Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration conjointe du premier ministre et de la vice-première et ministre de la Santé et des Soins de longue durée à l'occasion de la Journée mondiale de la santé mentale

Déclaration

Déclaration conjointe du premier ministre et de la vice-première et ministre de la Santé et des Soins de longue durée à l'occasion de la Journée mondiale de la santé mentale

Cabinet du premier ministre

Le premier ministre, Doug Ford, ainsi que la vice-première ministre et ministre de la Santé et des Soins de longue durée, Christine Elliott, ont fait aujourd'hui la déclaration suivante sur la Journée mondiale de la santé mentale :

« La maladie mentale est un problème grave dans notre province, partout au Canada et dans le monde entier. Il est temps d'accorder à la santé mentale de nos jeunes, de nos adultes et de nos familles la même attention qu'à notre santé physique.

Les Ontariens méritent des soins de santé mentale sur lesquels ils peuvent compter. Les temps d'attente, en particulier chez les jeunes, sont beaucoup trop longs. Trop souvent, les personnes qui ont besoin d'aide sont obligées de se tourner vers les services d'urgence et les hôpitaux. Nous devons prendre des mesures immédiates pour réduire les temps d'attente et permettre aux personnes qui souffrent d'être mieux soignées.

Notre gouvernement est déterminé à travailler en étroite collaboration avec les fournisseurs de soins de première ligne, ainsi qu'avec des organisations telles que l'Association canadienne pour la santé mentale, Santé mentale pour enfants Ontario et Dépendances et santé mentale Ontario, afin de veiller à ce que les Ontariens et Ontariennes obtiennent les soins de santé mentale dont ils ont besoin. Sur 10 ans, nous investirons 1,9 milliard de dollars, assortis d'un investissement fédéral, afin de consacrer 3,8 milliards de dollars au soutien des Ontariens et Ontariennes qui souffrent de problèmes de santé mentale ou de toxicomanie et sont à la recherche d'un logement avec soutiens.

Lors de la Journée mondiale de la santé mentale, nous encourageons tous les Ontariens et Ontariennes à lutter contre la stigmatisation liée à la santé mentale et à parler ouvertement de ce que cela signifie pour eux. La santé mentale fait partie de la santé. Ensemble, nous pouvons aider tous les habitants de notre province à mener une vie plus saine. »

Faits en bref

  • Jusqu’à 30 % des Ontariens et Ontariennes de 15 ans et plus éprouvent un problème de santé mentale ou de toxicomanie.
  • En Ontario, environ un enfant ou jeune sur cinq doit relever un défi en santé mentale.
  • On estime que près de 70 % des problèmes en santé mentale apparaissent au cours de l’enfance ou de la jeunesse.
  • Au cours de la dernière année, environ 12 % des élèves du niveau secondaire et 2 % des adultes rapportent avoir sérieusement songé au suicide.
  • Un élève sur trois du niveau secondaire rapporte avoir des épisodes de détresse psychologique grave.

Renseignements pour les médias

  • Simon Jefferies

    Cabinet du premier ministre

    Simon.Jefferies@ontario.ca

  • Hayley Chazan

    Bureau de la vice-première ministre et ministre de la Santé et des Soins de longue durée

    416 726-9941

  • David Jensen

    Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

    416 314-6197

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être