Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Action décisive du gouvernement Ford contre les armes et les gangs

Communiqué

Action décisive du gouvernement Ford contre les armes et les gangs

Investissement de 25 millions de dollars pour sévir contre les contrevenants aux conditions de leur caution et doter la police des outils nécessaires

Cabinet du premier ministre

TORONTO — Les policières et policiers de l'Ontario recevront de nouveaux outils et de nouvelles ressources pour protéger les familles innocentes contre la menace de la violence associée aux drogues, aux armes et aux bandes criminelles. Le premier ministre Doug Ford s'est joint aujourd'hui au ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, Michael Tibollo, et à la procureure générale, Caroline Mulroney, pour annoncer que le gouvernement de l'Ontario affecte plus de 25 millions de dollars en nouveau financement pour lutter contre les bandes criminelles et les armes.

Cette nouvelle injection s'ajoute au financement de 76 millions de dollars déjà accordé au Service de police de Toronto.

« Il est temps de sévir sérieusement contre les armes et les bandes criminelles, a indiqué le premier ministre Ford. Je suis fier de dire que notre gouvernement monte au front et qu'il entend bien faire sa part. Par l'annonce d'aujourd'hui, nous envoyons un message clair aux criminels violents qui commettent des agressions armées dans nos rues : nous allons aller vous chercher. Nous donnons à la police les outils à la fine pointe dont elle a besoin en 2018 pour lutter contre les bandes qui se livrent au trafic de drogues et les criminels armés. »

Dans le cadre de son financement accru, le gouvernement Ford investira 7,6 millions de dollars afin de créer une nouvelle équipe juridique d'intervention spéciale dans chacune des cours provinciales à Toronto. Chaque équipe sera dirigée par un avocat de la Couronne et son mandat sera de se concentrer exclusivement sur les mesures visant à assurer que les individus qui ont commis des crimes armés violents se voient refuser une mise en liberté sous caution et qu'ils restent en prison. Ces équipes recevront du soutien d'une nouvelle équipe d'agents de conformité aux conditions des mises en liberté sous caution qui se consacreront exclusivement à surveiller les contrevenants ayant commis un crime armé qui sont en liberté sous caution et à s'assurer qu'ils ne contreviennent à aucune des conditions de leur mise en liberté.

« Ceux qui commettent des crimes violents avec des armes à feu sont à leur place derrière les barreaux et ils ne doivent pas être en liberté sous caution, a déclaré la procureure générale Mulroney. Ces nouvelles ressources aideront à empêcher les pires contrevenants de circuler et à assurer la sécurité de nos quartiers. »

« La violence armée insensée dont nous sommes témoins à Toronto doit cesser et le statu quo ne la réduira pas, a déclaré M. Tibollo. Nous sommes fiers de nous associer à nos policiers afin de veiller à ce qu'ils disposent des outils nécessaires pour lutter contre la criminalité et aider à rétablir la sécurité publique dans toute la ville. »

Après de longues consultations avec le chef de police Mark Saunders et des membres du Service de police de Toronto, le gouvernement Ford a annoncé qu'il consacrerait 18 millions de dollars à des ressources numériques, d'enquête et d'analyse supplémentaires pour lutter contre les bandes de trafic de drogues et les criminels munis d'armes à feu en 2018.

« Une partie de notre stratégie visant à régler le problème de la violence armée dans la ville comprend l'établissement d'un partenariat avec le gouvernement provincial afin de mener une action significative et axée sur la collaboration, a dit le chef de police Mark Saunders. L'annonce d'aujourd'hui démontre que le premier ministre Ford et son gouvernement sont à l'écoute de nos inquiétudes. Ils ont investi dans le Service de police de Toronto, ce qui nous donne la capacité décisive d'appréhender les criminels qui utilisent des armes et de veiller à ce que les tribunaux aient les ressources dont ils ont besoin pour régler le problème des criminels violents. »

Le premier ministre Ford a également invité la Ville de Toronto et le gouvernement fédéral à mettre l'épaule à la roue en procédant à des investissements de contrepartie s'alignant sur l'investissement sans précédent de l'Ontario. « Nous leur demandons de faire leur part, a déclaré M. Ford. Le gouvernement fédéral doit en faire plus et la ville doit progresser, car nous avons tous et toutes un rôle à jouer pour assurer la sécurité de nos communautés. »

Contacts

Partager

Sujets

Gouvernement