Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le projet SmartTrack atteint un jalon et la province financera les prochains grands projets de transport en commun

Communiqué archivé

Le projet SmartTrack atteint un jalon et la province financera les prochains grands projets de transport en commun

La première ministre signe un protocole d’entente sur le projet SmartTrack et débloque un financement provincial pour la ligne de métro de décongestion, le TLR riverain et le prolongement vers le nord de la ligne de métro de la rue Yonge

Cabinet du premier ministre

L'Ontario et la Ville de Toronto ont franchi un jalon important des projets de transports intégrés du Service régional express (SRE) du Réseau GO et SmartTrack qui verront la création de six stations GO/SmartTrack dans la ville et feront du Réseau GO une option de navettage abordable et pratique à Toronto.

La première ministre Kathleen Wynne était aujourd'hui à l'installation de maintenance ferroviaire Willowbrook du Réseau GO, à Toronto, en compagnie du maire de la ville, John Tory, pour la signature officielle d'un protocole d'entente (PE) sur le projet SmartTrack. Maintenant que le projet GO/SmartTrack est en chantier, la première ministre a également annoncé que le plan financier de l'Ontario, tel que décrit dans le budget de 2018, prévoit la part de financement provincial nécessaire à la mise en exécution d'une nouvelle série de projets régionaux de transport en commun d'envergure, notamment la ligne de métro de décongestion, le prolongement vers le nord de la ligne de métro de la rue Yonge et le transport léger sur rail (TLR) riverain.

En vertu du nouveau PE, Toronto financera la construction de six stations GO/SmartTrack qui seront reliées au Réseau GO élargi d'ici 2025 et permettront d'accroître les services. Les nouvelles stations SmartTrack offriront aux navetteurs un nouveau moyen rapide et abordable de se déplacer en ville et valoriseront l'énorme expansion du service ferroviaire du Réseau GO dans toute la région. Comme annoncé dans le budget de 2018, le coût de tous les déplacements sur le Réseau GO à Toronto sera de 3 $ par trajet pour les détenteurs de la carte PRESTO.

Travailler en collaboration avec les villes afin de continuer à améliorer les options de transport rapide, cela fait partie du plan de l'Ontario qui mise sur le mieux-être, crée des possibilités d'avenir et rend la vie plus abordable en cette période d'évolution rapide de l'économie. Notre plan instaure la gratuité des médicaments d'ordonnance pour les personnes de moins de 25 ans et de 65 ans et plus, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération. Il comprend aussi des frais de scolarité gratuits pour des centaines de milliers d'étudiants, un salaire minimum plus élevé, de meilleures conditions de travail, ainsi que la gratuité des services agréés de garde préscolaire pour les enfants de deux ans et demi jusqu'à l'âge de la maternelle.

Faits en bref

  • Les six stations SmartTrack qui viendront étendre le Réseau GO à Toronto seront les suivantes : Finch-Kennedy et Lawrence-Kennedy dans le corridor de Stouffville; Gerrard-Carlaw et East Harbour dans le corridor de Stouffville-Lakeshore Est; et King-Liberty et St. Clair-Old Weston dans le corridor de Kitchener.
  • Le SRE du Réseau GO, dont font partie les stations SmartTrack, est le plus grand projet ferroviaire au Canada. Il quadruplera le nombre de déplacements hebdomadaires sur le Réseau GO pour le faire passer d’environ 1 500 à près de 6 000 d’ici 2024-2025. SmartTrack fait fond sur ces améliorations en ajoutant six stations dans la Ville de Toronto et en offrant des services fréquents et rapides dans les principaux tronçons des corridors de Kitchener, de Lakeshore Est et de Stouffville.
  • Aux termes du PE, la fréquence du service ferroviaire aux stations SmartTrack sera de cinq minutes et demie à dix minutes pendant les périodes de pointe.
  • La Ville de Toronto investira jusqu’à 1,46 milliard de dollars pour couvrir les frais d’immobilisations des six nouvelles stations SmartTrack. L’investissement de capitaux de 21,3 milliards de dollars sur 10 ans de l’Ontario vise à transformer le réseau de transport en commun GO en un système régional de transport rapide.
  • L’Ontario réduit les coûts du transport en commun. Les navetteurs qui correspondent entre le Réseau GO et le réseau de la Commission des transports de Toronto payeront désormais un tarif réduit à 1,50 $ pour leur transfert lorsqu’ils utiliseront leur carte PRESTO. Pour rendre le transport en commun encore plus abordable, le budget de 2018 réduit à 3 $ seulement le coût des déplacements de moins de 10 km sur l’ensemble du Réseau GO et des déplacements à Toronto, y compris les trajets effectués sur SmartTrack, pour les détenteurs de la carte PRESTO.
  • Le 14 mars, l’Ontario a signé une entente bilatérale avec le gouvernement fédéral dans le cadre du plan Investir dans le Canada. En vertu de cette entente, 8,3 milliards de dollars en fonds fédéraux et 7,3 milliards de dollars en contributions provinciales équivalentes seront investis au cours des 10 prochaines années.

Ressources additionnelles

Citations

« Il est fini le temps où il fallait attendre des années entre les grands projets de transport en commun. Nous poursuivons un nombre record de travaux d’infrastructure et nous n’avons pas l’intention de nous arrêter. Dans le cadre de notre plan, la province fait sa part pour la réalisation de projets de transport en commun prioritaires, comme la ligne de métro de décongestion, le TLR riverain et le prolongement vers le nord de la ligne de métro de la rue Yonge. Le protocole d’entente concernant SmartTrack que nous venons de signer démontre que nous bâtissons aujourd’hui les solutions de transport en commun de l’avenir. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

« Le transport en commun est un service essentiel. À Toronto et partout dans la région du grand Toronto et de Hamilton, des centaines de milliers de personnes dépendent quotidiennement du transport en commun pour se rendre à leur destination. Le projet de stations SmartTrack s’appuie sur le travail que nous avons déjà effectué pour étendre le service du Réseau GO, en proposant des trajets plus fréquents et de meilleurs services aux navetteurs et aux familles de notre région. »

Kathryn McGarry

ministre des Transports

« L’annonce d’aujourd’hui est une bonne nouvelle pour SmartTrack et les résidents de Toronto. Le protocole d’entente concernant SmartTrack que la ville signe aujourd’hui avec la province représente un jalon marquant du processus de concrétisation du projet. SmartTrack apportera de réels avantages aux usagers des transports en commun et, puisqu’il fait appel aux voies ferroviaires actuelles en surface, ces avantages s’obtiendront beaucoup plus rapidement qu’avec tous les autres projets que nous avons entrepris. À l’hôtel de ville, nous sommes déterminés à faire progresser la construction de SmartTrack, de la ligne de métro de décongestion ainsi que de tous les autres projets prioritaires de transport en commun. »

John Tory

maire de Toronto

« C’est merveilleux de pouvoir miser sur les excellentes relations que nous entretenons avec la Ville de Toronto afin d’offrir des services encore meilleurs dans notre région. Nous avons à coeur de faciliter les déplacements entre les collectivités, et ces six stations permettront à nos clients de se rendre à leur destination plus vite et plus facilement. Il s’agit aussi d’une autre étape importante de la mise en place du programme Expansion de GO dans la région, qui vise à permettre aux usagers de transiter plus rapidement entre les endroits où ils habitent, travaillent et se divertissent. »

Phil Verster

président et chef de la direction, Metrolinx

Partager

Sujets

Affaires et économie Conduite et routes Gouvernement