Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Rendre les transports en commun plus abordables

Communiqué archivé

Rendre les transports en commun plus abordables

Nous réduisons le coût des transports en commun et nous rapprochons de notre objectif de l’intégration tarifaire dans la région afin de faciliter les déplacements et de les rendre plus pratiques

Cabinet du premier ministre

Aujourd'hui, la première ministre Kathleen Wynne a annoncé une série de mesures que prend l'Ontario pour rendre les transports en commun plus abordables :

  • Dès le début de 2019, la province réduira à 3 $ seulement le coût des déplacements de moins de 10 km sur l'ensemble du réseau GO Transit pour les détenteurs de la carte PRESTO
  • Tous les déplacements sur le réseau GO Transit ou UP Express dans la ville de Toronto coûteront désormais 3 $ par déplacement
  • Grâce aux fonds provenant du plafond imposé par l'Ontario sur les émissions polluantes, la province offrira également l'intégration tarifaire aux usagers qui se déplacent à la fois sur les réseaux de transport en commun de Mississauga, de la région de York, de Brampton et de Durham et sur celui de la Commission de transport de Toronto (CTT), sous la forme de réductions du coût par trajet pouvant atteindre 1,50 $. Ceci permettra à un navetteur régulier d'économiser jusqu'à 720 $ par année
  • Les détenteurs de la carte PRESTO voyageant sur le réseau GO Transit entre la gare Union et des gares proches de Toronto, comme celles de Port Credit, de Malton, de Pickering, d'Ajax ou de Markham, bénéficieront eux aussi de réductions tarifaires

Kathryn McGarry, ministre des Transports, s'est jointe aujourd'hui à la première ministre Wynne à la gare de triage Willowbrook, à Toronto, pour expliquer comment le budget de l'Ontario 2018 rendra plus abordable la vie des familles de la région du Grand Toronto et de Hamilton (RGTH) grâce à ces changements importants de la tarification des transports en commun.

En réduisant le coût des déplacements sur le réseau GO Transit et en améliorant l'intégration tarifaire par la réduction du coût des correspondances entre réseaux de transport en commun, la province facilitera les déplacements des dizaines de milliers de navetteurs quotidiens de la RGTH et de ses environs. La réduction des tarifs réduira également la congestion dans le métro et les autobus en offrant aux usagers un plus grand nombre d'options de déplacement.

Réduire le coût des déplacements et améliorer l'intégration tarifaire, cela fait partie du plan de l'Ontario visant à soutenir le mieux-être, à créer des possibilités d'avenir et à rendre la vie plus abordable en cette période d'évolution rapide de l'économie. Notre plan comprend les médicaments d'ordonnance gratuits pour les personnes de moins de 25 ans et de 65 ans et plus grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération. Il comprend aussi la gratuité des frais de scolarité pour des centaines de milliers d'étudiants, un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, ainsi qu'un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables.

Faits en bref

  • Les tarifs adultes pour les déplacements de 10 km à 20 km sur le réseau GO Transit seront également réduits et varieront de 3 $ à 6 $ selon le trajet particulier.
  • Le tarif réduit s’appliquera aux trajets effectués par l’UP Express entre les stations de la gare Union, Bloor et Weston, mais non aux trajets vers ou à partir de l’aéroport Pearson.
  • L’Ontario a déjà offert une réduction de 1,50 $ du coût par trajet pour les détenteurs de la carte PRESTO qui font la correspondance entre la CTT et le réseau GO Transit ou UP Express.
  • Dans son budget de 2018, l’Ontario s’est engagé à collaborer avec la CTT et les réseaux de transport en commun de Mississauga, de la région de York, de Brampton et de Durham afin d’offrir des rabais aux usagers qui correspondent entre ces réseaux municipaux et la CTT, ce qui pourrait leur permettre d’économiser jusqu’à 1,50 $ par déplacement.
  • L’Ontario investit 21,3 milliards de dollars afin de transformer le réseau GO Transit, qui est aujourd’hui un service de transport en commun pour le navettage, afin d’en faire un réseau de transport en commun rapide régional.
  • Le Plan d’action contre le changement climatique du gouvernement de l’Ontario impose un plafond sur la pollution et réinvestit tous les revenus ainsi générés dans des programmes qui permettent aux gens de lutter plus facilement contre le changement climatique, comme la réduction du coût des transports en commun.
  • Le 17 décembre 2017, le prolongement de la ligne de métro 1 Toronto-York Spadina a été inauguré. Il s’agit du plus important prolongement du réseau de métro de Toronto en près de 40 ans. On estime qu’il ajoutera 36 millions de déplacements en transport en commun et éliminera 30 millions de déplacements en automobile par année, ce qui contribuera à réduire la congestion routière, à améliorer la qualité de l’air et à lutter contre le changement climatique.

Ressources additionnelles

Citations

« Lorsque je suis devenue première ministre, j’ai promis de mettre en place les solutions de transport en commun dont ont besoin les gens de notre province en pleine croissance. Nous l’avons fait, et nous continuerons de le faire. Réduire les tarifs du réseau GO Transit et améliorer l’intégration tarifaire dans la RGTH, cela représente plus qu’un navettage moins cher et moins stressant – cela vous permettra de rendre visite à votre famille, d’aller à l’école ou à un match de baseball, et d’aller chercher votre enfant à la garderie plus facilement et de manière plus pratique. Quel que soit votre mode de déplacement, les investissements que nous faisons dans les transports en commun, dont la réduction et l’intégration tarifaires, vous aideront à vous rendre plus rapidement à votre destination tout en réduisant le trafic et en limitant les émissions polluantes. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« En réduisant à 3 $ le coût des déplacements sur le réseau GO Transit de Toronto pour les utilisateurs du système PRESTO, nous offrons aux navetteurs plus d’options de déplacement et les aidons à réaliser des économies. Cette nouvelle réduction tarifaire est la plus récente mesure de notre plan visant à rendre les transports en commun plus abordables, mieux intégrés et plus efficaces. »

Kathryn McGarry

ministre des Transports

« Éliminer les barrières et faire baisser les tarifs, ce sont d’excellents moyens d’améliorer dès maintenant les déplacements de nos clients. Nous savons que les gens veulent arriver à leur destination plus vite et plus facilement, et je me réjouis que nous puissions leur offrir des tarifs plus bas pour atteindre ce but, tout en contribuant à alléger l’engorgement à certaines des stations les plus fréquentées de la CTT. »

Phil Verster

président et chef de la direction, Metrolinx

Partager

Sujets

Gouvernement Travail et emploi Voyage et loisirs