Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Stimuler la réussite scolaire en doublant le nombre de conseillers en orientation pour les élèves de 7e et de 8e année

Communiqué archivé

Stimuler la réussite scolaire en doublant le nombre de conseillers en orientation pour les élèves de 7e et de 8e année

L’Ontario ajoute 2 000 nouveaux travailleurs en éducation dans les écoles

Cabinet du premier ministre

L'Ontario fait un investissement important pour presque doubler le nombre d'enseignants-conseillers pour les élèves de 7e et de 8e année et aider à mieux préparer les enfants à la transition vers l'école secondaire et le monde qui change rapidement.

La première ministre Kathleen Wynne était aujourd'hui en compagnie de Marie-France Lalonde, ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels et députée d'Ottawa—Orléans à l'École secondaire publique Louis-Riel d'Ottawa pour annoncer un investissement de plus de 120 millions de dollars sur trois ans qui permettra d'ajouter plus de 450 nouveaux enseignants-conseillers dans l'ensemble de la province.

Pour les élèves de 7e et de 8e année, cela signifie un soutien supplémentaire pour se préparer au passage à l'école secondaire, ainsi qu'une exposition précoce à des modèles positifs et à divers choix de carrière, qui leur permettra de choisir de manière éclairée s'ils poursuivront leurs études par des stages d'apprentissage, dans un collège ou une université, ou s'ils entreront directement sur le marché du travail.

Comme prévu au budget de 2018, l'Ontario embauchera en tout 2 000 nouveaux travailleurs en éducation. Parmi ces travailleurs, on comptera :

  • Des aides pédagogiques pour soutenir les élèves qui ont des besoins exceptionnellement élevés
  • Des spécialistes, y compris des travailleurs sociaux, des psychologues, des spécialistes du comportement et des orthophonistes, pour aider les conseils scolaires à élargir leurs programmes et services d'éducation de l'enfance en difficulté, ce qui profitera éventuellement à tous les élèves
  • Jusqu'à 400 nouveaux travailleurs en santé mentale dans les écoles secondaires de l'Ontario, afin de s'assurer que tous les élèves du secondaire auront accès à du soutien en santé mentale à l'école

Cela vient s'ajouter aux investissements historiques du gouvernement dans le système d'éducation financé par les fonds publics de l'Ontario, qui ont permis de mettre plus d'enseignants dans les classes depuis 2013, de limiter ou de réduire la taille des classes, et de mettre en œuvre la gratuité de la maternelle à temps plein pour tous les enfants de quatre à cinq ans de la province.

Ajouter des travailleurs en éducation et des ressources dans les écoles, cela fait partie du plan de l'Ontario qui mise sur le mieux-être, crée des possibilités d'avenir et rend la vie plus abordable en cette période d'évolution rapide de l'économie. Notre plan instaure la gratuité des médicaments d'ordonnance pour les personnes de moins de 25 ans et de 65 ans et plus, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération. Il comprend aussi des frais de scolarité gratuits pour des centaines de milliers d'étudiants, un salaire minimum plus élevé, de meilleures conditions de travail, ainsi que la gratuité des services agréés de garde préscolaire pour les enfants de deux ans et demi jusqu'à l'âge de la maternelle.

Faits en bref

  • Le taux de diplomation de l’école secondaire en Ontario a atteint un sommet historique de 86,5 %, comparativement à seulement 68 % en 2004, soit une hausse de près de 20 points de pourcentage.
  • Depuis 2003, la province a ajouté plus de 40 000 enseignants et travailleurs en éducation dans les écoles pour soutenir la réussite des élèves, et ce même si le nombre d’élèves inscrits est stable.
  • Depuis 2003, la province a investi près de 18,3 milliards de dollars pour améliorer les infrastructures scolaires, construisant de nouvelles écoles et rénovant une école sur six en Ontario.
  • La totalité des classes d’école élémentaire comptent 23 élèves ou moins, comparativement à 64 % en 2003-2004. Quatre-vingt-dix pour cent des classes du primaire comptent 20 élèves ou moins, comparativement à seulement 31 % en 2003-2004.
  • Des limites du nombre d’élèves par classe ont été établies pour la maternelle et le jardin d’enfants à temps plein, et elles seront réduites davantage encore au cours de l’année scolaire 2018-2019.
  • À compter de 2017-2018, la taille des classes de la 4e à la 8e année est passée de 26 à 24,5 élèves en moyenne.

Ressources additionnelles

Citations

« Les élèves, les parents et les éducateurs nous ont dit que la 7e et la 8e année sont cruciales, et que l’ajout de soutiens pour ces élèves permettrait d’accomplir bien plus. Nous les avons écoutés. Nous doublons le nombre de conseillers en orientation disponibles dans nos écoles élémentaires afin de préparer les élèves à réussir à l’école secondaire et de les exposer à des modèles et à des exemples positifs dans un éventail de carrières. Les 2 000 nouveaux travailleurs en éducation que nous embauchons dans nos écoles donneront à nos élèves le soutien dont ils ont besoin pour réussir à l’école et entreprendre une vie heureuse et saine. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Cet important investissement dans notre système d’éducation financé par les fonds publics permettra à chaque élève de l’Ontario de bénéficier du soutien dont il a besoin pour réussir en classe et dans la vie. Ces fonds contribueront à établir un système d’éducation inclusif et équitable qui favorise le mieux-être. Ils soutiendront des programmes et des services essentiels pour les élèves afin qu’ils puissent atteindre leur plein potentiel. »

Indira Naidoo-Harris

ministre de l’Éducation et ministre responsable de la Petite Enfance et de la Garde d’enfants

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement