est malade, vous mettez votre vie en berne. Je veux que tous les parents sachent que, peu importe les défis en matière de santé qui surviennent, trouver les fonds pour payer les médicaments d’ordonnance est la dernière chose dont vous aurez à vous soucier. Il s’agit d’un moyen important qui témoigne de nos efforts soutenus afin d’instaurer l’équité, de telle sorte que nous puissions tous partager la réussite économique de l’Ontario. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Le coût ne devrait jamais être un obstacle empêchant nos jeunes de recevoir les services de santé dont ils ont besoin. Nous protégeons la santé et la vie de tous les enfants et jeunes ontariens de 24 ans et moins en leur offrant un accès facile et gratuit aux médicaments d’ordonnance, ce qui allégera aussi le fardeau financier des parents qui n’ont pas d’assurance. Nous n’abandonnons pas notre vision d’un régime universel d’assurance-médicaments : tous les Ontariens et Ontariennes bénéficieront un jour d’une couverture gratuite des médicaments qui les gardera en bonne santé. »

Dr Eric Hoskins

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être