Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Mesures visant à rendre le coût de la vie plus abordable en Ontario

Communiqué archivé

Mesures visant à rendre le coût de la vie plus abordable en Ontario

Le train de mesures du gouvernement pour l’abordabilité cible la hausse du coût de la vie dans l’économie en mutation

Cabinet du premier ministre

L'Ontario prend des mesures pour aider les familles à assumer ce qu'il en coûte pour élever des enfants et prendre soin des aînés. Le gouvernement met en place un train de mesures susceptibles de réduire les pressions financières au sein de l'économie moderne en évolution rapide.

La première ministre Kathleen Wynne a visité aujourd'hui le Centre pour l'enfant et la famille ON y va à l'école catholique St. Paul pour discuter avec des familles de la manière dont l'incertitude économique influe sur leur capacité de prendre soin de leurs êtres chers et de joindre les deux bouts. Elle voulait ainsi recueillir leurs opinions sur l'aide que procure l'ensemble des mesures annoncées par le gouvernement. Les changements récents que le gouvernement a apportés afin de rendre la vie plus abordable pour les familles à toutes les étapes comprennent les suivants :

  • Le lancement de l'Assurance-santé Plus, qui offre la gratuité des médicaments d'ordonnance à tous les jeunes de moins de 25 ans et a déjà fourni 2,3 millions de médicaments d'ordonnance gratuits à plus d'un million de personnes
  • L'augmentation du nombre de personnes âgées ayant droit à une réduction du coût de leurs médicaments dans le cadre du Programme de médicaments de l'Ontario, l'offre du vaccin contre le zona gratuit aux sujets de 65 à 70 ans et un financement accru pour couvrir le coût des services de fertilité
  • La mise à disposition de nouvelles possibilités d'économies pour les familles en vertu du Programme d'apprentissage des jeunes enfants à temps plein, l'accès à des services de garde de haute qualité pour un plus grand nombre de petits Ontariens, assorti de l'engagement d'aider 100 000 enfants de plus à bénéficier des places en services agréés de garde d'enfants, et une hausse du soutien financier offert sous la forme de subventions pour environ 60 % de toutes les nouvelles places créées
  • Une réduction de 25 % des factures d'électricité dans le cadre du Plan pour des frais d'électricité équitables, et un soutien supplémentaire pour les familles en milieu rural et à faible revenu
  • La gratuité des frais de scolarité des collèges et universités en Ontario pour plus de 225 000 étudiants et des subventions non remboursables plus généreuses pour les étudiants issus de familles ayant des revenus jusqu'à 175 000 $
  • La bonification du remboursement des droits de cession immobilière aux accédants à la propriété, l'application élargie du contrôle des loyers aux logements locatifs privés en Ontario, et le Plan pour le logement équitable, qui a contribué à rééquilibrer le marché du logement
  • Le crédit d'impôt de l'Ontario aux personnes âgées pour le transport en commun qui leur permet d'économiser jusqu'à 450 $ par année, ainsi que des mesures d'intégration des tarifs qui diminuent les frais des navetteurs qui utilisent à la fois les services de la Commission de transport de Toronto et ceux du Réseau GO ou d'UP Express, ce qui représente une réduction d'environ 700 $ par année des frais de déplacement d'un navetteur moyen
  • L'affectation de milliers de dollars en rabais et en soutien financier pour les propriétaires qui font des améliorations écoénergétiques, ce que soutient le produit du marché du carbone de l'Ontario

En prenant en compte des facteurs comme l'âge, le nombre d'enfants et les revenus du ménage, ces mesures représentent des centaines de dollars d'économies annuelles par famille -- voire, dans de nombreux cas, des milliers de dollars. La première ministre a mis en avant les mesures prises à ce jour afin de souligner le fait que le gouvernement a encore beaucoup à faire pour mieux soutenir les aidants naturels et les familles.

Rendre la vie plus abordable, cela fait partie du plan de l'Ontario pour promouvoir l'équité et les chances de succès en cette période d'évolution rapide de l'économie. Notre plan comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans, grâce à la plus grande expansion de l'Assurance-santé en une génération.

Faits en bref

  • Plus de 225 000 personnes, soit 40 % de tous les étudiants et étudiantes des collèges et des universités, bénéficient cette année pour la première fois d’un enseignement gratuit, et 95 % de tous les bénéficiaires du RAFEO reçoivent maintenant des subventions qu’ils n’ont pas à rembourser.
  • Selon le Bureau du directeur parlementaire du budget, les dépenses consacrées aux médicaments d’ordonnance à charge d’un ménage moyen en Ontario s’élevaient à 314 $ en 2015. En instaurant la gratuité des médicaments d’ordonnance pour les personnes de moins de 25 ans, l’Assurance-santé Plus a déjà réduit les coûts des médicaments pour plus d’un million d’Ontariens.
  • Le Programme d’apprentissage des jeunes enfants à temps plein permet aux familles d’économiser jusqu’à 6 500 $ par enfant par année.
  • Le fonds Ontariovert offre gratuitement à 150 000 foyers l’installation de thermostats intelligents par des professionnels et un examen sur l’énergie. Chaque résident de l’Ontario est également admissible à un rabais de 100 $ sur l’achat d’un thermostat intelligent, ce qui contribue à réduire la facture d’électricité mensuelle des familles ontariennes et à lutter contre les changements climatiques.
  • Le Plan ontarien pour des frais d’électricité équitables permet à l’abonné moyen d’une zone urbaine de réaliser une économie mensuelle de 41 $ et offre aux abonnés des régions rurales et du Nord des économies encore plus importantes.

Document d’information

Citations

« Les familles font face à des pressions croissantes – que ce soit au travail, lors du navettage, ou dans la gestion de leurs dépenses – qui ont un impact réel sur leur vie et sur leur capacité à prendre soin de leurs proches. C’est une situation qui me préoccupe tout particulièrement. J’ai à coeur que l’Ontario soit une province où nous nous soucions toutes et tous du bien-être de notre prochain. Selon moi, c’est le rôle du gouvernement d’intervenir afin de faire de cet idéal une réalité en rendant la vie de nos familles plus juste et plus abordable. C’est l’objectif que nous avons poursuivi dans notre travail et sur lequel s’appuiera le budget que nous présenterons ce mois-ci. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

Partager

Sujets

Gouvernement Impôts et avantages fiscaux